#Lecture : Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi

« J’ai pleuré en lisant ce livre »

Hello tout le monde !

Comment ça va ? Aujourd’hui let’s talk about « Tu comprendras quand tu seras plus grande » de Virginie Grimaldi.

Edition : Le livre de poche 

Nombre de pages : 478 pages

Synopsis

Résultat de recherche d'images pour "tu comprendras quand tu seras plus grande"

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaquer pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, la jeune femme va découvrir que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farccoeur brisé lui réserve des surprise collègues au coeur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente qui ne la laisse pas indifférente …
Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les joies de l’existence.

Crédit image

Note : 9/10

Mon avis

Ce livre est une réelle bonne surprise. Avec ce livre, je suis passée par des émotions telles que la tristesse et la joie. Pourquoi la tristesse ? Parce que d’abord, ce livre aborde le thème de la mort (elle n’est pas tout le temps présente, mais elle est quand même majoritaire). Pour une fille qui a peur de la mort, travailler en maison de retraite où, disons le clairement la plupart des habitants sont plus proches de la fin de leur vie que du début, est paradoxal.

Étonnamment, je me suis attachée à ces personnages, aussi bien les plus anciens que les jeunes. 

Les personnages justement

  • Les résidents de la Maison de retraite: 
    • Ils sont farceurs
    • Ils sont irrésistiblement drôles 
    • Ils sont adorables. 
    • Ils n’ont pas leur langue dans leur poche

Au fil du livre, on apprend à les découvrir, on les aime, on les détestes, on les adore ! Ils vont en faire voir de toutes les couleurs à la nouvelle psychologue de l’établissement ! Mais cette dernière ne va pas se laisser faire et va répliquer. Elle va comprendre les faiblesses de chacun et de chacune. 

  • La psy : Julia

On voit qu’elle a des blessures profondes dans sa vie. Elles sont expliquées au fil du livre, ce que j’ai trouvé pas mal.

On comprend vers pratiquement la fin pourquoi son père lui disait « tu comprendras quand tu seras plus grande ». Cette phrase qu’on a tous et toutes entendu mille fois de la part de nos parents. Cette phrase qui fait réfléchir et qui ne signifie pas la grandeur en taille (pour ma part 1,55m donc à chaque fois j’ai droit à des vannes sur « Tu comprendras quand tu seras plus grande :p) mais sur la grandeur au niveau de la maturité. La psychologue comprend effectivement lorsqu’elle acquiert cette maturité qui est différente pour chacun d’entre nous. 

  • Raphaël : j’aime ce prénom ! Pas besoin d’en dire plus ^^ 

En vrai, je crois que j’ai acheté ce livre d’abord parce que le titre m’a plus, mais aussi parce que quand j’ai vu le prénom « Raphaël », bah je me suis dit que je ne pouvais qu’aimer ! Et bah, je vais être honnête, j’ai bien fait d’avoir acheté ce livre pour ces deux raisons !! 

J’ai pleuré en lisant ce livre (oui oui ! dans le train et tout ! Les gens d’en face me regardaient d’une drôle de manière tellement). Ce livre m’a ému parce qu’aborder des sujets sensibles comme la mort ou la séparation n’est jamais simple et je pense que Virginie Grimaldi a réussi à mélanger les différents styles littéraires pour nous donner un tel livre! 

Je vous le recommande. 

Des bisous ! 

See You ❤

Elodie

Auteur : Le petit Monde d'Elo

J’adore les livres et j’espère que mes avis pourront vous faire lire un peu plus 😊

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s