DIY

#Lifestyle : DIY – Des pochoirs de Noël économiques

Hello tout le monde ! 

Comment ça va ? C’est les vacances pour vous ? Ici, oui et du coup, j’en profite pour faire quelques activités manuelles. J’adore faire les choses moi même. Cette année, j’ai décidé d’envoyer des cartes de voeux à mes amis, des cartes que j’aurai fait moi-même, même si je m’inspire beaucoup d’internet. 

J’adore faire un tour sur Pinterest pour dénicher de nouvelles idées. Comme vous pouvez le voir dans le titre, je vais vous parler des pochoirs de Noël que je suis en train de préparer. 

Pourquoi les faire moi même alors que je peux en acheter en magasin me direz vous ? Et bien d’abord parce qu’ici, on ne trouve pas tout. Ensuite, je commence assez tôt car j’ai peur de ne pas avoir assez de temps. Enfin, ils n’ont pas encore mis les décorations de Noël et tout ce qui se rapporte à cette période, de près ou de loin. Du coup, bah obligée de chercher sur internet. Et comme souvent, je tombe sur des sites genre Amazon qui proposent ce que je recherche par contre, à des prix que je trouve abusés (11€ pour 10 pochoirs non merci). 

Du coup, j’ai décidé d’aller chercher quelques idées sur internet et de faire moi même mes pochoirs, je voulais quelque chose de simple et que accessoirement, je pourrais réutiliser. 

Du coup, je suis tombée sur quelques liens sur le site prima (site de DIY par excellence pour moi) que je vous mets ici : 

Comme je n’avais pas tous les matériaux nécessaires je me suis fait une liste. Cependant, j’ai pensé qu’au lieu du Papier Calque, je pourrais utiliser ma machine à plastifier. Pas bête me direz vous ! Suffisait d’y penser ! 

Du coup pour faire mes pochoirs j’ai utilisé : 

  • Des Modèles que j’ai dessiné ou que j’ai imprimé depuis le net 
  • Des fiches bristol A5 (que j’utilisais l’année dernière pour terminer mes études)
  • Un cutter 
  • Un crayon à papier 
  • Ma machine à Plastifier. 

C’est tout simple une fois que vous avez cela : 

1/ Il vous suffit de dessiner sur les feuilles bristols ce que vous souhaitez 

2/ Ensuite, vous plastifiez (moi je mets deux feuilles bristols dans la plastifieuse, de manière à ce que je tombe sur un Format A4 au moment du plastifiage) 

3/ D’après les sites que j’ai consulté, il est conseillé de passer un papier de verre sur votre pochoir de manière à le rendre plus lisse. Actuellement, je n’en ai pas en ma possession, mais je pense aller en acheter très bientôt

4/ Le tour est joué ! Vous n’avez plus qu’à vous servir de vos pochoirs

Alors, Pourquoi j’ai choisi de plastifier mes pochoirs ? Tout simplement parce que je pourrais réutiliser autant de fois que je le souhaite les pochoirs, sans devoir en faire plusieurs. De plus, les enfants de ma famille pourront les utiliser et les réutiliser. 

C’est un moyen économique que j’ai trouvé, sans avoir consulté qui que ce soit bien sûr. J’avais ma machine à plastifier et je me suis dit pourquoi pas ne pas l’utiliser pour les finaliser ? Ainsi, je suis libre de choisir ce que je souhaite comme dessin / lettre / … et je peux le faire au gré de mes envies. 

Je vous mets en image les deux pochoirs que j’ai réalisé pour l’instant. D’autres vont suivre parce que je n’ai pas fini encore. Je suis encore à la recherche de certains petits trucs ^^ 

Je vous fais des bisous 

See You ❤ 

Je n'ai pas aimé !!·Point Lecture

#Lecture : 16 ways to break a heart – Lauren Strasnick

Hello tout le monde ! 

Comment ça va en ce début de soirée ? Ici, il commence un peu à faire froid ! Enfin je vous dirais (bon la journée il fait quand même près de 26 degrés donc c’est un froid « à peu près » ^^) 

Je vais vous parler aujourd’hui de « 16 ways to break a heart » de Lauren Strasnick

Let’s go. 

Couverture du livre : 16 Ways To Break A Heart

Crédit

Résumé : 16 Lettres, une seule issue. 
Natalie le sait, entre elle et Dan, c’est terminé. A force de disputes explosives, de non-dits jamais élucidés et d’un millier de petites choses jamais vraiment pardonnées, il ne reste plus rien de leur histoire passionnelle. Plus rien ou presque. Car aujourd’hui est un jour spécial pour la carrière de jeune réalisateur de Dan et Natalie lui a écrit 16 lettres dans lesquelles elle se révèle amoureuse, toujours, mais brisée. Et surtout déterminée à faire savoir à Dan à quel point il l’a blessée. 

Editions : Harlequin (H&)

Date de parution : 4 avril 2018 en Français. 

Nombre de pages : 225 pages

Note : 4/10 

Mon avis : Comme vous l’aurez compris à ma note, je n’ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé ce livre. Pourquoi ? D’abord parce que l’histoire ne m’a pas touché au contraire, elle m’a fait pitié ! Oui c’est cela, j’ai eu pitié de ce pauvre Dan qui voit SON jour gâché à cause de cette égoïste de Natalie ! Soyons Francs, c’est ce qu’elle est, purement et simplement. Parce qu’il ne reste pas tout le temps avec elle et parce qu’il ne fait pas tout ce qu’elle veut, elle lui pique des crises monumentales. 

Pour moi c’est une garce dans toute sa splendeur qui n’accepte pas que les choses n’aillent pas dans le sens qu’elle souhaite et qui est prête à tout détruire parce que cela lui chante. Je suis désolée, mais c’est non ! Les filles comme ça ce sont des teignes qu’il faut prendre à coup de gifles ! Une fois de temps en temps ! Ces petites filles gâtées à qui l’on passe tout sous prétexte que …et bah non, je suis désolée mais franchement, je n’ai pas accroché à l’histoire. 

J’ai reçu ce livre dans une box lecture ! Et heureusement d’ailleurs j’ai envie de vous dire parce que j’aurai vachement regretté mon achat quand même ! J’aimais bien l’idée d’écrire des lettres pour exprimer ses sentiments (Ce qui se sert énormément en ces temps), mais elle ne fait que se plaindre, elle est d’une jalousie excessive et maladive, elle ne voit que sa petite personne, sans s’intéresser à ce qui compte réellement pour son chéri. Clairement, on ne peut pas parler d’amour entre eux parce que, ça ce n’est ni de la passion, ni de l’amour. Je dirais plutôt qu’elle veut le contrôler comme elle contrôle sa vie. Elle est légèrement psychorigide sur les bords. Ce doit être agaçant de sortir avec une personne comme elle ! Perso je ne pourrais pas – je crois que je serai capable de l’envoyer  bouler à la première remarque, surtout si elle est injustifiée et injuste. 

Franchement, je ne vous recommande absolument pas ce livre même s’il est bien écrit. Il n’en vaut pas la peine. Tournez vous vers d’autres livres beaucoup plus sympa dans la collection « new adult » parce que franchement, celui-ci – c’est une atrocité – Passez votre Chemin ! 

Le livre est petit, il ne fait que 225 pages, mais ça n’est que 225 pages de trop ! Je ne connaissais pas cette auteur, je crois que je n’ai jamais lu de livres d’elle, même si j’en ai lu beaucoup. Franchement Madame, l’histoire aurait pu être mieux si vous n’aviez pas fait de Natalie une personne si jeune et déjà si aigrie !! 

Voilà, je vais m’arrêter là sinon je risque de déraper et je ne le souhaite en aucun cas. Je respecte sincèrement le choix de l’auteur mais je ne pense pas que ce fut le bon point de vue. 

Je vous fait des bisous :p 

See you ❤

CDrama·drama·JDrama·KDrama·TWDrama

#TV : J.Drama : Hana Yori Dango

Hello tout le monde ! 

Comment ça va aujourd’hui ? Moi bien, je révise doucement mais sûrement. Je vais devenir une pro du maquillage (pour cacher ces cernes magnifiques ^^). 

Alors aujourd’hui, je vais vous parler du tout premier drama que j’ai vu : Hana Yori Dango. Je tiens à m’excuser par avance, parce que cet article sera très long, dans la mesure où je vais vous parler des différentes adaptations du Drama … 

Pour ceux qui se posent la question, qu’est-ce que le drama ? il s’agit d’un type de série (aussi appelé « dorama ») célèbre dans les Pays Asiatiques. D’abord développés au Japon à la fin des 70’s, ils se sont développés petit à petit aux autres pays. Il touche à tous les genres connus. (Je vous prépare un article spécialement consacré aux différents types de dramas, dans les différents pays). 

Hana Yori Dango c’est quoi ? A la base, il s’agit d’un « shöjo manga » de Yōko Kamio qui compte près de 37 volumes. Très populaire dans les pays asiatiques, il a été adapté en film, en anime et en série par les Japonais, les Sud-Coréens, les Chinois.

« Hana Yori Dango » est un proverbe Japonais qui signifie littéralement « des boulettes de pâte de riz plutôt que des fleurs » : il vaut mieux préférer quelque chose d’utile à quelque chose d’esthétique et d’éphémère. 

NB : dans le titre du manga, apparaît le mot « danshi » qui signifie « le jeune homme. C’est pourquoi Hana Yori Dango a été traduit en Anglais par « Boys Before / over Flowers » ou « les garçons / les hommes avant les fleurs ». 

La série Hana Yori Dango est très rentable. Elle est classé dans la catégorie « pour les filles ». 

Le synopsis du manga : C’est l’histoire de Tsukushi Makino, 16 ans et dont les parents ont tout sacrifié pour l’envoyer dans une école prestigieuse, pour enfants de bonne famille, très au dessus de leurs moyens. Tsukushi n’a pas la même vision que ses parents puisqu’elle connaît parfaitement l’ambiance qui règne dans les couloirs de l’école : les élèves sont pourris-gâtés, mauvais jusqu’à l’os et un Groupe de 4 garçons extrêmement riches, les F4, fait la loi au lycée. Quiconque s’oppose à eux recevra le fameux Carton rouge : dès lors, il se fera persécuter par toute l’école. Makino est bien décidée à ne pas se faire remarquer pendant les deux années qui lui restent de scolarité. 

Pourtant, un jour, l’amie de Tsukushi trébuche sur Tsukasa Dômyôji, le chef du fameux F4 et héritier du groupe le plus riche du Japon. Celle-ci implore son pardon mais les garçons passent leur chemin, et ne semblent pas prêts à entendre ses excuses. Tsukushi prend alors la défense de son amie et se retrouve dès le lendemain, avec le fameux carton rouge. Elle déclare alors la guerre au F4 et particuièrement à Tsukasa qui voit sa fierté bafouée et qui élabore toutes sortes de plans pour persécuter la jeune fille. 

Reniée par toute l’école, Elle trouve du réconfort en la personne inattendu du Meilleur ami de Tsukasa : Rui Hanazawa, lui aussi membre du F4. Elle résiste et donne du fil à retordre aux 3 autres garçons qui composent le groupe. Elle est déterminée à ne pas se laisser faire et plus elle se rebelle, plus Tsukasa tombe éperdument amoureux d’elle. 

La relation entre Tsukasa et Tsukushi est le thème principal tout au long de la série. Divers défis pèsent cependant sur eux : les sentiments que Tsukushi a pour Rui, l’envie des étudiants d’Eitoku, leurs différences de classe sociale, la nature impétueuse et possessive de Tsukasa, et l’animosité de Domyôji Kaede, la mère de Tsukasa. 


L’anime « Hana Yori Dango »

Hana Yori Dango

Crédit

  • Nombre d’épisodes : 51 
  • Durée d’un épisode : 25 minutes environ
  • Studio de production : Tōei animation 
  • Producteurs : Tetsu Kotake (ABC), Yasuo Kameyama (Asatsu), Takashi Horiuchi (asatsu) et Hiromi Seki 
  • Directeur : Shigeyasu Yamauchi 
  • Animation des personnages : Yoshihiko Umakoshi 
  • Directeur artistique : Shinzo Yuki et Yukie Yuki
  • Musique : Michiru Oshima 
  • Générique d’ouverture : « An Ordinary Sunday » (« Futsû no Nichiyôbi ni »)
  • Génériques de fin : 
    • « Kenda no Ato de » : Tomohiko Kikuta
    • « Todoku ka na » CaYOKO

Liste des épisodes :

  1. Déclaration de guerre ! 
  2. Une fille sans nom !
  3. Je ne serai pas blessée !
  4. Un duo commun !
  5. Ce type, lui et moi !
  6. Cendrillon pour une nuit
  7. Nuit d’amour à Atami.
  8. Un nouveau semestre de cauchemars !!
  9. Tsukasa Dômyôji disjoncte !
  10. Celle qui abandonne tout.
  11. L’amour au-delà de l’horizon.
  12. Un rendez-vous sous la neige.
  13. Un développement trop rapide.
  14. Le secret de Sakurako.
  15. Disparais de ma vue !!
  16. Crois en moi !
  17. Je t’ai enfin attrapée.
  18. Veux-tu sortir avec moi ?
  19. Un petit oiseau qui s’agite dans mon cœur.
  20. Une douce nuit de trahison.
  21. Crime et châtiment d’un baiser.
  22. Premier rendez-vous en eaux troubles !
  23. Le retour de Tsubaki Dômyôji !
  24. La tempête de l’amour ! Exclus d’Eitoku !?
  25. Deux façons d’aimer.
  26. Une nuit ensemble sans sommeil !
  27. Dômyôji part pour New York !!
  28. Tsukushi part pour le Canada !!
  29. Son corps contre le mien !
  30. Veux-tu un ami ?
  31. Le choc ! Un autre carton rouge
  32. Dômyôji… ne viendra pas !?
  33. Un jour, nous en rirons
  34. La femme de ma vie !
  35. Des amoureux en fuite !?
  36. Le plan secret de la mère de Tsukasa
  37. Une confrontation planifiée !
  38. Je vais te dresser !!
  39. Le triangle maudit
  40. Renversement amoureux
  41. L’aube d’un nouveau jour
  42. Surprise ! Un double rendez-vous !
  43. Les bleus au cœur
  44. Tu n’es pas la bonne personne !
  45. Ouvre ton cœur
  46. La tornade approche !
  47. Une nouvelle étudiante à Eitoku !
  48. Etudes à l’étranger !!
  49. Notre nouvelle relation
  50. Il est temps de dire adieux
  51. I-N-T-E-R-M-I-N-A-B-L-E

Date de diffusion : Du 8 septembre 1996 au 31 août 1997

Note : 8/10


Le drama made in Taiwan (TWdrama) : « Meteor Garden »

Crédit 

Résumé : Shan Cai étudie dans une école privée pour gosses de riche. En plus d’être méprisée par ses camarades, elle s’attire les foudres du Chef du F4 : DAO MING SI, l’héritier de l’une des plus grosses fortunes de Taiwan. 

  • Nombre d’épisodes : 30 épisodes 
  • Durée d’un épisode : 45 minutes 
  • Date de diffusion : du 21 avril 2001 au 16 août 2001 
  • Chaîne de diffusion : CTS 
  • Créateur : Chai Zhi Ping 
  • Générique de début : Qing Fei De Yi (情非得已) par Harlem Yu
  • Générique de fin : Ni yao de ai (你要的愛) par Penny Dai (戴佩妮)
  • Nombre de saisons : 2

Acteurs Principaux : 

Note : 7/10


Le drama japonais : « Hana Yori Dango »

Crédit

Genre : drama, série comique, romance 

  • Chaîne de diffusion : TBS 
  • Nombre d’épisodes : 9 
  • Durée de chaque épisode : 54 minutes 
  • Diffusion originale : du 21 octobre 2005 au 16 décembre 2005 

Acteurs principaux : 

Autres acteurs : 

Note : 10/10


J.Drama : « Hana Yori Dango 2 » 

Crédits

  • Date de diffusion : du 5 janvier 2007 au 16 mars 2007 
  • Chaîne de retransmission : TBS 
  • Nombre d’épisodes : 11 

Acteurs Principaux : 

Note : 8.5/10


« Hana Yori Dango Final » – Le film 

Crédit

  • Date de Diffusion : 28 juin 2008 
  • Durée du film : 131 min

Synopsis : 4 ans ont passés depuis la fin de « Hana York Dango 2 » et Tskukasa est fermement décidé à se marier avec Tsukushi. Alors que tout semble aller pour le mieux, un évènement va venir compromettre leur mariage. 

Note : 9/10 (parce que la morale De l’histoire est belle)


Le KDrama – Drama Coréen : « Boys Before Flowers » (ou, en coréen : « kgotboda Namja »)

Crédit 

Résumé : Jan Di est une fille ordinaire de classe moyenne, dont la famille possède une blanchisserie située à proximité du prestigieux lycée Shinhwa, réservée à l’élite de la société. Cette luxueuse école abrite un groupe de 4 garçons, surnommés le F4 (Flower Four) qui sont les plus riches de l’école, mais surtout qui font régner la terreur à Shinhwa. En effet, quiconque va à l’encontre d’eux se retrouve affublé d’un carton rouge et devient alors la cible de tous les élèves.

Alors que Jan Di se rend à Shinhwa pour livrer les vêtements de l’un des élèves, elle le sauve de justesse du suicide, qui avait été pris pour cible par le F4. Son acte héroïque va faire la une des journaux du pays et elle devient la Wonder Woman de la classe moyenne. Pour faire taire la presse et le peuple, qui critiquent constamment les privilèges accordés aux élèves de cette école, la directrice de l’établissement offre la possibilité à Jan Di d’étudier gratuitement dans cette prestigieuse école.

Malgré son refus, ses parents l’obligent à y aller, et très vite le comportement du F4 va l’exaspérer. Si bien que tout de suite après son arrivée, elle va tenir tête au leader du F4, Jun Pyo, et de là une guerre sans merci entre elle et le F4 va éclater, au plus grand plaisir de certains membres du boys band qui la trouvent très amusante.

  • Genres : Comédie, Romance, amitié, drame, famille 
  • Date de diffusion; du 5 janvier 2009 au 31 mars 2009 
  • Chaîne de diffusion : KBS2
  • Nombre d’épisodes : 25 
  • Durée d’un épisode : 60 minutes environ 
  • réalisation : Jeon Ki-Sang 
  • Musiques : 
    • « Because I’m Stupid » – SS501
    • « Paradise » T-Max
    • « Stand By Me » – SHINee

Acteurs

  • Ku Hye Sun : Geum Jan Di
  • Lee Min-ho : Gu Jun Pyo
  • Kim Hyun-joong : Yoon Ji Hoo
  • Kim Bum : So Yi Jung
  • Kim Joon : Song Woo Bin
  • Kim So Eun : Chu Ga Eul (meilleure amie de Jan Di)
  • Kim Hyun Joo : Gu Joon Hee (sœur de Jun Pyo)
  • Lee Hye Young : Kang Hee Soo (mère de Jun Pyo)
  • Ahn Suk Hwan : Geum Il Bong (père de Jan Di)
  • Im Ye Jin : Na Gong Joo (mère de Jan Di)
  • Park Ji Bin : Geum Kang San (petit frère de Jan Di)
  • Lee Min Jung : Ha Jae Kyung (fiancée de Jun Pyo)

Note : 9/10


Le CDrama – Drama Chinois : « Meteor Shower »
 

Crédit

  • Nombre d’épisodes : 36 
  • Durée d’un épisode : 46 minutes environ 
  • Date de diffusion : du 8 août 2009 au 29 août 2009
  • Genres : Comédie, romance, amitié, drame 

Acteurs : 

  • Zheng Shuang as Chu Yuxun
  • Zhang Han as Murong Yunhai
  • Yu Haoming as Duanmu Lei
  • Wei Chen as Ye Shuo

« Hana nochi Hare : Hanadan Next Season » 

Crédit

Résumé : Les membres légendaires du F4, Tsukasa Domyoji, Rui Hanazawa, Sojiro Nishikado et Akira Mimasaka ont tous été diplômés du lycée. Depuis leur départ, celui-ci est en déclin constant.

Edogawa Oto est la fille du patron d’une grande marque de cosmétiques mais la faillite de la société de son père va transformer radicalement son train de vie, la condamnant à une certaine pauvreté. Or Oto est fiancée à Hase Tenma, le fils d’un puissant entrepreneur dans le domaine des nouvelles technologies, et son mariage est subordonné à une condition, qu’elle finisse sa scolarité au prestigieux lycée Eitoku.

Malheureusement pour Oto, Kaguragi Haruto, un élève d’Eitoku, s’est mis en tête de faire le ménage dans l’établissement en martyrisant les élèves qui ne seraient pas d’un standing suffisant, reprenant ainsi l’héritage du célèbre groupe F4 qui faisait régner la loi dans l’établissement il y a une dizaine d’années et dont il est un fervent admirateur.

  • Date de diffusion : 17 avril 2018 au 26 juin 2018 
  • Nombre d’épisodes : 11 
  • Chaîne de diffusion : TBS 

Acteurs

  • Sugisaki HANA : Edogawa Oto 
  • Hirano Sho : Kaguragi Haruto 
  • Nakagawa Taishi : Hase Temma 
  • Hammada Tatsuomi : Taira Kaito 
  • Litoyo Marie : Nishidome Megumi 
  • Imada Mio : Maya Airi 

CDrama « Meteor Garden 2018 »

Crédit 

  • Nombre d’épisodes : 49 
  • Durée d’un épisode : 49 minutes environ 
  • Date de diffusion : 9 juillet 2018 au 29 août 2018 
  • PS : Disponible sur Netflix 
  • Chaîne de diffusion : Hunan TV 

Acteurs principaux

  • Shen Yue : Dong SangCai
  • Dylan Wang / Wang Hedi : Dao Ming Si 
  • Darren Chen / Guan Hong : Hua Ze Lei 
  • Connor Leong / Lian JingKang : Feng Mei Zuo 
  • Caesar Wu : XiMen Yan

Autres acteurs

  • Li Jiaqi as Jiang Xiaoyou
  • Liu Yinhao as Chen Qinghe[4]
  • Sun Qian as He Yuanzi[5] / Xiao Zi
  • Dee Hsu as Daoming Zhuang
  • An Ziyi as Li Xinhui
  • Dong Xin as Li Zhen
  • Wang Lin / Lilian Wang as Daoming Feng
  • Sun Yihan as Teng Tangjing
  • Wang Runze as Tian Ye
  • Blake Abbie as Thomas
  • Wang Zi Zhen as Jiang Baihe
  • Liu Ye as Zhou Caina
  • Zhao Hua Ran as Yan Shunping[6]

Voilà les amis, je vais terminer cet article en vous disant que Hana Yori Dango est le drama / manga / anime le plus connu. Même ceux qui ne sont pas fans du genre asiatique  ont forcément entendu parler de ce drama célèbre. l’histoire est touchante, drôle, amusante. 

A mon sens : les meilleures versions sont : 

  • La japonaise de 2005 bien évidemment. 
  • Le drama Coréen de 2009 avec Lee Min-Ho
  • Le drama de 2018 que je regarde actuellement sur Netflix puisque les épisodes sortent toutes les semaines. 

Je suis très intéressée par « Hana nochi Hare » que je vais regarder je pense, après avoir terminé ce que j’ai à terminer. 

Voilà, je ne vous embête pas plus. Dites moi dans les commentaires si vous aussi vous regardez ce genre de série ou si je suis une exception ^^

Des bisous 

See you ❤

Adoré <3·Point Lecture

#Livre : Quelqu’un pour qui trembler – Gilles Legardinier

Hello tout le monde !

Comment ça va depuis le temps ? Oui, je sais, j’ai été absente pas mal de temps depuis la dernière fois mais j’ai été débordée. J’essaie de me tenir un emploi du temps, mais c’est relativement compliqué avec les études que je fais et tout ce que j’ai à retenir. Bientôt, je ne dormirai plus et j’aurai des cernes de 3 m de long ^^

Alors, comme vous l’avez vu dans le titre, aujourd’hui, je vous parle de « Quelqu’un pour qui trembler », un livre de Gilles LEGARDINIER.

J’avais flashé dessus et cela faisait longtemps que je souhaitais le lire. J’adore la couverture. La 4e de couverture me faisait également envie, alors je me suis dit pourquoi pas. Contrairement aux autres livres de cette taille que je lis généralement en une seule journée, j’ai été obligée de lire ce livre sur une période étalée dans le temps : quand je prenais le bus ou autre transports en commun (notamment le train). Je ne pouvais pas travailler sur l’ordinateur parce que le degré de concentration n’était pas atteint, mais je pouvais lire tranquillement (j’avais généralement deux ou trois heures à tuer).

Couverture du livre : Quelqu'un pour qui trembler

crédit

Le résumé : Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un mode dont on ne connaît pas les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route. 

Date de parution : 2015 (1re date de parution) / 2018 au format poche

Edition : Pocket

Note :  8,5/10

Mon avis : C’est un livre excellent. Je ne regrette absolument pas de l’avoir acheté. Pourquoi ? Tout simplement parce que dans ce livre, on rencontre plein de gens attachants et qui vont tout faire pour que l’entreprise de Thomas fonctionne. 

Concernant les personnages : 

  • Thomas : C’est le personnage principal. Tout tourne autour de sa vie et de sa rencontre avec sa fille. C’est une personne qui n’a absolument pas confiance en lui, qui est prêt à donner sa vie pour sauver celle des autres. C’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié parce qu’il est vraiment touchant. Il réapprend à vivre dans une société « de consommation » (Il revient en France après 20 ans d’absence), alors qu’en Inde, il ne se contentait que du strict minimum en faisant avec les moyens du bord. On sent, au fil de la lecture, qu’il a très envie de rencontrer sa fille – ce qui est tout à fait légitime – et qu’il est bouleversé la première fois qu’il fait sa rencontre. Il arrive dans un monde  » de fous » où tout ce qu’il a connu jusqu’à présent va être mis à mal.
  • Pauline : C’est l’infirmière de la maison de retraite dont Thomas est le directeur / gestionnaire. Elle est mère célibataire et fait de son mieux, même si la vie ne l’a pas gâtée jusque ici. Elle ressent une forte attirance pour le médecin dès son arrivée et est fascinée par ce personnage un peu atypique qui va faire chavirer son coeur.

L’interaction entre Pauline et Thomas est mignonnette. On sent que ces deux là ils sont faits l’un pour l’autre et qu’ils ne vont plus se quitter. J’adore leurs joutes verbales et Pauline, qui n’a pas sa langue dans sa poche, rajoute du piment dans leurs relations. 

  • Les petits vieux de la maison de retraite : eux aussi, ce sont des personnages haut en couleurs. Ils sont malicieux, joueurs, adorables, rigolos. Ce sont les grands parents idéaux. Ils adorent jouer avec le petit Théo et même s’ils ne se l’avouent pas, ils s’adorent. Ils se lancent des piques mais comme on dit « qui aime bien châtie bien ». Ce proverbe leur convient à merveille je pense.

Mon avis général ? Franchement, il s’agit d’un bon moment de lecture. J’ai beaucoup hésité avant de faire mon choix parce que j’avais lu pas mal d’avis négatifs sur ce livre. Mais bon, comme je suis plutôt du genre à me faire un avis par moi même, je ne les ai pas pris en compte. C’est fou comme certains livres plaisent à un grand nombre alors que d’autres sont de purs navets incompréhensibles. Après, je ne critique absolument pas les critiques, chacun est libre de penser ce qu’il veut. Ici, je ne vous donne que mon avis sincère – qui n’engage que moi – (si vous pensez comme moi tant mieux, sinon, grand bien vous fasse). 

J’ai bien ri aussi à certains endroit du livre. Notamment vers la fin. (mais je ne vous en dis pas plus, surtout si vous n’avez pas encore ouvert de livre =p)

Pour finir, c’est un livre que je vous recommande fortement si jamais vous souhaitez passer un petit moment lecture tranquille. Surtout en cette période : on arrive en hiver (oui bon c’est dans quelques mois, mais la saison des plaids étant ouverte, c’est tout comme ^^). Alors munissez vous de ce fameux plaid, au coin du feu, pendant que le mode « détente » est activé et profitez ! Profitez de l’instant et du moment de lecture que nous offre ce petit joyeux. 

Je vous laisse là pour ce soir ! Bonne lecture 

Des bisous les amis 

See you ❤