#Lecture : American Royals

Hello tout le monde ! 

Comment ça va aujourd’hui ? Moi très bien, je continue petit à petit mon challenge. Challenge que je me suis lancée à moi-même si vous avez suivi ^^. 

{Pour ceux qui n’ont pas suivi : je me suis lancé dans la lecture de ma pile à lire pour cet été. 2 mois pour tout lire ! 20 livres …. De différents genres, de différentes tailles … bref j’ai de quoi lire sur la plage cet été}. 

Ce petit point expliqué, je voulais vous poser une question : est-ce que vous regarder les vidéos sur Youtube qui parlent de Livres ? Est-ce que vous aimeriez ce genre de vidéos si je créais une chaîne ? J’hésite ^^ (merci pour vos retours). 

Bien, alors aujourd’hui, je vous parle du livre de Katharine McGee, « American Royals », le tome 1

C’est parti 🙂 

Crédits

Résumé : Et si une famille royale régnait sur les Etats-Unis ?

Quand les États-Unis ont arraché leur indépendance aux Britanniques, George Washington, général en chef des armées américaines, s’est vu proposer la couronne. Et, au lieu d’insister pour que son pays devienne une république… il a accepté ! Deux cent cinquante ans plus tard, c’est donc la maison Washington qui est à la tête de la première puissance mondiale. Comme la plupart des familles régnantes, elle compte une héritière et un fusible, une éventuelle remplaçante. L’une sera la future reine, l’autre est là pour servir son pays, mais seulement au cas où. Béatrice et Samantha savent depuis l’enfance ce que l’on attend d’elles. Mais elles ne sont pas n’importe quelles princesses. Elles sont américaines, et leur pays est né d’une rébellion…

À seulement vingt-et-un an, Béatrice, élevée pour régner, a la chance de devenir la première reine du pays, où jusque-là seuls des hommes pouvaient exercer le pouvoir… une réforme du droit de succession a bouleversé son existence, mais son avenir tout tracé devient soudain trop pesant pour elle. Quant à Samantha, elle se soucie peu de briser les règles d’une cour qui se soucie peu de ses incartades – jusqu’au jour où sa sœur est soudain sommée d’épouser l’homme dont elle est tombée amoureuse… Sans oublier Jefferson, le frère jumeau de Samantha, relégué au troisième rang dans l’ordre de succession alors qu’il aurait dû régner, et pris dans une redoutable rivalité amoureuse.

Editions : Lumen 

Nombre de pages : 563 pages

Date de parution : 5 septembre 2019 (en France)

Note : 9/10

Mon avis : C’est une excellente note comme vous pouvez le voir. Clairement, j’ai ADORE ce roman. C’est un coup de coeur clairement pour moi! 

Pourquoi ? D’abord parce que ça se passe dans le monde des princesses et de la Royauté. Ensuite, on a de nombreux personnages récurrents : 

  • Béatrice, la future reine 
  • Samantha et Jeff, les jumeaux 
  • Nina, la meilleure amie de Sam et plus 
  • Daphné, l’ex complètement folle de Jeff
  • Ethan, le meilleur ami effacé 
  • Connor, le garde du corps séduisant de Béatrice 

L’histoire est racontée « du point de vue » (entre guillemets parce que ça n’est pas vraiment de leur point de vue, mais plutôt ce qu’elles ressentent, leurs souvenirs ….). Généralement, je n’aime pas quand l’histoire est racontée par plusieurs personnages. 

Pourtant, Ici, l’écriture de Katharine McGee est vraiment fluide. Il n’y a pas de violences (sauf psychologique) mais ça n’est pas permanent. On comprend vite où l’autrice souhaite en venir. 

Les personnages sont très attachant : ils sont jeunes (21 ans pour Béatrice et 17 ans pour les jumeaux) mais ils sont étonnement matures pour leur âge. L’autrice « critique » (une petite critique) de la royauté et de ses travers. Les lois archaïques, le sexisme flagrant …. C’est un bon moyen d’être féministe ^^ 

Plus sincèrement, j’ai trouvé les personnages réellement attachants : Béatrice a toujours fait ce qu’on attendait d’elle mais quand son cœur s’y met, et bien, elle hésite entre la couronne et ses sentiments; Sam et Jeff, les jumeaux terribles qui sont en pleine tourmente (ils n’accèdent pas au trône, donc ils sont plus libres que leur soeur aînée); Nina, la meilleure amie de Samantha, dans laquelle on peut facilement s’identifier; Daphné (que j’ai eu envie de gifler tout au long du roman – c’est une garce …. je ne vous en dit pas plus, sinon je vais vous spoiler ) et Ethan, le meilleur ami de Jeff. 

Enfin, quant à l’histoire : C’est une histoire qui se laisse lire facilement. Il m’a fallu 2 jours pour le lire. J’y suis accro ! J’attends le 2e tome avec impatience. 

J’avoue que je ne m’attendais pas à la fin du livre, mais en y réfléchissant, c’était logique. J’aimerai trop que ce livre soit adapté en film, même sur Netflix, je pense sincèrement que cela pourrait marcher et je regarderai avec plaisir ^^ 

J’ai craqué sur ce livre alors que je déambulais dans les rayons de l’espace Culturel. Cela faisait un moment que ce livre me faisait de l’oeil. Et j’ai craqué. Je ne regrette absolument pas cet achat. J’ai vraiment passé un bon moment de lecture. 

J’ai craqué fortement sur la couverture que je trouve magnifique. 


Je profite de cet article pour vous partager un concept que j’aime beaucoup et que j’ai découvert sur le blog les lectures d’Emy que je remercie : il s’agit de citer les premières lignes d’un roman / livre. 

[Prologue]

La révolution et la naissance de la monarchie en Amérique … cette histoire, on la connaît tous par coeur. On l’a découverte dans les livres d’images de notre enfance … dans les pièces de théâtre où, au lieu du Roi George ou de la Reine Martha, on a dû incarner, malgré la déception, un simple cerisier. On l’a apprise à travers les chansons, les films et les manuels d’histoire – sans oublier la traditionnelle visite guidée du Washington à laquelle on a tous un jour eu droit pour les vacances d’été. 

On l’a tellement entendu seriner qu’on pourrait la réciter par le menu, à commencer par le moment mythique où, après la Bataille de Yorktown, le colonel Lewis Nicola est tombé à genoux devant le général en chef des forces américaines, Georges Washington, pour le supplier au nom du pays tout entier d’accepter la couronne. De devenir, ni plus ni moins, le premier roi d’Amérique.

On le sait tous : il a dit oui, évidemment. 

Mais les historiens aiment débattre à n’en plus finir de la tournure que les évènements auraient pu prendre si les choses s’étaient déroulées autrement. Que se serait-il passé si, au lieu d’accepter le titre de roi, Washington avait réclamé l’organisation d’élections ?S’il avait préféré, pourquoi pas, la charge de premier ministre … ou même inventé un nouveau mandat électoral, un poste complètement neuf, celui de président par exemple ? 
D’autres nations auraient pu prendre modèle sur l’Amérique et en faire de même : France, Russie, Prusse, Autriche-Hongrie, Chine, Grèce auraient peut être renversé leurs monarchies respectives pour donner naissance à une ère nouvelle, celle de la démocratie.

Ce qui n’est pas arrivé, bien sûr, – et vous n’avez pas ouvert ce livre pour des spéculations, d’ailleurs.  Vous voulez connaître la vérité, lever le voile sur ce qui s’est passé ensuite, découvrir à quoi ressemble aujourd’hui, deux cent cinquante ans plus tard, cette Amérique toujours dirigée par les descendants de Georges Ier ! 

Salles de bal et portes dérobées, secrets, scandales, passions et déceptions amoureuses … Voici l’histoire de la plus célèbre des lignées, celles dont les déboires se jouent sur la plus grande scène du monde. 

L’histoire de la famille royale américaine.


Voilà pour cet article – un peu long, mais je me suis dit que vous préfériez ça plutôt qu’un truc fait à la va vite ^^ 

Dites moi si vous l’avez lu, si ce livre vous plaît ou vous tente … je suis curieuse. 

Je vous fais des bisous ❤ 

Elodie 

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s