#Lecture : La voleuse des Toits, Laure Dargelos

Hello tout le monde !

Comment ça va en ce début de nouvelle semaine ? Moi ça va, j’ai eu 28 ans, il y a 2 jours (Et oui, je me fais vieille, ne me jugez pas ^^).

J’espère que votre été se passe bien et qu’il ne fait pas trop chaud non plus. Ici, c’est un four la journée. On est bien content de pouvoir aller à la plage et encore, il fait meilleur dans l’eau qu’à l’extérieur.

Aujourd’hui, comme vous l’avez lu dans le titre de l’article, je vais vous parler de ma dernière lecture. Il s’agit de « La voleuse des Toits » de Laure Dargelos.

C’est parti ! 

Crédits 

Résumé : Véritables piliers de la société, les règles écarlates ont prohibé toutes formes d’expression : l’art, la littérature et la musique n’existent plus. Chaque jour, la milice multiplie les exécutions pour asseoir l’autorité du régime.

Demoiselle respectable le jour et voleuse la nuit, Éléonore Herrenstein s’élève contre l’ordre établi. Elle qui espère rejoindre la rébellion et renverser le gouvernement, la voilà brusquement fiancée à l’un des hommes les plus puissants du royaume. Qui est donc Élias d’Aubrey, cet être impénétrable qui semble viser le pouvoir absolu ? Et pour quelles sombres raisons sa famille dissimule-t-elle une mystérieuse toile, peinte un demi-siècle plus tôt ?

Éléonore ignore encore que sa quête l’entraînera bien plus loin qu’elle ne l’imagine. Dans un voyage au-delà du possible…

Date de parution : 2019

Editions : Livre Autoédité 

Nombre de pages : 780 (sur liseuse) 

Note : 17/20

Mon avis : J’ai tout simplement adoré ce livre. 

Je l’ai dévoré, je n’arrivais plus à m’arrêter de le lire tellement j’étais captivée par l’histoire. Demoiselle respectable le jour, et « voleuse » la nuit (je mets des guillemets, parce qu’on se rend compte qu’il s’agit d’un jeu de mot : voler au sens littéral du terme et non voler au sens de dérober quelque chose ^^); Eléonore est promise à un bel avenir. Mais son esprit de liberté va lui permettre de rester en vie. 

Elisabeth ne veut pas de cette vie toute tracée pour elle et elle va se rendre compte que le destin est de son côté. Chose très abstraite que le destin, on y croit ou non, chacun est libre. Dans une société où règne la terreur et dans laquelle les exécutions sont quotidiennes, il suffit d’une étincelle pour que la révolte se mette en marche. 

L’histoire est très bien écrite. On ne sait pas qui est l’Oméga, même si on le découvre à la fin. Heureusement d’ailleurs, sinon je serai restée sur ma faim. Il y a de nombreux personnages, mais l’histoire est racontée de telle manière, qu’on ne se perd pas pour savoir qui est qui. Tout est expliqué, un point plutôt positif. 

J’en profite pour vous inclure les premières lignes du livre : 

« Imaginez dans un royaume au-delà de nos frontières, une dictature et des remparts qui séparent les hommes. Comme personnage central, choisissez une jeune aristocrate en quête de liberté. Ajoutez-y un groupe de rebelles, un courtier à l’honnêteté douteuse, un vieil aveugle au savoir infini, un petit garçon muet un couturier amoureux. Pour complexifier l’intrigue, faites miroiter le pouvoir à un être machiavélique et laisse-le agir sa guise. Et enfin, n’oubliez pas une mystérieuse toile pour conduire vos héros bien plus loin qu’ils ne le pensent »

Je trouve que cela résumé bien la première partie. Le livre est divisé en 3 parties qui correspondent aux grands moments. Chaque parties est introduite de la même manière : un petit « aparté » de l’auteur pour expliquer au lecteur ce qui va se passer, mais sans trop en dire ^^Juste assez pour mettre l’eau à la bouche. 

Ce qui est bien dans cette histoire, c’est que chaque personnage présenté joue un rôle dans le dénouement. Ce livre raconte l’histoire d’un voyage dans le temps, d’une réalité alternative et d’un amour contrarié. 

Je suis déçue d’avoir eu à le terminer. J’en garde excellent souvenir. Il fait désormais partie de mes « Must-have » pour cet été au moins. Il s’agit d’une petite pépite littéraire que vous devez absolument lire les amis ! 

Si vous pouviez changer le passé, Le feriez vous ? 


Ce livre est une pépite qu’il faut avoir dans sa bibliothèque. C’est un livre que j’ai eu en « cadeau » lorsque je me suis inscrite sur Boobox

(si vous ne savez pas ce que c’est, je vous mets le lien vers mon article ici. Si vous êtes intéressés par la box littéraire numérique, je vous mets mon lien de parrainage, vous n’avez qu’à le copier : https://boobox.subbly.co?r=220862&s=7998). 


Je ne regrette absolument pas ce choix. Déjà parce que la couverture est magnifique. Ensuite parce que l’histoire est palpitante et entraînante. Vous êtes emportés dans un monde où la liberté n’existe plus et où tout n’est que Haine, violence et meurtre, et peur. 

Vous souhaitez passer un moment tranquille, passer par toutes les émotions possibles ? alors ce livre est fait pour vous. 

Je vous souhaite une bonne lecture ! 

Des bisous 

Elodie 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s