#Chroniquelittéraire : Ghost in Love – Marc Levy

Hello tout le monde ! 

Comment ça va en ce début de weekend ? Ici il fait vraiment moche comme temps – pas assez pour ressortir les plaids tout ça tout ça mais assez pour boire un chocolat chaud et lire ^^ 

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique littéraire : Ghost In love de Marc Levy

Let’s Go 

Crédits

Résumé : Ils ont trois jours à San Francisco. Trois jours pour écrire leur histoire. Que feriez-vous si un fantôme débarquait dans votre vie et vous demandait de l’aider à réaliser son vœu le plus cher ? Seriez-vous prêt à partir avec lui en avion à l’autre bout du monde ? Au risque de passer pour un fou ? Et si ce fantôme était celui de votre père ? Thomas, pianiste virtuose, est entraîné dans une aventure fabuleuse : une promesse, un voyage pour rattraper le temps perdu, et une rencontre inattendue. 

Date de sortie : 6 février 2020 au format poche. 

Nombre de pages : 325 pages

Editions : Pocket 

Note : **** (17/20)

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce livre. Sans être le livre de l’année, c’est quand même une bonne lecture. A mon sens, ça n’est pas le meilleur mais c’est un livre qui se lit pour des lecteurs qui n’ont pas envie de se prendre la tête. Le meilleur de Marc Levy restera pour moi « 7 Jours pour  une éternité ».

L’histoire : Imaginez un peu que votre père décédé 5 ans auparavant refasse surface un beau jour en vous demandant d’executer un dernier voeu, avant qu’il ne parte pour l’éternité … Déjà, on sait très bien que dans la réalité, cela n’existe pas ^^ L’histoire est une petite histoire fantastique / contemporaine qu’on lit devant un bon chocolat ou au lit le soir. Elle se lit très vite. Elle est toute mignonette et même si on se doute de comment elle va se terminer, on a envie de savoir s’il va réussir à  accomplir la dernière volonté de son père. Les 2 établissent des plans loufoques mais au final, c’est la méthode la plus simple qui l’emporte sur tout le reste. 

Les personnages : Il y a assez de personnages pour l’histoire pour que le carré de tête sorte du lot. En effet, l’histoire tourne notamment autour du personnage de Raymond, le père fantôme de son état, aidé par Thomas dans sa quête du bonheur éternel. Je n’en dirais pas plus au niveau des personnages parce qu’il y a un gros risque de spoiler. 

L’histoire est très belle : l’amour est partout, à n’importe quel âge. L’amour est plus fort que tout. 

Est-ce que je vous recommande le livre ? Oui, pour une lecture sans prise de tête. En plus, il se lit très vite. 


Je vous laisse là pour cette chronique et je vous retrouve bientôt pour un nouvel article.

Des bisous 

Elodie 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s