Chronique littéraire #85 : La cerise sur le gâteau – Aurélie Valognes

Hello tout le monde ! 

J’espère que vous allez bien ! Désolée pour mon absence. J’ai lu pas mal de livres ces derniers temps et je n’ai pas eu le temps de les chroniquer. Par conséquent, vous aurez un article par jour jusqu’à la fin de l’année, notamment sur mon retard au niveau des chroniques, sauf le dimanche. 

Je vous retrouve ainsi aujourd’hui pour vous parler de « La Cerise sur le Gâteau » de Aurélie Valognes. 

Lets’ go ! 


Crédits 

Résumé : La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire … Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose. Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari ! Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage ! Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien …
Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ?

Nombre de pages : 459 pages 

Editions : Le livre de poche 

Date de parution : 2020

Note : 10/20 

Mon avis : Bon, avec Aurélie Valognes, je ne sais jamais à quoi m’attendre. Un coup j’aime beaucoup son livre, un coup je passe à côté. Ici, c’est le cas. On suit Bernard et Brigitte, tous deux franchement retraités. Alors, que Brigitte arrive à s’accommoder de la situation, Bernard a un peu plus de mal. Bon, jusque-là, normal me direz vous. Je me suis dit qu’on allait retrouver un couple de sexagénaires et que ce serait une histoire marrante notamment sur la retraite etc …. Eh bah non. En toute honnêteté, Les personnages sont plats. Bernard En tête : c’est un énorme enfoiré de première qualité. D’abord lui, et après les autres. Il fait vivre un enfer à son épouse, à sa belle-fille (qu’il a pris en grippe) bref, il en veut à tout le monde car IL est à la retraite. Son petit fils lui parle d’un monde plus écolo, IL prend la décision du jour au lendemain de modifier ses habitudes, l’impose à sa femme et se met en compétition avec un enfant de 9 ans .. Un peu puéril comme réaction quand même. Malgré cela, il aime ses petits enfants. 

Bref, Le personnage de Bernard est méchant, misogyne et pense que les femmes doivent rester à la maison pour s’occuper d’un homme … Comment dire ….. 

Brigitte : Je pense que c’est le personnage que j’ai préféré. Elle est naturelle, sincère. Ancienne prof, elle est aimante et on voit que la retraite ne lui pose aucun soucis. 

Charlotte et Paul : Les petits enfants. Charlotte est insupportable, à répondre à tout bout de champ et à se croire plus intelligente que la moyenne. Paul, j’ai beaucoup aimé son personnage. 

Nicolas et Alice : Le fils et la belle-fille. Ouais. 

Concernant l’histoire : je crois que je suis passée à côté. 


Est-ce que je vous le recommande ? Non. Parce que si comme moi vous n’aimez ps les personnages arrogants et trop sûrs d’eux, vous allez avoir des envies de meurtre pendant votre lecture. 

Oui, si vous aimez Aurélie Valognes. 


Je vous souhaite de bonnes lectures. 

Elodie 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s