#Chroniquelittéraire : Good Girls Love BadBoys – Alana Scott

Coucou tout le monde ! 

Comment ça va ? Aujourd’hui, pas de mardi sur son 31, mais plutôt une chronique littéraire. Comme je vous l’ai dit dans l’article d’hier, je ne suis pas à jour au niveau de mes chroniques. J’ai donc pris la décision d’écrire un article par jour, jusqu’à la fin de l’année. Et ainsi, pouvoir partir sur de nouvelles bases. 

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler Romance, avec « Good Girls love Bad Boys » de Alana Scott. 

Let’s Go ! 


Crédits 

Résumé : Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car son nouvel environnement est à mille lieues de l’établissement londonien dans lequel elle étudiait avant la mutation de son père : la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante dans cette zone de non-droit régie par la loi du plus fort. Elle le sait, elle a intérêt à faire profil bas et à éviter qu’on la remarque. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

Date de parution : 2019 

Nombre de pages : 779 pages 

Editions : H& Collection New Adult 

Note : 17/20 

Mon avis : Lorsque j’ai lu la 4e de couverture, je me suis dit « Encore un nouveau roman inspiré par After » – Alors, effectivement, mais uniquement au niveau du titre parce que j’ai préféré lire Good Girls Love BadBoys plutôt que After ( Je vous rappelle que je n’ai lu que les 2 premiers tomes …. ici). Si j’ai acheté ce livre, c’est principalement parce que le personnage principal s’appelle Elodie, on ne va pas se mentir. 

C’est l’histoire classique d’une fille bien sous tous rapports qui va tomber raide dingue amoureuse du Bad boy du lycée et qui va vivre sa plus belle vie avec lui. C’est l’histoire d’un mec paumé, qui parce qu’il est fou amoureux d’une fille bien, va tenter d’évoluer – même si soyons honnête, la vie ne va pas lui faire de cadeau. 

L’histoire est rondement bien menée par Alana Scott. Tout s’enchaîne, il n’y a pas d’essoufflement dans la narration. Elle a créé des personnages hauts en couleurs (aussi bien les principaux que les secondaires), notamment les parents d’Elodie qui m’ont tapé sur le système faut bien l’avouer. Parce qu’ils ne sont pas d’accord avec les choix de leur fille aînée, ils n’hésiteront pas à prendre des mesures drastiques pour qu’Elodie et Zach ne se voient plus. Pas les personnages les plus sympathiques de l’histoire, mais on comprend tout de même où l’autrice veut nous amener. 

Ce livre pose la question du choix : et vous, que feriez vous si vous tombiez amoureuse d’un « Bad Guy », Pas si mauvais que ça d’ailleurs ? Vous limiteriez vous aux apparences ? Apprendrez-vous à le connaître ? La question n’est pas si simple. Et même si Elodie sait qu’elle doit rester hors des problèmes, elle les attire bien malgré elle. 

L’histoire d’amour entre Elodie et Zach : Je l’ai trouvé extrêmement réaliste dans le sens où ils prennent leur temps, ils essaient de lutter contre leurs sentiments et même si Zach a une mauvaise réputation, en creusant bien, on trouve un homme bon et généreux, près à se sacrifier pour ceux qu’il aime. Bien évidemment, ça n’est pas un enfant de choeur, mais il n’est pas aussi mauvais qu’il veut bien le faire croire et le laisser paraître. 

Elle est extrêmement réaliste dans le sens où, on se promet des choses à 17 ans qu’on ne se promettrait pas forcément à l’âge adulte. Leur amour est « pur » dans la mesure où il n’est pas toxique puisque chacun est amené à changer. Ils ne se sautent pas dessus toutes les deux pages. C’est ce que j’ai aimé dans ce roman. Bon, en même temps, il faut dire qu’il fait pas moins de 779 pages. L’histoire est plutôt bien construite. 


Est-ce que je recommande ce livre ? Tout à fait, sauf si vous souhaitez lire un livre dans le même style que la saga After, alors vous serez forcément déçu(e)s. 


Je vous souhaite de bonnes lectures 

Elodie 

4 commentaires

  1. Je te rassure, j’ai moi aussi pas mal de retard dans mes chroniques… ^^’
    Pas trop mon genre de lecture mais, ce roman, je me dis « pourquoi pas ». Si j’en ai l’occasion, je le lirais peut-être.

    J'aime

    • Ah je vois je que je ne suis pas la seule 😆 bon je devrais pouvoir réussir à toutes les écrites avant la fin de l’année mdr 😂 il ne m’en manque que deux ou trois 😊après tu seras d’accord avec moi, faut lire ce qu’on aime sinon ça n’à pas d’intérêt 😊 je le dis dans ma chronique vidéo aussi, ce fut une bonne surprise 😆

      J'aime

      • Nous sommes le premier jour de 2021, as-tu réussi à tout chroniquer, du coup ?
        Et en effet, je suis bien d’accord, il ne faut lire que ce que l’on aime ! Mais parfois je me laisse tenter par des choses qui, a priori, n’avaient rien pour me plaire eu c’est une bonne surprise (mais il faut bien choisir, je pense ^^).
        Bonne année 😘

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s