Chronique littéraire #95 – 1Q84 – Haruki Murakami

Hello les amis ! 

J’espère que vous allez bien ! Alors, aujourd’hui je vous retrouve avec une nouvelle chronique littéraire sur ma dernière lecture en date : 1Q84 de Haruki Murakami. 

Let’s go ! 


Crédits 

Résumé : C’est l’histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, énigmatique et en décalage subtil, celui de 1Q84, où deux lunes brillent dans le ciel. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu’ils avaient dix ans, et unis par un pacte secret. En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités. Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Une odyssée initiatique qui se joue des espaces et des temps et qui emporte tel un puissant courant, une atmosphère aussi étrange qu’envoûtante pour un roman double où sont réunis les thèmes de prédilection de l’auteur : la religion et la violence, le meurtre, l’Histoire, le sexe et l’amour pur, mais aussi l’écriture, la fabrication d’un roman, la solitude.

Date de parution : 2011 

Editions : Belfond 

Nombre de pages : 441 (sur liseuse) 

Note : 5/10

Mon avis : Les amis, je suis déçue, malheureusement je n’ai pas réussi à accrocher à ce livre. J’ai réussi à m’endormir grâce à ce livre, c’est pour vous dire ^^Pourtant, cela faisait un moment qu’il était dans ma pile à lire numérique (quelques années – cela aurait dû me mettre la puce à l’oreille). J’ai lu ce livre sur les conseils d’une amie qui adore les auteurs asiatiques et elle m’a dit que cela me plairait (nous avons pratiquement les mêmes goûts littéraires) – Malheureusement, je n’ai pas accroché :/ Croyez bien que j’en suis la première déçue. 

Concrètement, j’en ai pensé quoi ? Eh bien, ma lecture fut laborieuse, je voulais vraiment lui donner sa chance à ce bouquin, vu tout le bien que j’en ai entendu ! Mais malheureusement, dès les premières pages, cela m’a rappelé l’univers de NeverWhere de Neil Gaiman — Les personnages sont bien sûr différents, mais bon. Deux mondes parallèles, la même année (1984 dans la réalité et 1Q84 dans la réalité alternative) j’avoue que j’ai eu un peu de mal dans ma lecture. 

J »ai mis pratiquement 4 jours pour lire 441 pages, je me désole moi même … C’est trop long, il y a beaucoup trop de longueurs à mon goût. En lisant, je me rappelais les livres de Balzac et ses descriptions interminables, vous voyez le genre ? Alors c’est la même chose. Il ne se passe pas grand chose de palpitant dans les premières pages … Mais bon, j’ai réussi à aller malgré tout jusqu’à la dernière page. Heureusement que je l’avais en numérique et qu’une copine m’a passé le fichier, j’ai moins de regrets maintenant ^^


Est-ce que je vous recommande ce livre ? Malheureusement non. Bien que ça ne soit que mon avis personnel & que ce livre a reçu de très bonnes critiques. 


Je vous fais des bisous, 

De bonnes lectures, 

Elodie 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s