Chronique littéraire #103 : L’Ickabog – J.K Rowling

Hello tout le monde ! 

J’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler Chronique littéraire avec « L’ickabog » de J.K Rowling. 

Let’s go ! 


Crédits 

RésuméL’Ickabog approche…

Un monstre mythique, un royaume en danger, des aventures qui repousseront les limites du courage de deux enfants. Découvrez un conte formidablement original, où l’espoir et l’amitié ont le pouvoir de renverser des montagnes. Par l’une des plus grandes romancières au monde.

La Cornucopia est un petit royaume heureux. Les habitants ne manquent de rien, leur roi a la plus élégante moustache que vous puissiez imaginer, et le pays est célèbre pour ses mets délicieux : ses divines pâtisseries vous feraient danser de joie à chaque bouchée ! Mais dans tout royaume, un monstre rôde : selon la légende, une créature terrifiante habite les Marécages brumeux et arides dans le nord du pays. Bien sûr, ce n’est qu’un mythe, qui peuple les jeux, les chansons et les cauchemars des enfants. Et pourtant, parfois, certaines légendes prennent un chemin inattendu. Une légende peut-elle détrôner un roi aimé ? Mettre un pays à genoux ? Jeter deux amis dans une folle aventure ? Si vous êtes courageux, plongez dans ce livre audio pour le découvrir.

Nombre de pages : 341 pages

Date de parution : 2020

Editions : Gallimard Jeunesse

Genre : Fantasy, Jeunesse 

Note : 14/20

Mon avis : Cela faisait un moment que L’Ickabog M’appelait car je le voyais souvent dans les rayons FNAC, Leclerc Culturel et Ma librairie. J’avoue que j’ai fais quelque chose que je ne fais jamais ou que très rarement : j’ai lu les avis. Et on peut dire que ce sont des avis très mitigés que j’ai lu sur ce roman. 

L’ickabog c’est quoi ? Déjà, c’est un roman jeunesse (très jeunesse mais pas trop quand même dans la mesure où il y a des meurtres, du sang, des complots politiques …. ). Il me semble que JK Rowling avait écrit cette histoire entre 2 Harry Potter et qu’elle l’a ressortie pour le 1er confinement, pendant lequel elle racontait des histoires. 

Ensuite, L’Ickabog, on ne sait pas si ce sont les enfants qui sont les héros ou les adultes. On le comprend pratiquement au milieu du livre : Les chapitres étant très courts, on y arrive facilement. Cependant, le début de lecture fut laborieux pour moi et j’en suis la première désolée. Malheureusement, le début de la lecture m’a laissé sur ma faim et même si on voit clairement où elle veut en venir, j’ai trouvé que beaucoup de passages pouvaient être sautés sans pour autant que l’histoire perde de son charme. 

Ce qui m’a manqué c’est surtout le fait d’avoir des chapitres écrits mais pour ne rien dire et je ne vois pas, avec mes yeux d’adulte, ce qu’ils apportaient à l’histoire. Je pense que je suis passée à côté de plein de choses. Je l’ai emprunté à la Bibliothèque de mon quartier et du coup, j’ai eu moins de regrets quand j’ai eu terminé puisque mon argent n’est pas parti dans un tel livre. 

Ce qui m’a manqué également, ce fut que l’existence ou la non existence de l’Ickabog est révélée uniquement dans les derniers chapitres … J’ai trouvé cela dommage, ça aurait pu être plus intéressant de développer ça au cours des chapitres précédents. 

Ce que j’ai aimé : La morale de l’Ickabog que malheureusement je ne peux pas vous dire sans vous poiler tout le livre. 


Est-ce que je vous le recommande ?

Pourquoi pas si vous voulez une lecture qui n’est pas prise de tête. C’est du JK Rowling donc c’est très bien écrit mais on ne va pas se mentir, je ne pense pas que cela soit sa meilleure oeuvre. 

En revanche, si vous n’affectionnez pas particulièrement la lecture Jeunesse, passez votre chemin. 


Je vous fais des bisous 

Bonnes lectures, 

Elodie

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s