#Lecture : Sorties de la semaine 25

« C’est une petite liste »

Hello tout le monde ! 

Bon Dimanche à vous, j’espère que vous allez bien ! Alors les articles du dimanche sont généralement consacrés aux sorties littéraires de la semaine. Vous le savez également, ce sont des livres qui vont dans ma pile « envie » (à ce propos, j’ai acheté un carnet dans lequel je note toutes mes envies et que j’ai organisé par ordre alphabétique – Vous allez me prendre pour une folle, mais au moins quand je vais dans un magasin pour acheter un livre je sais ce que j’ai et les envies – Oui, parce que j’ai aussi un carnet dans lequel j’ai inscrit ma bibliothèque et que j’ai toujours dans le sac (ne me prenez pas pour une folle pitié !!) 

On y va pour les sorties de la semaine ? 


Betty Angel, T.2 : la mort dans ma peau, Louisa MeonisCrédits

Résumé : « Je ne sais pas quel est le crétin qui a parlé de repos éternel, mais, celui-là, il n’est pas mort, c’est sûr ! »

Entre entraînement militaire et expédition dans les limbes, la vie au Paradis est loin d’être une sinécure, c’est moi qui vous le dis ! Fraîchement morte et devenue, je ne sais pas trop comment, apprentie de La Mort, moi, Betty, petite, ronde et maladroite comme pas deux, n’ai rien à voir avec ces canons de beauté que sont les anges.

Pourtant, La Mort semble persuadé que j’ai du potentiel. Et pour ses beaux yeux, je serais prête à faire tous les efforts du monde. Toujours sombre et mystérieux, il se montre étrangement plus prévenant à mon égard depuis qu’il y a du mouvement en Enfer. Loin de moi l’idée de m’en plaindre, mais je ne vois pas vraiment en quoi l’Enfer me concerne…


Un parfum de rose et d’oubli, Martha Hall Kelly 

Résumé :

À l’été 1914, l’Europe est au seuil de la guerre tandis que la monarchie russe vacille chaque jour un peu plus. En ces temps troublés où le destin de chacun est plus que jamais incertain, trois femmes hors du commun verront leurs vies se mêler pour le meilleur et le pire….

Sofya, l’aristocrate russe, perdra sa fortune et son pays mais se battra sans relâche pour ce qu’elle a de plus précieux : son fils. Eliza, la mondaine américaine, tremblera pour ses amis russes et cette guerre qui se rapproche chaque jour un peu plus. Quant à Varinka, la jeune paysanne russe, presque une enfant, ses choix la feront basculer malgré elle au cœur d’un combat perdu d’avance….

Un roman éblouissant qui célèbre la force indéfectible des amitiés féminines aux heures les plus sombres de l’histoire.


Voilà les amis, ce sera tout pour cette semaine ! C’est une petite liste, mais bon, cela vaut mieux pour moi – trop de livres à lire comme vous avez pu le lire ici et ici

Je vous fais des bisous 

See you ❤ 

Elodie 

#Lecture : Ma pile à lire du mois de Juin

« Des livres qui sont dans ma bibliothèque depuis un moment déjà »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va ? Alors petite mise au point. Vous vous êtes rendus compte – et moi aussi d’ailleurs, que je ne pouvais pas sortir un article tous les jours. J’ai donc décidé de tenter de sortir un article au moins 2 ou 3 fois par semaine quand je le peux. De toute manière, sortir un article par jour est relativement compliqué pour moi dans la mesure où mes journées commencent à 7H30 le matin et se terminent tard dans la nuit. Je vous avouerai aussi que lorsque je passe la journée sur l’ordinateur, je n’ai pas trop envie le soir de rester encore sur l’ordinateur; mes yeux n’assurant pas derrière

Bien, maintenant que cela est dit, revenons à nos moutons : l’article d’aujourd’hui concerne ma pile à lire de juin 2019. Comme vous avez pu le lire ici, j’ai acheté pas mal de livres en occasion (ce que je trouve fabuleux puisque les livres sont en très bon état et que cela permet d’éviter plein pot – Puisque que vous pouvez avoir des séries pour moins cher qu’en librairie). Bien évidemment, les 20 livres achetés ces dernières semaines ne vont pas aller dans ma PAL de ce mois-ci, ce serait totalement impossible à lire – Je ne dormirai plus sinon ! 

J’ai donc décidé de mettre dans ma PAL de ce mois-ci les livres qui sont dans ma bibliothèques depuis un moment déjà, avant de m’attaquer aux New romance que j’ai acheté récemment. 

Let’s go ! 

  • Sang Famille, Michel Bussi (En cours)Crédits

  • La vie commence à 20H10, Thomas Raphaël – Crédit

  • Les messagers des vents T.1, Célia Avit – Crédits

  • Au petit bonheur la chance, Aurélie Valognes – Crédits

  • La jeune fille et la nuit, Guillaume Musso – Crédits

  • Une fille comme elle, Marc Levy – Crédits

  • La disparition de Stephanie Mailer, Joël Dicker – Crédits

  • Le droit d’être libre, Eric Dupond-Moretti – Crédits

Voilà les amis pour cette Pile à lire du mois de Juin. Comme vous pouvez le remarquer, il y a tous les genres. J’espère sincèrement avoir le temps de tout lire (les 8 livres) ce mois-ci. J’ai déjà pris pas mal de retard dans un peu tout donc bon, faut que j’essaie de m’organiser mais c’est galère ! 

En tout cas, n’hésitez pas à me dire si vous connaissez ces livres, si certains vous font envie etc. 

Je vous dit à bientôt ! 

Des bisous ❤ 

See You 

Elodie

#Livres : J’ai fait une bêtise …

« J’ai acheté près de 20 livres »

Hello tout le monde !

😋 J’espère que vous allez bien et que votre mois de juin est ensoleillé ☀️

Alors aujourd’hui je vais vous parler de ma dernière bêtise en date : je suis actuellement inscrite sur plusieurs groupes de ventes de livres sur Facebook. Et bah devinez quoi, j’ai acheté près d’une vingtaine de livres en une semaine … Oui, vous avez bien lu, une vingtaine de livre —- EN UNE SEMAINE !! Je reçois des colis pratiquement tous les jours. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous fais la liste ci-dessous :

  • La saga des MacGregor, Nora Roberts T.1 à 3 (3 Livres)
  • La disparition de Stephanie Mailer, Joël Dicker (1 livre)
  • Je t’aime … toi non plus, Mina Sheperd (1 livre)
  • L’enfant que personne n’aimait, Casey Watson (1 livre)
  • Ne le dis pas à maman, Toni Maguire (1 livre)
  • Avec toi, malgré moi, Vi Keeland et Penelope Ward (1 livre)
  • Vampire Academy T.1 à 4, Richelle Mead (4 livres)
  • Le Contrat, Tara Jones t. 1 et 2 ( 1 livre)
  • Pourtant je leur avais dit …., Cassie Harte (1 livre)
  • La saga des Wild Seasons, Christina Lauren (5 livres)
  • Une lueur d’espoir, K.A Tucker (1 livre)
  • Il était une fois : Nicholas, Emma Chase (1 livre)
  • All I want for Christmas, Emily Blaine (1 livre) 
  • Deux petits pas sur le sable mouillé, Anne-Dauphine Julliand (1 livre)

Au total, j’ai acheté pas moins de 23 Livres … Je suis incorrigible n’est-ce pas ! Autant vous dire que ces livres vont aller directement dans ma PAL. Je suis réaliste, je sais pertinemment  que je ne pourrais pas tout lire ce mois-ci, mais bon, l’espoir fait vivre n’est-ce pas ? 

Voici pour cet article – Un peu court je l’admets, mais je devais vous parler de cette « bêtise ». 

Des bisous 

See you ❤ 

Elodie

#Lecture : Famille parfaite – Lisa Gardner

« J’ai décidé de me laisser tenter »

Hello les amis ! 

Comment vous allez depuis le temps ? Pardon, je ne suis pas très active en ce moment sur le blog, mais c’est compliqué de tout gérer. Le concours se rapprochant, j’ai de moins en moins de temps pour écrire. J’avoue que mes journées sont chargées et donc, j’essaye de faire au mieux même si je délaisse un peu – beaucoup – mon blog. 

Alors, aujourd’hui, je vous parle de ma dernière lecture : « Famille Parfaite » de Lisa Gardner

Let’s go ! 

Crédits

Le résumé : Justin et Libby Denbe semblaient sortir tout droit des pages des magazines glamour : mariage modèle, ravissante fille de quinze ans, demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston… une vie de rêve.

Jusqu’au jour où ils disparaissent tous les trois sans laisser de traces. Pas d’effraction, pas de témoin, pas de demande de rançon ni de motifs. Juste une famille parfaite soudainement envolée. Pourtant, pour la détective Tessa Leoni, l’enlèvement ne fait aucun doute. Que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

Un suspense qui va bien au-delà des codes du genre : n°1 sur la liste des best-sellers du New York Times, le nouveau thriller de Lisa Gardner nous plonge dans les peurs, le sentiment d’insécurité et la vulnérabilité de cette famille au-dessus de tout soupçon.

Nombre de pages : 570 pages. 

Editions : Le livre de Poche

Date de parution initiale : 2015. 

Date de parution au format poche : 2018

Note : 8,5/10

Mon avis : J’avais acheté ce livre lors de promotions à la FNAC (2 livres achetés, le 3e offert … etc). J’ai eu l’occasion de le lire alors que j’allais passer ma journée dans le train. J’ai bien fait. Effectivement, il m’a fallu près de 6H pour lire ce livre. Si vous me suivez, vous savez que généralement, j’ai du mal avec les thrillers depuis ma mauvaise expérience. Mais bon, comme je ne me laisse pas abattre facilement et que tout le monde parlait de ce livre, j’ai décidée de me laisser tenter. Je fais partie de plusieurs Groupes sur les réseaux sociaux et ce livre revenait constamment. Je me suis dit « pourquoi pas ». 

Et je me suis lancée. L’histoire ? On suit l’enquête de Tessa Leoni sur l’enlèvement d’une famille entière. Oui, une famille entière ! Enquête qui va lui faire traverser l’Etat dans lequel elle se trouve. 

Concernant les personnages : 

  • Justin DEMBE –> C’est le patron d’une entreprise de BTP à qui tout sourit. Il a une belle femme, une jeune fille adolescente ! Tout va bien dans le meilleur des mondes pour lui ! Il a même une maîtresse ! Plus on lit le livre, plus on comprend que c’est un enfoiré de première classe et égoïste. 
  • Libye DEMBE –> Une fille des bas quartiers qui épouse un « bourgeois » qui peut lui offrir la vie dont elle rêvait. Elle est droguée aux anxiolytiques. Elle fait de la peine. Elle est complètement perdue dans le monde dans lequel elle vit et elle a du mal à avancer dans la vie depuis qu’elle a appris que son mari la trompait avec une jeune fille. Pour sa fille pourtant, elle va se battre. 
  • Ashlyn –> C’est la Fille ado des DEMBE. Elle est jeune et a besoin de ses deux parents. Elle a une force de caractère que sa mère ne lui connaît pas, en ce sens, « elle est comme son père ». Elle n’hésite pas à lui tenir tête quand elle en a l’occasion. 

Les autres personnages : 

  • Les ravisseurs : Ce sont des mercenaires qui ont été engagés pour les kidnapper, mais ne pas faire de mal à « la femme et la fille ». Seul Justin DEMBE devait être l’objet du kidnapping. 
  • Les membres de l’entreprise de Justin DEMBE : Certains on a envie de les détester, d’autre de les aimer. 

L’histoire se lit relativement vite. J’aime beaucoup le style de l’auteur. Ce qui est bien, c’est que l’auteur nous permet de suivre le raisonnement des enquêteurs et, au final, d’arriver à notre propre conclusion. J’avoue que je soupçonnais l’auteur du kidnapping depuis le début, (beaucoup d’indices semés). N’étant pas une grande fan de thriller, généralement, ce que je regarde ou ce que je lis présente quand même quelques similitudes. C’est le cas Ici, je n’ai pas été surprise par la « tête pensante » du rapt. 

En revanche, j’ai été surprise par la fin du livre – Que je ne vous spolierais pas. Surprise dans un bon sens attention : j’ai aimé la fin. 

Est ce que je vous recommande ce livre ? En toute honnêteté, oui. Vous pouvez y aller. Je pense que je vais me laisser tenter par D’autres livres de cette autrice. Je vous dirais ! 

Et vous ? Avez-vous lu ce livre ? Qu’en Avez vous pensé ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. 

See you ❤ 

Des bisous 

Elodie 

#Lifestyle / Livres : Que faire des livres qu’on ne veut plus ?

« Pour mon grand nettoyage »

Hello tout le monde! 

Comment allez-vous en cette veille de WE ? Moi ça va ! Ici il fait beau, le ciel est bleu, bref c’est le pays des bisounours quoi !! 

Aujourd’hui, je partage avec vous ce que je fais quand je souhaite me débarrasser de livres que je ne lis plus et qui du coup, prennent de la place dans ma bibliothèque qui change constamment ! 

Let’s go ! 

Deux fois par an à peu près, j’entame une grand « nettoyage de printemps » et tout y passe croyez moi ! Les vêtements, les chaussures, les livres, le maquillage !! Absolument tout ! Et si pour les vêtements et pour le maquillage j’ai trouvé la méthode Marie Kondo dont je vous parle ici. 

En revanche pour les livres, c’est une autre histoire. En effet, ayant pas moins de 3 bibliothèques pleines à craquer, je dois trouver tout le temps de la place pour mettre les nouveaux livres que j’achète et qui viennent s’ajouter à ma PAL, sans savoir quand je pourrais les lire. Sachant que je suis une grande férue de lecture et surtout ravie de pouvoir lire autre chose que des bouquins de droit ou des codes, je ne suis Jamais à court de lecture heureusement pour moi ! 

Je me suis renseignée un peu sur le net pour voir comment je pouvais faire pour me débarrer de ces livres que je ne lisais plus et qui prenaient la poussière. Plusieurs solution se sont offertes à moi. Je vous en parle la dessous. 

PS : je ne vous parle bien évidemment que des solutions que j’ai testé.

  1. La revente des livres 

Ce qui arrive en tête de liste pour se débarrasser des livres qu’on ne veut plus c’est la revente. C’est pratique pour se faire un petit peu d’argent pour racheter d’autres livres. Ainsi vous pouvez aller sur : 

!! Attention pour ces deux derniers sites, « Momox » et « Gibert », tous les livres ne sont pas repris. Parfois, ils sont repris 15 centimes parfois un peu plus !

Mon conseil : Pour optimiser vos chances de reventes, avoir sur votre téléphone ces 3 applications (c’est mon cas) et à chaque fois, vérifier à combien cela peut vous revenir. Généralement, je fini par vendre sur Priceminister puisque je peux fixer les prix moi-même. 

Dans le même esprit « revente », vous avez des groupes privés sur les réseaux sociaux. 

  • Les groupes de revente de livres pullulent. N’hésitez pas, je pense que vous pourrez trouver votre bonheur. 

 2. Le troc 

Vous pouvez également tenter de troquer les livres avec d’autres personnes. C’est un moyen économique et pratique pour avoir de nouveaux livres. 

3. Le don 

Pour ma part, ici il est difficile de revendre ses livres sur place « on ne lit plus », c’est la phrase qui est sortie très souvent. Aussi, les livres que je n’arrive pas à revendre ou à troquer, je les donne – Le plus souvent au secours Populaire / Catholique (je ne sais jamais ^^) – à des associations pour que tout le monde puisse bénéficier de la culture. Et puis, si cela peut faire des heureux, autant qu’ils servent. 

J’ai également donné un carton plein à la bibliothèque de ma commune. Je dois avouer que j’ai eu un pincement au coeur à me séparer de tous ces livres, mais bon, je ne les lisait plus. Du coup, j’ai préféré que quelqu’un d’autre en profite. 

Voilà ! Pour moi, ces petites astuces ont bien fonctionné. Dites moi vous dans les commentaires ce que vous faites quand vous souhaitez vous séparer de livres ! 

Des bisous 

See you ❤ 

Elodie 

#Lecture : Les Feller – Susannah Fogel

« Je n’ai pas accroché du tout »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va depuis le temps ? Oui je sais, je n’ai pas été très présente sur les réseaux en ce moment. J’en suis désolée. J’avais prévu de vous écrire quand même pas mal d’articles et tout et tout, mais j’ai été littéralement débordée par ce que je devais faire, j’ai dû faire face à un décès etc … bref, je ne vous ennuie pas plus avec ma vie privée. 

Aujourd’hui, je vous parle d’une récente lecture : « Les Feller » Par Susannah Fogel. 

Let’s go !

Couverture du livre : Les Feller

Crédits

Le résumé : Une mère juive envahissante ;
Un père narcissique qui adore faire sentir sa supériorité intellectuelle à son prochain ;
Une sœur délurée au langage SMS ;
Une grand-mère hilarante et jamais à courts de ragots
Une belle-mère chinoise qui ne se prive pas pour donner des conseils pour attirer les hommes…

Les Fellers forment une famille attachante, braillarde, déjantée et absolument imparfaite. Par le biais de lettres joyeuses, intrusives et toujours drôles, ils ne vont cesser de s’immiscer dans la vie de Julie, jeune femme des temps modernes et aspirante écrivain, exact pendant de Lena Dunham dans Girls.

Date de parution : 9 mai 2018

Nombre de pages : 280 pages

Prix : 13,90€

Editions : Harper Collins 

Note : 1/10

Mon avis : Bon, comme vous avez pu le comprendre à la note, je n’ai pas aimé. Je n’ai pas mis zéro parce qu’il ne le mérite pas. Pourquoi cette note ? Que je vous explique la structure du livre : au début, je m’attendais à trouver un roman épistolaire (genre littéraire que j’aime lire) et bien non ! Figurez vous que pas du tout – enfin presque – c’est un livre (je ne sais même pas si on peu appeler cela un roman) rédigé sous forme de lettres et mails, mais à sens unique. Oui oui ! vous avez bien lu ! A sens unique : Julie, la personne à qui sont destinées ces lettres / mails ne répond JAMAIS (je n’exagère pas). En gros, ce sont des pensées de membres de sa famille qui sont couchées sur papier … Voilà voilà ! 

Je suis désolée d’avance pour l’auteur, mais je vais descendre le bouquin. Revenons au commencement : j’ai eu ce livre par une box lecture que je recevais (cela faisait donc un petit moment qu’il prenait la poussière dans ma PAL) et à chaque fois que je lisais un livre, je repoussais l’échéance de la lecture. Allez savoir pourquoi ! J’ai dû avoir un sixième sens m’indiquant que ce livre était mauvais ! J’ai lu ce livre pendant un RDV à l’hôpital et bien figurez-vous que les 280 pages étaient pour moi comme une torture lente. Que je m’explique : j’ai commencé à lire le livre dans la salle d’attente et plus le temps passait plus j’avais envie de me mettre sur mon téléphone et d’abandonner la lecture. Cependant, vous me connaissez, je n’aime pas laisser un livre en suspens et surtout, je n’avais rien d’autre sous la main à part des livres de grossesse – donc bon. 

L’histoire : 

  • C’est une catastrophe, rien ne se suit, il n’y a pas d’histoire justement ! On suit les pensées des membres de sa famille comme elles viennent. 
  • Ils sont très très (vous pouvez rajouter autant de « très » que vous voulez) envahissant quand même – fais pas ci fais pas ça – il y a bien longtemps que j’aurai envoyé bouler tout ce petit monde moi ! 

A la lecture du résumé, je me suis dit que j’allais passer un bon moment de lecture : « une série de lettres aussi intrusives qu’hilarantes » tu parles ! Je n’ai ni ri, ni esquissé un sourire une seule fois pendant ma (trop longue) lecture. Cela aurait pu passer si Julie répondait mais non ! Rien ! NADA ! Niet ! Elle ne répond pas une seule fois aux lettres qu’on lui envoie ! C’est trop compliqué peut être ? Je pense que l’idée de l’auteur n’est pas là malheureusement. Pourtant généralement, 280 pages je les lis relativement vite mais là ! j’ai du mettre bien deux ou trois heures pour lire ce genre livre.

Bref, je n’ai pas accroché du tout ! Un conseil : si vous avez des ados et que vous souhaitez les mettre à la lecture surtout n’achetez pas ce livre ! cela pourrait les dégoûter ! Pour ma part, je me suis montrée trop enthousiaste et je me disais que cela faisait un certain temps que je n’avais pas eu de mauvaise lecture ! Et bah voilà ! J’ai été rattrapée au vol. 

Je vous laisse là pour cet article ! 

Je vous fais des bisous 

See you ❤ 

Elodie 

#lecture : Une femme insoumise – Janet Macleod Trotter

« Le fond historique du Roman »

Hello tout le monde !

Comment ça va ?!

Dans ma semaine assez chargée je n’ai eu le temps de lire qu’un seul livre : « une femme insoumise » de Janet Macleod Trotter, livre dont je vais vous parler en dessous

Let’s go !

Crédits

Résumé : À 14 ans, Clara est une adolescente bien occupée, entre le magasin de ses parents, son petit frère à surveiller, et le beau Frank, dont elle est secrètement amoureuse. Mais la vie ne lui laissera pas le temps de rêver. Ruiné par la crise qui frappe de plein fouet l’Angleterre des années 1930, son père se suicide, laissant à sa femme la charge d’élever deux enfants. À regret, Clara devra épouser Vinnie Craven, un riche homme d’affaires de la région. Séduite un temps par la vie luxueuse qu’il lui propose, elle découvre rapidement la part sombre de son mari, de plus en plus influent au sein du parti fasciste. Dans un monde en plein bouleversement, la jeune femme fera preuve de courage pour écrire son propre destin…

Date de parution : 22 juin 2017

Éditions : Poché

Genre : Romance historique, romance, Histoire de vie 

Nombre de pages : 607 pages

Note : 7/10

Mon avis : J’ai mis 2 semaines pour lire ce livre.

Concrètement ?! L’histoire se déroule sur une dizaine d’années à peu près (1928 – 1937). On suit l’évolution de la Vie de Clara, une jeune fille / femme déterminée à sauver sa famille de la ruine et à sauver les apparences. Elle travaille dur.

Au début du roman, c’est une jeune fille de 14 ans à qui tout sourit et qui profite de la vie à pleine dent. Elle est amoureuse, elle a des amis formidables etc bref tout va bien dans le meilleur des mondes.

Ce que j’ai bien aimé : le fond historique du roman. Vous le savez, j’adore l’histoire et je suis toujours curieuse d’apprendre quelque chose. S’il est vrai que dans les manuels scolaires on nous apprend l’Histoire du point de vue de la France, il ne faut pas oublier que les deux guerres 14/18 et 39/45 concernaient une grande partie des pays européens de l’époque. Généralement, on nous parle toujours de l’annexion de territoires par l’Allemagne 🇩🇪 etc pour nous parler de ce qui s’est passé. Cependant, il ne faut pas oublier que la guerre fut mondiale et de ce fait, Elle a touché d’autres pays comme le Royaume-Uni 🇬🇧

Le fait que l’auteure traite de la montée du fascisme en Angleterre est plutôt un bon point à mon sens dans la mesure où on a tendance à oublier que le fascisme et l’antisémitisme concernaient pratiquement tous les pays européens à plus ou moins grande échelle.

Ne connaissant pas pour le coup cette partie de l’histoire, j’ai mené quelques recherche sur le BUF et Oswald Mosley parce que je ne savais pas du tout de qui il s’agissait. De ce fait, je ne comprenais pas toutes les références historiques à la montée du fascisme en Angleterre. Avec ce livre, j’ai pu comprendre comment on pouvait penser de telles atrocités. 

Ce que j’ai moins aimé : la longueur du livre. De plus, j’ai Pu anticiper certaines choses qui allaient arriver – Je ne spolierais pas le livre, je vous dis juste qu’on comprend vite. 

Concernant les personnages maintenant : Il y a de nombreux personnages mais l’histoire tourne autour de Clara, blonde comme sa mère est brune. « Elle est belle » nous dira t-on plein de fois dans le livre. Elle est courageuse, ne se laisse pas abattre par les aléas de la vie. Elle est amie avec une famille Juive venue d’Allemagne Les Leizmann qui ont changé leur nom (« Lewis »). C’est une jeune fille tolérante, humaine surtout. Elle ne critique en rien les « origines » de ses amis dans la mesure où elle est amoureuse du beau Franck, le frère de sa meilleure amie. Elle ne le laisse pas indifférent non plus à vrai dire ^^

Les circonstances de la vie ont fait qu’elle va épouser Vinnie Craven qui a quand même quelques années de plus et qui est toujours dans les jupons de sa mère, Dolly – Insupportable au passage – Qui souhaite régenter son monde et qui se prend pour ce qu’elle n’est pas. Vincent « Vinnie » Craven est un personnage despotique, hautain, mesquin, méchant et surtout fasciste qui possède quand même la moitié de la région. Son mari va lui proposer une vie luxueuse dans laquelle elle va se perdre un temps – en oubliant ses vrais amis et se rendant de soirées mondaines en soirées mondaines notamment organisées par la section des Femmes de la BUF. Au fil de la lecture, Vinnie se montre de plus en plus arrogant et méchant et le conte de fée dans lequel elle vivait tourne peu à peu au cauchemar, sans pour autant qu’elle y mette fin. Elle est complètement sous l’emprise de son époux. 

Il y a beaucoup de violences aussi dans ce livre, dans la mesure où la plupart des affrontements entre les fascistes et les communistes de l’époque étaient sanglants. J. MacLeod Trotter ne fait que reporter des faits historiques (je l’ai constaté dans mes recherches) et en cela, même si l’histoire est romancée, elle colle aux faits « historiques ». 

Avec ce livre, on peut comprendre comment Hitler, Mussolini et Accessoirement Mosley ont « enrôlés » des Personnes. C’est un très bon livre dans la mesure où Clara elle même se laisse porter parce que le fascisme peut lui apporter. Tout n’est que manipulation et trahison. 

Pour autant, ce livre finira bien. Heureusement d’ailleurs ! Ce livre m’a fait penser que je n’aurai pas pu vivre à une telle époque. Impossible, j’aime trop dire ce que je pense et je suis trop indépendante. Bien que Clara travaille en tant que journaliste, il faut dire que ses articles ne sont pas tellement objectifs puisque tout devait bénéficier « au Parti ». Je ne sais pas si j’accepterai d’être contrôlée de la sorte. Probablement que non. Bien évidemment, il faut remettre les choses dans leur contexte, dans les années 30, ça n’était pas vraiment la même chose qu’à l’époque actuelle. Mais bon, je me suis quand même fait la réflexion. 

En bref : Un petit livre bien sympathique à lire le soir avant d’aller se coucher. 

Est-ce que je vous le recommande ? Oui pour que vous vous fassiez votre propre idée du fascisme en Angleterre. Bien évidemment, il ne faut pas compter que sur le livre pour relater l’Histoire mais grâce à lui, j’ai pu apprendre deux ou trois choses que j’ignorai. 

Bonne lecture ! Je vous fais des bisous :p 

See you ❤ 

Elodie