Aucune Catégorie·Challenge·Coloriage·Disney·Lifestyle

#Lifestyle – Mes coloriages Disney du mois d’avril 2020

Hello tout le monde ! 

Comment ça va aujourd’hui ? 

Comme promis, je reviens vers vous pour vous montrer mes coloriages de ce mois-ci (avril). 

Ce mois-ci, vous avez 15 coloriages à découvrir. 

Let’s go ! 

1er coloriage : La reine, Pocahontas II

2e coloriage : La grand mère, Coco

3e coloriage : Bernard et Bianca. 

4e coloriage : Atlantide l’Empire Perdu

5e coloriage : Belle, la Belle et la bête 

6e coloriage : Ali, Aladdin

7e coloriage : Alice, Alice au pays des Merveilles

8e coloriage : Les aristochats,  

9e ColoriageRobin, Robin des bois

F03DD0CB-AF57-496C-BA03-83D08072EC19021C147B-5DBC-46AA-91B8-430AC5EFA8FE

10ème coloriage : Prince Jean, Robin des bois

11ème coloriage : Mickey, Le prince et le pauvre 

12ème coloriage : Raiponce, Raiponce . 

13ème coloriage : Dingo, Dingo et Max 

14ème coloriage : Oliver et Cie

15ème coloriage : Toy Story 4


Dites moi ce que vous en pensez dans les commentaires,

Des bisous 

See you ❤ 

Elodie

Challenge·Coloriage·Disney·Lifestyle

#Lifestyle : Mes coloriages Disney du mois de Janvier

Hello tout le monde ! 

Comment ça va aujourd’hui ? Comme promis, je reviens vers vous pour vous montrer mes coloriages du mois de janvier 2020. Autant tirer quelque chose de cette année qui a débuté sur des chapeaux de roues ! 

Dans mon article de samedi, je vous disais que j’allais écrire régulièrement sur le sujet, au moins une fois par mois, afin de vous montrer ce que je colories et peut être réussir à aller jusqu’au bout de mon défi personnel ! 

Dans cet article, vous trouverez les coloriages de janvier 2020 – Après, si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous les aurez déjà vu. Pour les autres, ravie de vous faire découvrir mes « oeuvres ». 

Let’s go ! 

1er coloriage : Le Génie, Aladdin

2e coloriage : Le papa de Pocahontas, Pocahontas

3e coloriage : Morgana, La petite sirène 2, l’appel de l’océan. 

4e coloriage : La Haut

5e coloriage : Pacha, Kuzco l’empereur Megalo 

6e coloriage : Coco 

7e coloriage : Mme Mim, Merlin l’enchanteur 

8e coloriage : Anastasie et Javotte, Cendrillon 

804303E1-ADAA-4F8E-A433-2B9ED9E772A8

Dites moi ce que vous en pensez dans les commentaires,

Des bisous 

See you ❤ 

Elodie

Disney·Lectures de la Semaine·Ma bibliothèque·Piles à lire·Point Lecture

#Lecture : « Ce rêve bleu », Liz Brazwell

Hello tout le monde ! 

J’espère que vous allez bien malgré le confinement. Dites moi un peu dans les commentaires si vous faites partie d’une région à risque ou non, ça m’intéresse. 

Bon, qui dit confinement, dit « petit-rattrapage-des-livres-à-lire-qui-sont-dans-ma-pile-depuis-un-certain-temps-maintenant » ^^. 

Ce matin, je me suis mise au soleil pendant une heure ou deux et j’ai pu terminer « Ce rêve bleu, Et Si Aladdin n’avait jamais trouvé la lampe magique ? » de Liz Brazwell. Ce livre fait partie de la série littéraire « twisted Tales » lancée par les éditions Hachette/Disney. 

Let’s go pour mon avis ! 

Crédits

RésuméEt si Aladdin n’avait jamais trouvé la lampe ?
Quand Jafar vole la lampe du Génie, il utilise ses deux premiers voeux pour devenir sultan et le plus grand sorcier du monde. Agrabah vit dans la peur, en attendant son troisième et ultime voeu. Pour stopper le dictateur, Aladdin et la princesse Jasmine doivent unir le peuple d’Agrabah et organiser une rébellion. Mais très vite, leur combat pour la liberté menace de créer une guerre civile… Ce rêve bleu explore une version sombre et audacieuse du classique d’animation Disney, Aladdin.

Date de parution : 9 mai 2019 en français et 2015 pour la version originale. 

Nombre de pages: 384 pages

Editions : Hachette, collection Disney

Genre : Disney, Fantastique, Aladdin

Note : 7/10

Mon avis : Je me souviens être passé dans les rayons de la FNAC et d’avoir eu envie de le prendre, déjà à Noël dernier. La quatrième de couverture me faisait envie et soyons honnête deux minutes, vu que j’adore Disney, bah j’étais un peu (beaucoup) obligée de l’acheter.

Comme je l’ai dit un peu plus haut, ce « tome » si on peut l’appeler ainsi, fait partie de la saga « Twisted Tales » (Littéralement, « les faux contes ») qui raconte l’histoire Version Disney d’une autre manière : plus sombre, plus « adulte ».

Ok, Disney  c’est d’abord pour les enfants, mais bon, en ayant grandi avec les grands classiques, bah je me dis que c’est aussi pour les adultes. En effet, tous les Disney ne sont pas forcément pour les enfants (Prenez Taram et le Chaudron magique par exemple, pourquoi ce dessin animé, pourtant considéré comme un classique, n’a-t-il pas atteint le public ? Tout simplement parce qu’il est beaucoup beaucoup plus sombre que tous les Disney réunis). Bref, une fois la parenthèse refermée, revenons à ce qui nous intéresse vraiment : la lecture de « Ce rêve Bleu ». 

Le livre débute par un prologue dans lequel on nous présente un peu la jeunesse d’Aladdin (apparaissent des nouveaux personnages qui n’apparaissent pas dans le dessin animé : Sa mère, Morgiana et Duran ainsi que d’autres personnages qui auront un rôle à jouer dans l’histoire). 

L’histoire racontée par Liz Brazwell est celle racontée par Disney dans le dessin animé, du moins, au début : Aladdin, voleur se retrouve enfermé dans le palais par Jafar qui se transforme en vieillard pour le convaincre de lui ramener la lampe magique. Ok, jusque là tout le monde suit. Jasmine se promène dans les Rues D’Aghraba sans escorte. Bref, vous voyez le début du dessin animé ? Vous visualiserez sans peine le début du livre. 

Tout change à partir du moment où Aladdin se trouvant dans la Grotte, donne à Jafar /  le vieillard la lampe. Souvenez-vous, dans le dessin animé, Aladdin réussit à récupérer la lampe des mains de Jafar.

Or, ici, l’histoire est différente. C’est Jafar qui récupère la lampe. 

Et là, c’est le début des ennuis pour Aladdin : Pourquoi avoir été choisi alors que n’importe quel Vaurien aurait fait l’affaire ? Tout simplement parce que Jafar, qui rappelons-le est un sorcier « sait » que ce jeune homme causera sa perte. Donc, il pense qu’en le tuant, tout sera réglé et que personne ne pourra se mettre au travers de son chemin. 

Contrairement au dessin animé, le Sultan (père de Jasmine) se soucie peu de son peuple qui meurt de faim. Une fois que Jafar possède la lampe,  il demande immédiatement que le génie présent dans ladite lampe exauce ses 3 voeux

  • Devenir sultan à la place du Sultan –> En passant par une petite humiliation publique du sultan en place
  • Devenir le plus grand sorcier de l’univers 
  • Que Jasmine l’aime d’un amour inconditionnel 

Si les 2 premiers voeux sont exercés quasi-instantanément, le dernier en revanche fait partie de ce que le génie ne peut pas faire : il ne peut pas forcer quelqu’un à aimer quelqu’un d’autre (cela irait contre les lois de la magie). Pendant tout le livre, Jafar souhaitant épouser Jasmine pour asseoir son pouvoir de sultan, va se perdre dans sa folie allant jusqu’à « ressusciter » les morts qu’il sème. 

Si, au début de l’histoire Jafar est « un meilleur sultan » que son prédécesseur, Aladdin et ses amis se rendent vite compte que le Sultan ne sera pas toujours bon et généreux et qu’il se conduit en dictateur avec les sujets qui ne le respectent pas. Il va également marquer ses serviteurs au sens littéral. 

Donc, on est loin de l’histoire d’Aladdin et Jasmine telle qu’on la connaissait jusqu’ici. Dans le livre, Jasmine, Aladdin et leurs amis sont à la tête de la rébellion contre Jafar. Jasmine est intelligente, soucieuse de ses sujets, stratège mais aussi impulsive et désire se venger de tout ce que Jafar lui a fait subir. 

Aladdin a cependant la tête sur les épaules et lui aussi est intelligent. Il ne cesse de vivre sous le précepte que lui enseignait sa mère « tu es libre de tes choix« . 

Est-ce que je vous recommande le livre ?
Oui parce qu’il fait passer le temps. Ca n’est pas de la très grande littérature, mais si comme moi vous aimez Disney et que vous êtes curieux, alors pourquoi pas vous laisser tenter par ce livre ? D’autant plus qu’il peut être lu par les adolescent(e)s comme par les adultes. C’est un livre réaliste, avec de la magie bien entendu, mais réaliste quand même. 


Je vais vous laissez là pour cet article. N’hésitez pas à me dire dans vos commentaires s’il vous intéresse, si vous l’avez lu ou s’il est sur votre pile ou même encore si vous n’êtes pas intéressés par ce genre de Livre.

Dans tous les cas, je vous fais des bisous

See you ❤ 

Elodie 

Disney·Point Lecture

#Lecture : Miroir, Miroir de Séréna Valentino

Hello tout le monde ! 

Comment ça va en cette deuxième semaine de confinement ? Vous aussi vous n’en voyez plus la fin ou il n’y a que moi ? Je tourne en rond. Et du coup je lis, beaucoup. 

Aujourd’hui je vous parle de « Miroir, Miroir » de Serena Valentino

Let’s go ! 

Crédit 

RésuméLa Méchante Reine n’a pas toujours été mauvaise.

Lorsque meurt la mère de la princesse Blanche-Neige, c’est sur la tête de cette jeune fille que le roi éploré vient déposer la couronne. Entourée par l’amour du roi et de cette petite fille qu’elle aime comme sa propre enfant, la nouvelle reine s’épanouit.

Malheureusement, la guerre éclate, et le roi y laisse la vie. Le cœur de la reine se brise, se flétrit. Elle est seule, à la merci d’un miroir maudit qui lui rappelle son enfance malmenée par un père détestable.

Chaque jour qui passe l’éloigne de Blanche-Neige, chaque jour, la reine tombe sous la coupe du miroir. Jusqu’au matin où Blanche-Neige devient la plus belle de toute, et où la reine réclame son cœur…

Date de parution : 24 août 2016 – Réédité en 2020

Editions : Disney – Hachette 

Nombre de pages : 207 pages. 

Thème : Disney

Note : 6/10

Mon avis : Alors, ce qu’il faut savoir c’est que Miroir, Miroir fait partie de la série « Disney Villain » écrite par Serena Valentino. Il FAUT impérativement lire les livres dans l’ordre de sortie d’après ce que j’ai compris. Sinon, on risque de ne pas comprendre l’histoire. 

Donc, Miroir Miroir raconte l’histoire de « The Evil Queen », la méchante reine de Blanche Neige. Tout le monde connaît l’histoire de Blanche-Neige : sa beauté jalousée par sa belle-mère qui semble être une vraie marâtre, chassée par elle et sauvée par des nains et son prince Charmant (Qui accessoirement n’a pas de nom – Il s’appelle juste « Prince Charmant » déjà c’est louche). 

Je vais être franche avec vous : Blanche-Neige, même s’il s’agit du 1er Chef-d’oeuvre des studios Disney, il est loin d’être mon préféré. Dans le dessin-animé, Blanche-Neige est complètement nunuche sans déconner ! Bref, revenons à notre livre. 

Miroir Miroir, c’est donc l’histoire de la belle-mère de Blanche-Neige. C’est bien un Disney : tout est beau, dans le meilleur des mondes. Dans l’histoire narrée, La belle-mère de Blanche-Neige est peu sûre d’elle, persécutée par son père depuis son enfance. Un père qui lui fait payer le fait que son épouse soit morte en couche. 

Son père est le miroitier du royaume. En cadeau de mariage, son époux lui offre un miroir et oh, surprise, il s’agit d’un miroir enchanté. Bon, jusque là tout le monde connaît l’histoire. 

SPOILER ALERT : Dans le miroir, se trouve l’âme de son père.

Ouep, j’avoue que celle-là je ne l’avais pas vu venir. Mais en y réfléchissant bien, c’est cohérent avec l’histoire racontée. La petite fille malmenée par son père qui cherche désespérément un soutien. La phrase « Miroir, Miroir dit moi qui est la plus belle » qu’on connaît tous serait donc une phrase de son passé : son père lui répétait sans cesse qu’elle était laide ! Bonjour la confiance en soi à l’âge adulte hein. 

Bref, on a une fille mal dans sa peau, adorable qui est belle mais qui se sent laide. Miroir Miroir c’est l’histoire d’une jeune fille qui devient reine, rencontre l’amour de sa vie et qui, par manque de confiance en elle, va se trouver à commettre l’irréparable pour être la plus belle d’entre toutes. Eliminer toute forme de « concurrence » devient le principal but de sa vie. 

La mort de l’amour de sa vie, le père de Blanche-Neige, la fait vriller complètement. On pourrait dire qu’elle est « folle ». Folle de chagrin, Folle d’amour, folle de jalousie. 

L’histoire me rappelle la série « Once upon a time ». Si vous ne l’avez jamais vu, je vous la conseille fortement ! Surtout pour les fans du monde de Disney !.

SPOILER ALERT 2 : Quant à la fin du livre, je vous avouerai que je ne m’y attendais pas. Je l’ai trouvé toute mignonne. A l’image de Disney, tout est bien qui finit bien. 

Est-ce que je vous le recommande ? Je suis quand même mitigée parce que je connaissais l’histoire. J’ai bien aimé l’histoire en général – c’est un bon petit livre, qui se lit très rapidement. 

Si vous avez une heure ou deux à tuer pour faire passer le temps, n’hésitez pas. 


Je vais vous laissez ici pour cet article. 

Je vous fais des bisous ❤

See you 

Elodie 

Coloriage·Disney·Lifestyle

#Lifestyle – Les coloriages anti-stress

Hello tout le monde !

J’espère que vous allez bien. De mon côté, il y a beaucoup de fatigue et beaucoup de stress en ce moment. Je suis surmenée et les médecins pensent que je dois ralentir le rythme sinon, je ne tiendrais malheureusement pas la distance. En effet, je cumule deux jobs, je gère pas mal de trucs qui font que j’ai un peu de mal à reprendre – littéralement – ma respiration. 

Une chose qu’il faut savoir à mon propos : je suis une grande stressée (à tel point que l’homéopathie ne fait plus effet ^^. J’ai du bon stress et du mauvais stress. C’est ce dernier qui est plutôt présent récemment. 

Pour lutter contre ce stress, j’ai donc été obligée de trouver un « remède » autre. Je suis tombée par hasard, en déambulant dans les rayons de la FNAC et de l’espace culturel du Leclerc à Ajaccio sur les coloriages anti-stress.

Qu’est-ce que c’est ? 

Il faut retenir qu’il existe plusieurs carnets de dessins : les animaux, les plantes, les fleurs, les mandalas … pour ne citer que les plus classiques. Vous trouvez aussi des coloriages mystère Harry Potter (Prochainement sur ma liste d’achat) et Disney. 

Pour ma part, j’ai choisi les Grands Classiques Disney

Vous souvenez vous quand on était petit, à l’école, notamment en cours de mathématiques, nous devions colorier des coloriages mystères d’une certaine couleur pour obtenir un dessin ? Eh bien, ici, les coloriages Mystères des Grands classiques Disney, c’est le même principe. Vous avez des numéros, ces numéros correspondent à une couleur et à la fin vous obtenez un personnage ou une scène d’un dessin animé Disney. 

Comme je vous le disais plus haut, je suis une grande fan de Harry Potter et de Disney (Oui, j’ai beau aller sur mes 28 ans, je ne me lasse jamais de regarder un Disney, c’est toute mon enfance et je l’assume totalement). Quoi de plus naturel donc que de me tourner vers des coloriages que je prendrais plaisir à colorier, sans trop me prendre la tête. 

Les Grands Classiques Disney sont séparés en 7 tomes différents. A l’heure où j’écris cet article je ne possède que 3 tomes sur les 7. 

Le tome 1, acheté récemment

Crédits

Le tome 2, acheté en deuxième position

Crédits

Le tome 4, acheté en premier. Oui, j’avoue que j’ai craqué pour Simba Enfant ! Et aussi parce qu’ils n’avaient pas les autres tomes ^^

Crédits

Chaque tome est composé d’une centaine de dessins. Cela prend du temps pour faire chaque dessin. Mon temps moyen est de 2H, en fonction du dessin que c’est. Comme je vous le disais, il existe 4 autres tomes. Donc, si vous faites un rapide calcul, j’ai 3 tomes donc 300 coloriages (Oui, j’en ai au moins pour une année de coloriage – en sachant que j’ai également des marques pages Disney (Une cinquantaine) …

Vous avez donc les dessins sur les pages recto/verso – Ce que je trouve dommage car si on veut découper une page pour l’encadrer, il ne faut pas aimer le dessin derrière. Vous avez aussi les solutions des dessins. 

En version Disney vous Avez aussi :
– Les chats dans les Disney 
– Les Trompe-L’oeil Disney / PIXAR (2 tomes)
– Mickey & Cie
– Les Cercles Magiques 
– Les Pixels 

Comme je vous le disais, j’ai commencé le tome 4 puisque c’est le premier que j’ai eu. Certaines personnes de mon entourage colorient également sur ces cahiers et font les dessins dans le désordre. Pour ma part, j’aime l’ordre, donc je les fais à la suite. Je vous l’ai dit plus haut, il y a les solutions mais je ne les regarde pas. Ce serait de la triche à mon sens. Par contre, quand j’ai un doute sur une couleur, je demande à mon chéri de regarder la solution pour qu’il puisse me dire vers quelle couleur me tourner, mais il ne me dévoile pas le dessin. 

Info prix –> Chaque tome des coloriages mystères est au Prix de 12,90€

Ci-Dessous, quelques dessins qui sont terminés ! Comme vous pouvez le voir, je fais mes dessins au crayon à papier, je trouve cela beaucoup plus pratique. En revanche, les contours et le chiffre « 1 » sont fait au feutre noir, afin que le dessin rende bien.

Attention, si vous ne voulez pas vous spolier, merci d’aller directement à la fin de cet article. 



Voilà, je pense que je vais m’arrêter là pour cet article. Dites moi dans les commentaires si comme moi, vous faites des coloriages anti-stress. 

Je vous fais des bisous. 

Je vous souhaite une bonne journée 

See You ❤ 

Elo