Cinéma·Lectures de la Semaine·Ma bibliothèque·Piles à lire·Point Lecture

#Lecture : Les contes de Beedle Le Barde – J.K Rowling

Hello tout le monde ! 

J’espère que vous allez bien ! Je suis désolée, je n’ai pas eu le temps d’écrire les articles promis ici, tout simplement parce que je n’ai encore rien reçu … Vive les services postaux j’ai envie de vous dire. 

Du coup, j’en profite pour vous raconter l’une de mes dernières lectures : Les Contes de Beedle Le Barde de J.K Rowling. Bon, on ne va pas se mentir, toute fan d’Harry Potter que je suis, je n’avais jamais eu l’occasion de lire les fameux contes pour jeunes sorciers (honte à la moldue que je suis ^^ Avec ça, maintenant, j’espère au moins recevoir ma lettre pour Poudlard ^^) 

Let’s Go ! 

Crédits 

Résumé : Les Contes De Beedle Le Barde sont les cinq contes de fées qui bercent l’enfance des jeunes sorçiers. Chacun de ces contes a une magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner.

Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accomagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus.

Le Professeur y donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, de nombreux détails de la vie à Poudlard.

Date de parution : Plusieurs rééditions 

Editions : Gallimard

Nombre de pages : environ 140 pages

Ma note : 9/10

Mon avis : Bon bien évidemment, j’ai adoré ! Je connaissais déjà l’histoire des 3 frères puisqu’on nous en parle dans les livres, mais il apparaît que les 4 autres histoires du livre sont tout aussi passionnantes. J’ai adoré lire ce livre qui se lit d’une traite : c’est écrit en gros caractère, donc aucune difficulté pour lire. 

Par ailleurs, le livre est illustré, ce qui m’a un peu perturbé au début mais on s’y fait. J’ai acheté ce livre dans un collection de 3 : Les contes de Beedle Le barde, Le Quidditch à travers les âges et les animaux fantastiques par Norbert Dragonneau. Je dois encore lire les 2 autres livres mais je vous avouerai que pour l’instant, le temps me manque. 

Les contes sont vraiment bien écrits. Ce sont des contes, donc par nature, ils sont courts. J’ai du mettre quelques heures à lire ce livre. Il est divisé comme suit : d’abord le conte qu’on veut nous raconter et ensuite, les annotations du Pf. Dumbledore. Je trouve cela très bien fait et original. Comme ça, on n’est pas perdu dans la lecture à tenter de suivre les notes de bas de pages. J’avoue que j’avais un peu peur de ça et qu’à la lecture, cela soit illisible. Pas du tout ! Aucun soucis à se faire de ce côté là. 

En gros : Que vous soyez fan ou non de l’Univers Harry Potter, Je vous recommande fortement ce livre. Vous pourrez en apprendre un peu plus sur le monde des sorciers ^^

Quelques photos du livre : 


See You ❤ 

Des bisous 

elodie 

Disney·Lectures de la Semaine·Ma bibliothèque·Piles à lire·Point Lecture

#Lecture : « Ce rêve bleu », Liz Brazwell

Hello tout le monde ! 

J’espère que vous allez bien malgré le confinement. Dites moi un peu dans les commentaires si vous faites partie d’une région à risque ou non, ça m’intéresse. 

Bon, qui dit confinement, dit « petit-rattrapage-des-livres-à-lire-qui-sont-dans-ma-pile-depuis-un-certain-temps-maintenant » ^^. 

Ce matin, je me suis mise au soleil pendant une heure ou deux et j’ai pu terminer « Ce rêve bleu, Et Si Aladdin n’avait jamais trouvé la lampe magique ? » de Liz Brazwell. Ce livre fait partie de la série littéraire « twisted Tales » lancée par les éditions Hachette/Disney. 

Let’s go pour mon avis ! 

Crédits

RésuméEt si Aladdin n’avait jamais trouvé la lampe ?
Quand Jafar vole la lampe du Génie, il utilise ses deux premiers voeux pour devenir sultan et le plus grand sorcier du monde. Agrabah vit dans la peur, en attendant son troisième et ultime voeu. Pour stopper le dictateur, Aladdin et la princesse Jasmine doivent unir le peuple d’Agrabah et organiser une rébellion. Mais très vite, leur combat pour la liberté menace de créer une guerre civile… Ce rêve bleu explore une version sombre et audacieuse du classique d’animation Disney, Aladdin.

Date de parution : 9 mai 2019 en français et 2015 pour la version originale. 

Nombre de pages: 384 pages

Editions : Hachette, collection Disney

Genre : Disney, Fantastique, Aladdin

Note : 7/10

Mon avis : Je me souviens être passé dans les rayons de la FNAC et d’avoir eu envie de le prendre, déjà à Noël dernier. La quatrième de couverture me faisait envie et soyons honnête deux minutes, vu que j’adore Disney, bah j’étais un peu (beaucoup) obligée de l’acheter.

Comme je l’ai dit un peu plus haut, ce « tome » si on peut l’appeler ainsi, fait partie de la saga « Twisted Tales » (Littéralement, « les faux contes ») qui raconte l’histoire Version Disney d’une autre manière : plus sombre, plus « adulte ».

Ok, Disney  c’est d’abord pour les enfants, mais bon, en ayant grandi avec les grands classiques, bah je me dis que c’est aussi pour les adultes. En effet, tous les Disney ne sont pas forcément pour les enfants (Prenez Taram et le Chaudron magique par exemple, pourquoi ce dessin animé, pourtant considéré comme un classique, n’a-t-il pas atteint le public ? Tout simplement parce qu’il est beaucoup beaucoup plus sombre que tous les Disney réunis). Bref, une fois la parenthèse refermée, revenons à ce qui nous intéresse vraiment : la lecture de « Ce rêve Bleu ». 

Le livre débute par un prologue dans lequel on nous présente un peu la jeunesse d’Aladdin (apparaissent des nouveaux personnages qui n’apparaissent pas dans le dessin animé : Sa mère, Morgiana et Duran ainsi que d’autres personnages qui auront un rôle à jouer dans l’histoire). 

L’histoire racontée par Liz Brazwell est celle racontée par Disney dans le dessin animé, du moins, au début : Aladdin, voleur se retrouve enfermé dans le palais par Jafar qui se transforme en vieillard pour le convaincre de lui ramener la lampe magique. Ok, jusque là tout le monde suit. Jasmine se promène dans les Rues D’Aghraba sans escorte. Bref, vous voyez le début du dessin animé ? Vous visualiserez sans peine le début du livre. 

Tout change à partir du moment où Aladdin se trouvant dans la Grotte, donne à Jafar /  le vieillard la lampe. Souvenez-vous, dans le dessin animé, Aladdin réussit à récupérer la lampe des mains de Jafar.

Or, ici, l’histoire est différente. C’est Jafar qui récupère la lampe. 

Et là, c’est le début des ennuis pour Aladdin : Pourquoi avoir été choisi alors que n’importe quel Vaurien aurait fait l’affaire ? Tout simplement parce que Jafar, qui rappelons-le est un sorcier « sait » que ce jeune homme causera sa perte. Donc, il pense qu’en le tuant, tout sera réglé et que personne ne pourra se mettre au travers de son chemin. 

Contrairement au dessin animé, le Sultan (père de Jasmine) se soucie peu de son peuple qui meurt de faim. Une fois que Jafar possède la lampe,  il demande immédiatement que le génie présent dans ladite lampe exauce ses 3 voeux

  • Devenir sultan à la place du Sultan –> En passant par une petite humiliation publique du sultan en place
  • Devenir le plus grand sorcier de l’univers 
  • Que Jasmine l’aime d’un amour inconditionnel 

Si les 2 premiers voeux sont exercés quasi-instantanément, le dernier en revanche fait partie de ce que le génie ne peut pas faire : il ne peut pas forcer quelqu’un à aimer quelqu’un d’autre (cela irait contre les lois de la magie). Pendant tout le livre, Jafar souhaitant épouser Jasmine pour asseoir son pouvoir de sultan, va se perdre dans sa folie allant jusqu’à « ressusciter » les morts qu’il sème. 

Si, au début de l’histoire Jafar est « un meilleur sultan » que son prédécesseur, Aladdin et ses amis se rendent vite compte que le Sultan ne sera pas toujours bon et généreux et qu’il se conduit en dictateur avec les sujets qui ne le respectent pas. Il va également marquer ses serviteurs au sens littéral. 

Donc, on est loin de l’histoire d’Aladdin et Jasmine telle qu’on la connaissait jusqu’ici. Dans le livre, Jasmine, Aladdin et leurs amis sont à la tête de la rébellion contre Jafar. Jasmine est intelligente, soucieuse de ses sujets, stratège mais aussi impulsive et désire se venger de tout ce que Jafar lui a fait subir. 

Aladdin a cependant la tête sur les épaules et lui aussi est intelligent. Il ne cesse de vivre sous le précepte que lui enseignait sa mère « tu es libre de tes choix« . 

Est-ce que je vous recommande le livre ?
Oui parce qu’il fait passer le temps. Ca n’est pas de la très grande littérature, mais si comme moi vous aimez Disney et que vous êtes curieux, alors pourquoi pas vous laisser tenter par ce livre ? D’autant plus qu’il peut être lu par les adolescent(e)s comme par les adultes. C’est un livre réaliste, avec de la magie bien entendu, mais réaliste quand même. 


Je vais vous laissez là pour cet article. N’hésitez pas à me dire dans vos commentaires s’il vous intéresse, si vous l’avez lu ou s’il est sur votre pile ou même encore si vous n’êtes pas intéressés par ce genre de Livre.

Dans tous les cas, je vous fais des bisous

See you ❤ 

Elodie 

Ces livres à lire·Lectures de la Semaine·Ma bibliothèque·Piles à lire·Point Lecture

#Lecture : Le saut de l’ange, Lisa Gardner

Hello tout le monde !

Comment ça va depuis le temps ? Cela fait un moment que je n’ai pas écrit et pour cause, je ne savais pas sur quoi écrire. Je trouve des idées au fur et à mesure, et je prépare les articles dans la foulée – comme ça je n’oublie rien. 

Aujourd’hui je vais vous parler de ma dernière lecture : « Le saut de l’ange » de Lisa Gardner.

Let’s go !

Crédits

Résumé : Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : au détour d’une route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, Nicole ne se souvient de rien, sauf d’une chose : sa fille, qui était avec elle, a disparu. Si les recherches de la police confirment la présence d’une autre personne lors de l’accident, le mari de Nicole prétend que l’enfant n’a jamais existé… Qui croire ? Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?

Date de parution : 2017 au format broché et 2019 au format Poche.

Editions : Le livre de poche

Genre : Thriller, drame, Policier

Nombre de pages : 522 pages

Note : 8,5/10

Mon avis : Si vous me lisez depuis quelques temps maintenant, vous savez que je ne raffole pas spécialement des thrillers et des policiers. Pourtant, cela fait maintenant plusieurs fois que j’achète des policiers à chaque fois que je me rends dans une librairie.

{Je reste néanmoins avec des auteurs déjà lus et dont je connais le style d’écriture}. 

Dans le saut de l’Ange, nous suivons Nicole Frank, victime d’un accident de la Route. Une enquête banale somme toute : un accident de la route, une femme en état d’ivresse.

L’histoire est racontée du « point de vue » de Nicky. Je mets des guillemets car Nicky parle beaucoup de Véro (et on ne sait plus trop quel âge elle a : si c’est une petite fille, une adolescente ou une « pré-femme »). Elle « parle » beaucoup (notamment dans sa tête), avec Véro : au début de la lecture, on ne sait pas trop si cette Véro est réelle ou si elle sort tout droit de « l’imagination » de Nicky qui a subi pas moins de 3 traumatismes crâniens et commotions cérébrales en 6 mois.

D’un banal accident de la route, on se trouve emportés dans une chasse au passé. Elle est perdue dans ses souvenirs et ne se souvient pas si ce sont des souvenirs ou des flashback de son enfance. Je dois avouer que c’est perturbant au début et ensuite, on s’y fait. 

Concrètement, la narration est contée sur 2 ou 3 jours pour mener une enquête hors du commun : en effet, pendant ce laps de temps, les enquêteurs découvrent une histoire de moeurs impliquant notamment des enfants et des violences conjugales. Histoire qui remonte à plus de 30 ans. 

Je dois dire que Lisa Gardner a très bien écrit son livre. En effet, toutes les « certitudes » que vous croyez acquises au fil de la lecture tombent une à une. Au début on aura tendance à se dire « ah oui effectivement c’est possible » puis on enchaine avec « C’est quand même un peu tiré par les cheveux non ? » et « Puis finalement pas tant que ça … ».
Bref, on est plongé au coeur de la lecture et
il est difficile de s’arrêter de lire. 

Pour ma part, je lisais ce livre sur ma terrasse au soleil, le matin pendant une heure ou deux et il m’est arrivé d’attraper un coup de soleil tellement j’étais prise dedans ! 

Tous les personnages qui sont « rencontrés » au cours de l’enquête jouent un rôle, même minime dans l’histoire. Tous, sans exception. 

Je ne veux pas vous spoliez davantage le livre. 

En conclusion : Est-ce que je vous recommande ce livre ? tout à fait. Ne serait-ce que pour l’écriture et le suspense. Jusqu’au bout on essaie de comprendre comment une personne disparue trente ans plus tôt peut refaire surface d’un seul coup. Les derniers chapitres nous donnent enfin la solution de cette énigme et j’avoue, pour le coup, je m’y attendais un peu (j’ai compris qui était qui au fil des derniers chapitres, quand les souvenirs de Nicky deviennent plus cohérents). 

Vous avez un peu de temps à tuer ? n’hésitez pas à vous lancer dans la lecture de ce livre. 


Ce sera tout pour cet article, 

Je vous fais des bisous, je vous dis à bientôt 

See You ❤

Elodie 

J'ai bien aimé·Lectures de la Semaine·Ma bibliothèque·Piles à lire·Point Lecture·Romance·Sagas litttéraires

#Lecture : Le contrat – Tara Jones

Hello tout le monde ! 

Comment ça va en ce moment ? Ici, il faut un temps vraiment pourri donc vous avez le choix entre prendre un livre ou regarder les films de Noël. Même si je ne crache pas sur ces derniers, je préfère de loin lire un livre, d’autant que ma pile à lire est assez conséquente et que je me suis quand même lancée pour défi de la terminer avant la fin de l’année 2019. 

Aujourd’hui, je vais vous parler des deux premiers tomes de la Saga « Le Contrat » par Tara Jones

Let’s Go ! 


Crédits 

Résumé : « Elle lui a vendu son corps, saura-t-il conquérir son coeur ? »

Après la faillite de son père, Angeline supplie son principal créancier, Geoffrey, d’éponger ses dettes. Il lui propose alors un arrangement d’un genre particulier : un contrat de mariage aux clauses multiples et variées… Angeline accepte d’épouser cet homme qu’elle n’a jamais vu. Mais elle n’avait pas prévu qu’il soit aussi attirant… Luttant contre sa culpabilité et ses peurs, elle ne peut s’empêcher de se poser une question : pourquoi lui a-t-il proposé de l’épouser ?

Le mariage se rapproche un peu plus chaque jour. Lancaster et Angeline parviendront-il à oublier ce contrat pour se faire totalement confiance ?

Date de parution : 2017

Editions : Hugo Roman 

Nombre de pages : 437 pages. 

Note : 7/10

Mon avis : Avant de lire ce livre j’avais lu pas mal de critique – pas toutes bonnes malheureusement. Je suis quand même mitigée. C’est un bon livre attention, mais simplement, il y a beaucoup d’incohérences notamment avec le droit français.

Que je vous explique, la juriste qui est en moi a sauté au plafond dès les premières pages puisque le roman s’ouvre sur le « contrat » passé entre Angéline « Barbie » et Geoffrey Lancaster. Je vous ai dit que j’étais juriste ? Oui ?! Alors le contrat sur le corps humain étant totalement interdit en France, je suis surprise que Sarah, l’amie AVOCATE (et j’insiste sur ce point) propose des clauses qui ne sont pas très légales !! Les clauses telles que « Mlle Beaumont s’engage à remplir son devoir d’épouse. Elle ne pourra se refuser à son devoir … » ou encore « Durant la première année de mariage seulement, Mlle Beaumont sera sous pilule contraceptive …. » mais aussi il est stipulé qu’elle n’a pas le droit d’avorter … On va pas se mentir, je n’ai rien d’une féministe en herbe hein, je ne suis pas spécialement pour la supériorité des femmes sur les hommes et inversement, mais le fait que le livre s’ouvre sur de telles clauses m’a fait sauté au plafond. 

Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas besoin d’être féministe à fond pour qu’une femme puisse disposer librement de son corps. C’est son corps, sa vie ! Si elle souhaite avorter, qu’elle le fasse. Aucun homme ne devrait avoir à juger de ce qu’une femme peut faire ou non avec son corps. Et surtout, la juriste en moi se rappelle la Loi Simone Veil « IVG » de 1975 ! Si le livre se déroulait aux Etats-Unis, j’aurai compris un tel contrat puisque tout ou presque est autorisé là bas !  En revanche, en France, les contrats sur le corps humain sont TOTALEMENT INTERDITS !!! J’ai eu un doute au début de la lecture puis j’ai compris que l’intrigue se déroulait à Paris donc bon. J’étais en fusion tout le livre ! 

Les personnages : 

  • ANGÉLINE m’a tapé sur le système tout le long ! Elle est très versatile comme femme. Enfant Gâtée, elle aime l’argent et cherche à chaque fois qu’elle le peut de son futur époux … c’est quand même un peu limite. Elle l’aime puis le déteste. Terriblement immature comme femme. Je comprends qu’elle puisse avoir ses secrets – on en a tous, mais enfin ! Pose des c**** à un moment donné ma grande ! Faut pas pousser non plus ! 
  • LANCASTER : pour sa part, j’ai bien aimé son personnage, même s’il s’agit d’un c****** fini ! Mais bon, c’est ce qui fait les meilleures histoires. On sent que grâce – à cause ?- de la jeune femme, il change de comportement. Les 2 tomes que j’ai lu se terminent sur son point de vue à lui. On a pas besoin de la dernière phrase pour comprendre ce qu’il ressent vraiment pour Angéline. Mais bon, 400 pages pour nous l’admettre …. c’est un peu long 
  • AIDEN et LUKE : Ce sont les deux meilleurs amis de GEOFFREY. De loin AIDEN est mon personnage préféré ! Il est bon vivant, a une joie de vivre à toute épreuve. Je l’ai bien apprécié dans l’histoire. Quant à Luke, on le découvre au fil du temps et bien qu’il joue les gros durs avec les filles etc et qu’il ait des pratiques sexuelles que tout le monde n’a pas, lorsqu’il rencontre JUSTINE, l’une des meilleures amies d’ANGÉLINE, c’est le drame ! Je ne vous en raconte pas plus par peur de vous spoiler. 
  • JUSTINE et SARAH : sont les deux meilleures amies d’ANGÉLINE. SARAH est l’avocate (présentée comme cela dans le livre mais pas convainquant à mon goût) et JUSTINE, architecte d’intérieur. Elles sont présentes pour leur amie quand celle-ci signe son « contrat ». 

Toutefois, il y a quand même quelques points positifs dans ce livre : 

  • Il y a beaucoup d’humour ! Beaucoup de scènes cocasses. 
  • Les liens d’amitié sont vraiment géniaux ! Ce sont des vraies amitiés ! 

Je vais vous laisser là pour cet article. 

Je vous fais des bisous, je vous dis à très bientôt pour un prochain article. 

See you ❤ 

Elodie 

Lectures de la Semaine·Piles à lire·Romance·Sagas litttéraires

#Lecture : Wild Season – Christina Lauren

Hello tout le monde ! 

Comment ça va ? Moi je suis arrêtée encore pour quelques jours, du coup j’en profite pour lire – beaucoup – et pour avancer dans ma pile à lire. Qui sait, je vais peut être réussir à tenir mon défi de lire la pile Avant la fin de l’année – Je vous en parle ici

Aujourd’hui je vais vous parler de ma lecture la plus récente : la saga Wild Season des Auteurs Christina Lauren

Let’s go ! 

Cette saga se compose de 5 tomes : je vous en dis plus ci-dessous. 


T.1 Sweet Filthy Boy 

Crédits

Résumé« Quand tout commence par une folle virée entre fille »

Mia et ses deux meilleures amies, fraîchement diplômées, projettent de passer un dernier week-end de folie à Las Vegas avant le début de leur vie d’adulte. Elles sont loin d’imaginer ce que je strip leur réserve….

Après une nuit tumultueuse à s’amuser avec trois étranger sexy, Mia se réveille et découvre qu’elle a noué un pacte avec ses amies. Ivre, elles ont épousé les beaux garçons qu’elles venaient de rencontrer. Et maintenant, Ansel, le séduisant français, l’invite à passer l’été à Paris, lui promettant des nuits passionnées dans la cité de ses rêves.

Ce qui commence à Vegas…. se conclut à Paris !

Edition : Hugo Roman 

Collection : New Romance

Date de parution : 2015

Nombre de pages : 350 pages

Note : 6/10


T.2 – Dirty Rowdy Things

Crédits

Résumé : « Tomber amoureux de son ex peut se révéler addictif »

 » Coucher avec son ex, c’est ennuyeux, à moins de tomber amoureux pour de bon.  » Contrairement à ses meilleures amies, Mia et Lola, Harlow Vega est connue pour flirter en permanence. En un week-end à Las Vegas, elle a le temps d’épouser un robuste pêcheur canadien au charme ravageur, Finn Roberts, et d’éprouver ses dons particuliers à l’horizontale –; ses mains musclées, ses lèvres, son corps tout entier… Bref, Finn est l’homme idéal. À un détail près : tout était facile, torride et excitant jusqu’à ce qu’il retourne travailler dans son lointain Canada. Harlow n’est pas prête pour une relation suivie mais leurs retrouvailles pleines de tension sexuelle leur permettant à tous les deux d’échapper à la réalité. Ni l’un ni l’autre ne sait comment gérer cela. Une nuit ensemble, puis une autre, et le mystérieux voyage d’affaires de Finn se prolonge pendant des semaines. Ils sont d’accord sur un point : aucune limites au lit, mais très rapidement, leur plan-cul commence à ressembler à une vraie relation. Et pour deux accros du contrôle, le dernier plongeon est le plus difficile.

Edition : Hugo Roman 

Collection : New Romance

Date de parution : 2015

Nombre de pages : 400 pages

Note : 6/10


T.3 – Dark Wild Night 

Crédits

Résumé : « Une nuit torride peut-elle faire oublier le véritable amour ? »

Oliver et Lola se félicitent d’avoir eu le bon sens de ne pas consommer leur mariage hâtif à Las Vegas, sinon ils ne seraient pas devenus bon amis. C’est la version officielle : En réalité, Lola et Oliver Sont fous l’un de l’autre et ce, depuis le 1er jour. 

Parfois, il faut un certain temps pour voir ce qui est sous son nez. Et parfois, une soirée trop alcoolisée à Vegas constitue le début d’une belle histoire.

Edition : Hugo Roman 

Collection : New Romance

Date de parution : 2015

Nombre de pages : 400 pages

Note : 7/10


T.4 – Wicked Sexy Liar 

Crédits

Résumé : Tout ce dont London Hughes a besoin pour être heureuse, c’est de ses amis, de sa dose quotidienne de surf et de la distraction offerte par son boulot de barmaid. Son attachement à sa petite routine ne l’empêche pas de s’accorder du bon temps avec Luke Sutter, un nouveau venu qui promet de faire des vagues dans sa vie. Si Luke pensait seulement à s’amuser au moment de rencontrer London, il réalise assez rapidement qu’il a envie de développer autre chose avec elle. London a beau être tentée, quand elle apprend qui fait partie du passé de Luke, l’idée de construire une relation solide avec lui perd de son éclat… Et le flirt anodin et audacieux se transforme soudain en un sujet épineux qu’elle préfère éviter.

Edition : Hugo Roman 

Collection : New Romance

Date de parution : 2016

Nombre de pages : 400 pages

Note : NON LU 


T.5 – Not Joe Story 

Crédits 

Résumé : Quand trois meilleures amies fraichement diplômées, rencontrent à Végas, un trio de séducteurs sexy…Tout peut arriver…

 » Comment éviter de tomber amoureux de l’ex- copine d’un de ses meilleurs amis ? « 

Not-Joe (surnom de Dylan), c’est le pote disponible et attentif, qui réconforte.

Quel que soit le nom qu’on lui donne, il est le personnage aussi hilarant que mystérieux du groupe d’amis de la série wild Seasons.

Pour la première fois, découvrez le monde de Not- Joe – son univers burlesque, aussi drôle que tendre – lorsqu’il rencontre, Perry, qui n’est autre que… l’ex d’Ansel, le beau Frenchie.

Edition : Hugo Roman 

Collection : New Romance

Date de parution : 2016

Nombre de pages : 96 pages

Note : NON LU 


Total des Notes : 6,33/10 de moyenne

Pourquoi ces notes ? Tout simplement parce que j’ai eu beaucoup de mal à aller jusqu’au bout des livres ! D’habitude, j’aime beaucoup ce genre de roman, mais là, j’avoue que j’ai eu du mal à aller jusqu’au bout. En effet, j’ai mis ces notes tout simplement parce qu’il y a beaucoup TROP de scènes de sexe à mon goût. C’est à croire qu’ils ne font que ça tout au long de leur vie.

Dans le T.1, on suit MIA et le Beau ANSEL (le Français). Les deux se rendent à Paris, ville de l’Amour et là Ô magie, ils passent plus de temps dans un lit et à s’emboiter qu’autre chose. Alors les scènes de sexe ok, mais pas toutes les deux ou trois pages s’il vous plaît !

Dans le T.2, on suit HARLOW et FINN (Le canadien). Et là, rebelote, encore du sexe, beaucoup de sexe. Même si j’ai beaucoup apprécié la relation Fini / Harlow, sincèrement j’ai sauté beaucoup de pages pour arriver finalement à des scènes où ils discutaient, sans se déshabiller. 

Dans le T.3, on suit LOLA et OLIVER (l’Australien). Si celui-ci avait bien démarré malgré une tension sexuelle ambiante et qui se faisait ressentir à la lecture, à partir du moment où les deux amis se retrouvent dans un lit (soit à la moitié du livre), on revient au schéma initial : du sexe, encore du sexe et beaucoup de sexe. J’avouerai que ça m’a un peu agacé dans ma lecture.

Pour moi, les relations ne sont pas basées uniquement sur ça, même si ça y joue fortement. J’avoue que j’ai été un peu déçue par la lecture des 3 premiers tomes. Je n’ai donc aucune envie de lire le T.4 qui concerne la Colocataire de Lola (London) et l’ex de Mia (Luke) et encore moins de lire le T.5 qui concerne Not-Joe (Qui fait partie intégrante de l’histoire du groupe) et de Perry, l’Ex de Ansel. C’est bon, vous suivez toujours ? 

J’avais hâte de lire ces livres et au final, j’ai été déçue. Est-ce que je les recommande ? Sincèrement, je ne sais pas trop.

OUI : parce que l’histoire au final est bonne. L’idée est là. Mon histoire préférée reste quand même celle de Oliver et Lola qui sont amis avant d’être amants ! Les meilleures histoires selon moi ^^

NON : parce que BEAUCOUP TROP de scènes de sexe !! Trop pour moi.

Le mieux c’est que vous vous fassiez votre propre opinion. Si vous les avez lu, dites le moi en commentaires et si ces livres vous font envie, dites le moi aussi. 


On se retrouve bientôt pour un prochain article ! En attendant, bonne lecture. 

Des bisous ❤

Elodie