#Lecture : Ma pile à lire du mois de Juin

« Des livres qui sont dans ma bibliothèque depuis un moment déjà »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va ? Alors petite mise au point. Vous vous êtes rendus compte – et moi aussi d’ailleurs, que je ne pouvais pas sortir un article tous les jours. J’ai donc décidé de tenter de sortir un article au moins 2 ou 3 fois par semaine quand je le peux. De toute manière, sortir un article par jour est relativement compliqué pour moi dans la mesure où mes journées commencent à 7H30 le matin et se terminent tard dans la nuit. Je vous avouerai aussi que lorsque je passe la journée sur l’ordinateur, je n’ai pas trop envie le soir de rester encore sur l’ordinateur; mes yeux n’assurant pas derrière

Bien, maintenant que cela est dit, revenons à nos moutons : l’article d’aujourd’hui concerne ma pile à lire de juin 2019. Comme vous avez pu le lire ici, j’ai acheté pas mal de livres en occasion (ce que je trouve fabuleux puisque les livres sont en très bon état et que cela permet d’éviter plein pot – Puisque que vous pouvez avoir des séries pour moins cher qu’en librairie). Bien évidemment, les 20 livres achetés ces dernières semaines ne vont pas aller dans ma PAL de ce mois-ci, ce serait totalement impossible à lire – Je ne dormirai plus sinon ! 

J’ai donc décidé de mettre dans ma PAL de ce mois-ci les livres qui sont dans ma bibliothèques depuis un moment déjà, avant de m’attaquer aux New romance que j’ai acheté récemment. 

Let’s go ! 

  • Sang Famille, Michel Bussi (En cours)Crédits

  • La vie commence à 20H10, Thomas Raphaël – Crédit

  • Les messagers des vents T.1, Célia Avit – Crédits

  • Au petit bonheur la chance, Aurélie Valognes – Crédits

  • La jeune fille et la nuit, Guillaume Musso – Crédits

  • Une fille comme elle, Marc Levy – Crédits

  • La disparition de Stephanie Mailer, Joël Dicker – Crédits

  • Le droit d’être libre, Eric Dupond-Moretti – Crédits

Voilà les amis pour cette Pile à lire du mois de Juin. Comme vous pouvez le remarquer, il y a tous les genres. J’espère sincèrement avoir le temps de tout lire (les 8 livres) ce mois-ci. J’ai déjà pris pas mal de retard dans un peu tout donc bon, faut que j’essaie de m’organiser mais c’est galère ! 

En tout cas, n’hésitez pas à me dire si vous connaissez ces livres, si certains vous font envie etc. 

Je vous dit à bientôt ! 

Des bisous ❤ 

See You 

Elodie

#Livres : J’ai fait une bêtise …

« J’ai acheté près de 20 livres »

Hello tout le monde !

😋 J’espère que vous allez bien et que votre mois de juin est ensoleillé ☀️

Alors aujourd’hui je vais vous parler de ma dernière bêtise en date : je suis actuellement inscrite sur plusieurs groupes de ventes de livres sur Facebook. Et bah devinez quoi, j’ai acheté près d’une vingtaine de livres en une semaine … Oui, vous avez bien lu, une vingtaine de livre —- EN UNE SEMAINE !! Je reçois des colis pratiquement tous les jours. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous fais la liste ci-dessous :

  • La saga des MacGregor, Nora Roberts T.1 à 3 (3 Livres)
  • La disparition de Stephanie Mailer, Joël Dicker (1 livre)
  • Je t’aime … toi non plus, Mina Sheperd (1 livre)
  • L’enfant que personne n’aimait, Casey Watson (1 livre)
  • Ne le dis pas à maman, Toni Maguire (1 livre)
  • Avec toi, malgré moi, Vi Keeland et Penelope Ward (1 livre)
  • Vampire Academy T.1 à 4, Richelle Mead (4 livres)
  • Le Contrat, Tara Jones t. 1 et 2 ( 1 livre)
  • Pourtant je leur avais dit …., Cassie Harte (1 livre)
  • La saga des Wild Seasons, Christina Lauren (5 livres)
  • Une lueur d’espoir, K.A Tucker (1 livre)
  • Il était une fois : Nicholas, Emma Chase (1 livre)
  • All I want for Christmas, Emily Blaine (1 livre) 
  • Deux petits pas sur le sable mouillé, Anne-Dauphine Julliand (1 livre)

Au total, j’ai acheté pas moins de 23 Livres … Je suis incorrigible n’est-ce pas ! Autant vous dire que ces livres vont aller directement dans ma PAL. Je suis réaliste, je sais pertinemment  que je ne pourrais pas tout lire ce mois-ci, mais bon, l’espoir fait vivre n’est-ce pas ? 

Voici pour cet article – Un peu court je l’admets, mais je devais vous parler de cette « bêtise ». 

Des bisous 

See you ❤ 

Elodie

#Livres : BookHaul du mois de Mars

« 6 livres »

Hello tout le monde ! 

Désolée, je n’ai pas été très présente ces derniers temps sur les réseaux et sur le blog ! Mais bon rassurez-vous, j’ai de quoi écrire quelques articles ^^

Alors ! Comme vous l’avez vu dans le titre, aujourd’hui je vous parle du Book Haul que j’ai fait récemment – pas plus tard que ce matin ! Je vous présente 6 livres, dans des registres différents ! 

Let’s go ! 


« Sang Famille » – Michel Bussi 

Couverture du livre : Sang famille

Crédits 

Résumé : A bientôt 16 ans, Colin est un orphelin auquel il manque des pans entiers de son histoire. En retournant sur Mornesey, l’île qui l’a vu naître, l’adolescent compte bien combler cette mémoire amputée. C’est ici, entre le Phare des Enchaînés et les ruines de l’abbaye Saint-Antoine, qu’il va croiser la silhouette qui bousculera toutes ses certitudes – figure familière et inconnue. Ce fantôme serait-il son père ? Lui aurait-on mentit toute sa vie ? Car les secrets pullulent sur cette île de brigands. Des secrets pour lesquels on tue. Et Colin semble être au coeur de chacun d’entre eux. un sang-famille au sang maudit. 

Date de parution : 
– La 1re édition est sortie en 2009. 
– 2019 : réédition, version enrichie (ma version à moi). 

Nombre de pages : 590 pages environ

Editions : Pocket

Genre : Thriller, Policier 

Prix : Environ 9€


« Le dictionnaire de Ma vie » – Eric Dupond-Moretti 

Couverture du livre : le dictionnaire de ma vie

Crédits 

Résumé : Indigné, impertinent, insolent, Éric Dupond-Moretti est assurément un des avocats les plus brillants du barreau français. Célèbre pour ses cent quarante-quatre acquittements obtenus, il nous raconte ses grands procès et dévoile sa vérité sur le système judiciaire. Il dénonce les attaques contre la présomption d’innocence, la pression de l’opinion publique ou des réseaux sociaux, la magistrature paralysée par le corporatisme… On découvre également un homme haut en couleur, d’une grande générosité, qui voue un véritable culte à sa mère, qui aime la vie et ses plaisirs et, en passant, nous livre sa recette de spaghettis.

Editions : Kero 

Date de parution : 14 mars 2018 

Nombre de pages : 223 pages 

Genre : Vérité, droit , Avocat, personnalité, Dictionnaire 

Prix : 17€


« Le droit d’être libre, Dialogue avec Denis Lafay » – Eric Dupond-Moretti 

Couverture du livre : Le droit d'etre libre

Crédits 

Résumé : Ce livre est une plaidoirie : la « radicalisation des esprits » oxyde la société française, l’« hyper » puritanisme, aseptisation, uniformisation, conformisme, hygiénisme, sécurité, transparence, contrôle infecte les consciences, et le contexte technologique, communicationnel, médiatique, marchand bouleverse les comportements. Éric Dupond-Moretti nous prévient : la société contemporaine et la civilisation en devenir se soumettent à des diktats et acceptent des compromis qui menacent les libertés. Ce dialogue avec Denis Lafay doit être lu comme un combat, un manifeste pour la Liberté qui interpelle le lecteur au plus loin dans son intimité, son humanité. Et ses responsabilités. Car il n’y a pas de droit d’être libre sans devoirs à l’égard de la liberté.

Editions : L’aube, Collection « Le monde en soi »

Date de parution : 2018 

Nombre de pages : 170 pages environ 

Prix : 16€


« Famille Parfaite » – Lisa Gardner 

Couverture du livre : Famille parfaite

Crédits 

Résumé : Les Denbe semblaient sortir tout droit des pages des magazines glamour : mariage modèle, ravissante fille de quinze ans, demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston… une vie de rêve.

Jusqu’au jour où ils disparaissent tous les trois sans laisser de traces. Pas d’effraction, pas de témoin, pas de demande de rançon ni de motifs. Juste une famille parfaite soudainement envolée. Pourtant, pour la détective Tessa Leoni, l’enlèvement ne fait aucun doute. Que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

Un suspense qui va bien au-delà des codes du genre : n°1 sur la liste des best-sellers du New York Times, le nouveau thriller de Lisa Gardner nous plonge dans les peurs, le sentiment d’insécurité et la vulnérabilité de cette famille au-dessus de tout soupçon.

Editions : Le livre de poche 

Date de parution : 3 janvier 2018 (Poche)

Nombre de pages : 580 pages environ 

Genre : Thriller 

Prix : 8,90€


« Repenti » Claude Chossat 

Couverture du livre : Repenti

Crédit 

Résumé : Pendant deux ans, Claude CHossat a servi la Brise de Mer, le fameux gang mafieux corse. D’abord petit truand, il a grimpé l’échelle sociale du grand banditisme à la vitesse de l’éclair en servant de chauffeur et de confident à Francis Mariani, le plus violent et le plus fou des membres de la Brise.

Une ascension qui s’est arrêtée net le 23 avril 2008, lorsque « Francis » décide de tuer l’un de ses frères : Casanova, « le roi Richard ». Claude Chossat doit fuir, le gang et la Corse. Il se réfugie en Suisse avant de se livrer à la justice et de tout raconter.

Même s’il est aujourd’hui libre, Claude Chossat ne bénéficie d’aucune protection. Il vit caché, pour protéger sa famille de représailles qui peuvent surgir à tout moment. Une situation intenable qui le pousse à tout raconter.

Il nous livre ici un témoignage choc qui ouvre, pour la première fois, les portes du célèbre gang de la Brise de Mer.

Editions : Le livre de poche 

Date de parution : 6 février 2019

Nombre de pages : 230 pages 

Genre : témoignage 

Prix : 7,90€


« Les messagers des vents : la saga des 4 éléments » – Clélie Avit 

Crédit 

RésuméUne seule mèche de ses cheveux avait dépassé. Rien qu’une seule, mais il n’avait suffit que d’un rai de lumière pour que les hommes y perçoivent le reflet bleuté. Elle rageait de n’avoir pas été plus prudente. Quand les hommes avaient vu, ils s’étaient aussitôt élancés à sa poursuite. Heureusement, ils n’avaient pas vu le collier. 
Fuir, rester sur le qui-vive, son arc à la main, c’est le Quotidien d’Eriana. Dans sa course éperdue, elle va pourtant croiser la route de Setrian. Le messager des Vents doit l’initier à un terrible secret : sa communauté est menacée par une prophétie et seule une jeune femme bien particulière pourra la sauver. Mais Eriana hésite à lui faire confiance. Et si les prophètes avaient eu tort ? 
Alors que ses doutes servent le jeu des ennemis, la sentence se rapproche. Eriana aura-t-elle la force de mener une quête dont les enjeux la dépassent ? 

Editions : Le livre de poche

Date de parution : 2017 (poche)

Nombre de pages : 695 pages 

Prix : Livre offert pour l’achat de deux livres « le livre de poche » chez la FNAC AJACCIO 

NB : Saga de 4 livres. 


Voilà les amis, j’en ai fini pour le bookhaul ! J’ai été obligée de sortir de la FNAC parce que sinon j’étais capable de dépenser encore plus !! Je suis plutôt fière de moi. Ces Livres vont bien évidemment dans ma PAL, pile que j’avais réussi à diminuer (il ne m’en restait plus que 4 sur la dizaine que j’avais présentée). Avec ces 6 livres, on revient à une dizaine de livre à terminer (sachant que j’ai des livres à lire avant ceux-ci que je n’ai pas achetés, qui appartiennent à ma soeur et qui sont en Anglais (il doit y avoir au moins 5 livres). Vous croyez que je vais réussir à tout lire ? Je l’espère !! 

Je vous fait des bisous :p 

See you ❤ 

Elodie 

#Lecture : Un été dans les Hamptons – Sarah Morgan

« Classique »

Hello les amis ! 

Comment ça va ? Comme vous pouvez le constater récemment, je ne suis pas très active, à la fois sur les réseaux sociaux et sur le blog ! 

Je vous parle aujourd’hui de « Un été dans les Hamptons » de Sarah Morgan que j’avais reçu dans une box lecture et que je n’ai lu que très récemment ! 

PS : Sarah Morgan est l’auteur d’une saga littéraire que j’ai lu également et que je vous recommande : « Snow Crystal » – J’essaierai de vous en parler dans un autre article (Encore un article à noter dans mon carnet) ^^

Let’s go ! 

Couverture du livre : From New-York with love, Tome 2 : Un été dans les Hamptons

Crédits 

Résumé : « Ta Vie, c’est un scénario de comédie romantique »
Si la situation n’était pas si catastrophique, Felicity éclaterait de rire, tant ces mots lui semblent éloignés de la vérité. Pour elle, tomber nez à nez avec l’homme qui lui a brisé le cœur et constater que, dix ans après, il est toujours aussi sexy et hors de portée relèverait plutôt de son mauvais karma. Ne s’était-elle pas réfugiée dans les Hamptons justement pour lui échapper ? Mais, maintenant que Seth l’a retrouvée, Felicity sait qu’elle a une décision à prendre : passer sa vie à fuir ou affronter une fois pour toutes les démons de son passé…

Date de parution : 27 août 2017 

Editions : Harlequin / H&

Nombre de pages : 423 pages. 

Note : 7/10

Mon avis : C’est un avis mitigé. Pourquoi ? 

J’adore les histoires amitié / Amour / Amour de Jeunesse ! Ce sont les plus belles histoires à mon sens. Un été dans les Hamptons est le 2e Tome de la Saga « From New-York With Love » : Le tome 1 concernant Le frère de Felicity et Le tome 3, la soeur jumelle de cette dernière. 

Les personnages : 

  • Felicity dit « Fliss » : Une jeune femme indépendante, souffre douleur de son paternel (douleur psychologique). Elle a l’apparence d’une femme forte mais est en réalité blessée et a érigé des barrières autour de son coeur et de sa personnalité. Elle a un sérieux besoin de contrôler tout ce qui touche à sa vie. 
  • Seth : « l’amoureux », l’ex ! Bref il peut passer par tous les noms dans le roman. Qui a oublié son amour de jeunesse ? Pas Félicity en tout cas. 
  • Hariet : La soeur Jumelle de Felicity, « celle que tout le monde aime » – Felicity se sentant comme le vilain petit canard de la famille. 

L’histoire :

L’histoire racontée par Sarah Morgan est un classique de l’histoire d’amitié qui se transforme en un amour – Pour certains de jeunesse, pour d’autres, le grand amour, celui qui dure toujours. Bref, chacun peut y voir midi à sa porte. 

L’histoire commence sur un « flashback » : pourquoi Felicity se trouve dans la situation dans laquelle elle est 10 ans plus tard. Cette jeune femme en apparence forte mais qui est d’une grande sensibilité et qui ne laisse rien paraître de ses émotions cherche à fuir son amour de Jeunesse, le Beau Seth, qu’elle n’a pas revu depuis 10 ans. Elle l’a croisé dans la clinique vétérinaire en bas de chez elle ! Pure coïncidence ?? Nope, puisque Seth, devenu vétérinaire, a recherché la jeune femme Afin de mettre un terme aux pensées qui le hantent. Au fil des pages, on découvre que le jeune homme était épris de Felicity dès leur adolescence, mais qu’il n’avait pas osé l’approché de peur de « représailles » de la part de Daniel, le Frère de cette dernière. 

A un moment dans le livre, Seth Dit à Felicity à propos de sa fuite  » Cela m’a permis de découvrir que tu continues de te cacher lorsque tu as peur. J’ai pu conclure aussi que je ne suis pas le seul de nous deux à avoir encore des sentiments ». Ils s’aimaient, s’aiment encore bien évidemment puisqu’ils n’ont pas pu s’empêcher de penser à l’autre pendant les 10 années qui se sont écoulées. Ils se sont brisés le coeur mutuellement aussi et c’est cela qui est le plus triste : se quitter alors qu’on s’aime encore. Quand les sentiments ne sont plus là ok, c’est compréhensible, mais quand il y a encore de forts sentiments entre les personnes, c’est beaucoup plus difficile. 

Concrètement, l’histoire se laisse lire – Un livre à lire tranquillement autour d’un café, d’un chocolat ou ce que vous voulez ou sous un plaid. Bref, un livre à lire si vous souhaitez passer u moment agréable de lecture et ne penser à rien d’autre. 

Un point négatif : j’ai trouvé que l’histoire était un peu longue parfois et que certains passages étaient superflus. 

Malgré tout, je vous le recommande si vous êtes adepte des romances H& ! 

Je vous fais des bisous :p 

See you ❤

Elodie

#Lecture : La mer en Hiver – Susanna Kearsley

« Du fantastique et du réel »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va en ce lundi ? Moi j’ai pas mal de choses à faire et je vous avouerai que j’ai beaucoup de mal à m’organiser pour tout faire rentrer dans ma journée. 

L’article d’aujourd’hui portera sur ma lecture récente « La Mer en Hiver » De Susanna Kearsley

De quoi ça parle ? 

Couverture du livre : Slains, tome 1 : La mer en hiver

Crédits 

Résumé : Lorsque Carrie McClelland, auteur à succès, visite les ruines du château de Slains, elle est enchantée par ce paysage écossais, à la fois désolé et magnifique. La région lui semble étrangement familière, mais elle met de côté son léger sentiment de malaise afin de commencer son nouveau roman, pour lequel elle utilise le château comme cadre et l’une de ses ancêtres, Sophia, comme héroïne.

Puis Carrie se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au coeur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé

Nombre de pages : 566 pages 

Editions : pocket 

Date de parution en France : 2017 

Note : 9/10

Mon avis : Je me souviens avoir reçu ce livre dans une des box lectures que je recevais. Cela faisait un bout de temps maintenant que ce livre était dans ma pile à lire et il commençait à prendre la poussière – J’ai plus lu en 4 jours que l’année dernière !! 

Ma PAL a considérablement diminué et je cherche des nouveaux livres à lire — si vous entendez parler ! Je suis preneuse ^^Bref. Revenons à nos moutons : J’avais hâte de lire ce livre parce que d’une part, il parle d’un moment de l’Histoire. Et vous le savez, moi les romans historiques j’adore ça ! Peu importe que ce soit l’Histoire de France ou celle d’un autre pays. Dès lors que je peux apprendre quelque chose dans un bouquin, cela me va !

Dans ce roman, on suit les « aventures » – un bien grand mot, mais qui a tout son importance – de Carrie, écrivain. Alors qu’elle est face au syndrome de la page blanche sur le personnage qu’elle avait choisi, elle se rend en Écosse pour en apprendre un peu plus sur celui-ci.  Elle ne s’attendait clairement pas à vivre ce qu’elle vit puisque, en effet, elle est « habitée » par les souvenirs de Sophia, 300 ans plus tôt. Elle a souvent « l’impression » que ce qu’elle vit est réel, et les recherches menées par son père, fan de généalogie, lui donneront raison. Et si au fond, elle descendait de Sophia ? Cette ancêtre dont elle ne sait rien, mais dont elle raconte l’histoire. 

Ce roman se compose d’une histoire dans l’histoire : La première histoire parlant de l’écriture du nouveau roman de Carrie. La 2e nous transporte près de 300 ans auparavant, dans le Château de Slains, pour vivre la vie et la romance de Sophia qui vient d’atterrir chez La comtesse d’Erroll. Elle va être amenée à croiser des personnages hauts en couleur de l’Histoire de l’Écosse. 

Son histoire d’amour avec Moray est vraiment belle dans le sens où elle se passe en 1700 et des brouettes ! Du coup, les « techniques de dragues » n’étaient pas les mêmes, tout comme le fait qu’auparavant, on prenait le temps de courtiser une femme. C’est ce qu’il se passe entre Sophia et Moray ! J’ai bien apprécié leur histoire d’amour romantique. 

Sophia et Moray sont épris l’un de l’autre et se font la promesse de n’avoir aucun autre partenaire de vie. Les évènements tragiques de l’Histoire écossaise ont fait qu’ils ont été séparés. Au fur et à mesure qu’elle écrit – Carrie – elle se rend compte que quelque chose ne colle pas avec les recherches généalogiques effectuées par son père. Petit à petit, elle découvrira quelque chose de plus profond. 

Je ne veux absolument pas vous spoiler le livre. Ce que je peux vous dire en revanche c’est : 

  • Le livre est vraiment bien écrit. Le style d’écriture est fluide. 
  • On comprend facilement dans quelle « dimension » nous nous trouvons : le présent ou 300 ans plus tôt. 
  • Au même titre que Sophia, Carrie va elle aussi vivre une romance
  • En plus, on apprend encore un peu plus l’Histoire de l’Écosse. 

Le fait que l’histoire soit racontée à différentes époques ne m’a pas dérangé dans la mesure où on suit parfaitement le fil de celle-ci : les passages d’écriture de Carrie nous permettent de situer temporellement les personnages de son histoire. Le fait également qu’elle rencontre des gens passionnés par l’histoire de leur pays, Graham ou encore le Dr Weir entre autres, permet également d’en apprendre un peu plus. Cela n’apporte pas un fil discontinu à l’histoire et c’est vraiment agréable de lire une histoire pareille. 

Pour le genre, on est un peu dans le fantastique puisque Carrie « remonte le temps » grâce aux souvenirs de Sophia. 

J’ai mis un peu plus de 5 heures pour lire ce livre – J’ai dû interrompre à de nombreuses reprises ma lecture, mais je pense qu’il se lit relativement vite. 

Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui ! 

Je vous fais des bisous :p 

See you ❤ 

Elodie 

#Lecture : Nos petites inconséquences – Alix Marin

« Une petite comédie romantique sympathique à lire »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va depuis hier ? J’espère que vous allez bien ? Je vais vous faire un article que je n’avais pas prévu de faire avant la semaine prochaine, mais puisque les autres articles ne sont pas prêts, autant publier celui là ! 

Aujourd’hui je vous parle de « Nos petites inconséquences » de Alix Marin. J’avais reçu ce livre dans la dernière Box « dans ma bulle » que j’avais commandé. J’ai été chez le médecin ce matin et je me suis dit, pour faire passer le temps, que j’allais lire un petit peu. Est-ce que vous me croyez si je vous dis que j’ai eu le temps de lire la totalité du livre pendant mon attente interminable Dans la salle d’attente (Pour info, j’ai passé en tout et pour tout, 3H30 chez le docteur – j’ai lu ce livre en 3 heures). 

Let’s go !

Couverture du livre : Nos petites inconséquences

Crédits

Résumé : Et Si l’imprévu avait du bon ? France est la reine de l’anticipation, de la prévision et du contrôle. Sauf qu’elle n’avait pas prévu que le jour où elle se déciderait à dévoiler enfin ses sentiments à Jules, son meilleur ami, ce dernier la prendrait de vitesse en annonçant son mariage. Ce qu’elle n’avait pas prévu non plus, c’est qu’à son retour à Paris, Jules enverrait Émile, le meilleur ami de la future mariée, pour l’accueillir à l’aéroport. 
Résultat, elle se retrouve coincée avec ce rugbyman tout en muscles et en tatouages pour rejoindre en 4L le lieu de la cérémonie, à Bordeaux. 
Un long, très long voyage qui va vite se révéler plus plaisant qu’elle ne l’imaginait. Car Émile est vraiment charmant et… imprévisible !

Nombre de pages. 236 pages

Editions : H& / Harper Collins France

Date de parution : Décembre 2017

Note : 8/10

Mon avis : Un excellent 8/10 pour ce livre avec lequel j’ai passé un bon moment. Dans l’histoire, nous suivons les péripéties de France, qui réside aux USA mais qui revient vivre définitivement en France. Alors qu’elle s’attends à voir son meilleur ami à l’aéroport, elle tombe sur un charmant jeune homme qui lui fait de l’effet tout de suite, même si elle ne l’avouera qu’à la fin du livre ^^Miss Spontanéité hein ! Je ne peux pas parler, je me retrouve dans sa façon d’être : elle doit tout prévoir, l’imprévu lui fait peur et chamboule tout chez elle.  

Elle est drôle, plutôt jolie aussi, d’après la description qui nous ait faite de la part d’Emile – Parce que oui, ce livre se décompose en « parties » si on peut les appeler comme ça : un coup nous sommes dans la tête de France dit « princesse » pour les intimes et un coup nous sommes dans celle d’Emile dit « Viking ». J’ai bien aimé cette façon de raconter les choses parce que contrairement à d’autres livres que j’ai lu dans ce style de narration, l’histoire se suit (on n’a pas le point de vue de l’un puis de l’autre d’une même situation) : ici l’histoire suit sa cohérence, ce qui fait que le lecteur n’a pas besoin de revenir quelques pages en arrière pour comprendre où en est l’histoire – C’est de loin un très bon point !! 

La relation entre Emile et France est fusionnelle parce qu’ils sont attirés l’un par l’autre et faire le voyage Dans une 4L ça n’aide pas non plus je dois dire – Mais bon – choix des mariés oblige ! Ils doivent voyager dans la voiture de l’enfer ^^ Ils sont très vite proche l’un de l’autre et Emile a tendance a se montrer Jaloux dès qu’un mec regarde de trop Près sa princesse – Oui parce qu’il l’appelle comme ça – c’est mimi n’est-ce pas ? 

Bien évidemment, elle rentre en France dans l’espoir de détruire le mariage de son ami, mais on se rend compte que petit à petit, elle réfléchit et elle se dit que ça n’est finalement pas une si bonne idée que ça. Elle est et restera toujours présente pour son meilleur ami – mais il n’y a plus que de l’amitié entre eux maintenant. Arrive Ensuite Cecile, la fiancée de Jules, son meilleur ami – C’est bon ? Vous suivez encore ? (Au passage, j’adore ce prénom « Jules »). Avec France, elles ne peuvent pas s’encadrer – situation classique – mais après une bonne bagarre et quelques verres de vin, la situation se détend. 

En bref : une petite comédie romantique sympathique à lire quand vous n’avez rien d’autre à faire, pour faire passer le temps. Pour ma part, je trouve qu’on pourrait en faire un film, ça ne me dérangerait pas le moins du monde ^^Je serai la première à aller chercher mes places ^^

Sur ce, je vous fais des gros bisous ❤ 

See you ❤ 

Elodie 

#Lecture : N’y pense même pas – Kristan Higgins

« Dernière lecture de l’année 2018 »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va en ce 3 janvier 2019 ? J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes et que vous avez été gâtés à Noël ! J’espère également que votre réveillon s’est bien passé ! Que tous vos voeux se réalisent cette année ^^

Alors quoi de mieux que de commencer cette nouvelle année avec Une lecture ? Je vais vous parler du dernier livre de l’année 2018 que j’ai lu : « N’y pense même pas » de Kristan Higgins. Comme vous le savez, je suis une grande grande fan de Cette auteure ! N’y pense même pas fait partie d’une saga de 5 livres « Blue Heron » (J’en ai lu 4/5 je crois). J’ai reçu ce livre dans la dernière box lecture que j’avais commandé. 

On y va ? c’est parti ! 

Couverture du livre : Blue Heron, Tome 4 : N'y pense même pas !

Crédits

Le résuméCherche partenaire pour (aller à un) mariage…A trente ans (peut-être un peu plus), Emmaline n’a que deux passions: son chiot et un taser qu’elle rêve d’utiliser… Aussi lorsque l’ex qui l’a larguée pour sa coach sportive l’invite à son mariage, à Malibu, lui faut-elle laisser ses hobbies et trouver un partenaire, et vite! La petite ville de Manningsport abrite la cible parfaite : Jack Holland, bel homme charismatique, désormais à la tête du vignoble familial… A la grande surprise d’Emm, il accepte de jouer le petit ami idéal. C’est que Jack ressent le besoin de s’échapper : le récent sauvetage d’un groupe adolescents lui confère une aura qu’il n’est pas prêt à assumer. Pas plus, d’ailleurs, que le retour de son ex-femme-parfaite en ville, bien décidée à le reconquérir (quitte à le harceler) ! 

Date de parution : Juin 2017

Editions : Milady / Harper Collins

Nombre de pages : 454 pages.

Note : 7/10

Mon avis :

Les personnages 

Je dois avouer que ça n’est pas mon préféré de la saga. J’ai bien aimé cependant les personnages principaux parce qu’ils sont « normaux ». Je m’explique :

Emmaline est « flic », elle fait respecter la loi et l’ordre. C’est une héroïne comme je les aime (forte, libre, indépendante, qui n’a pas besoin d’un garçon pour lui lacer ses chaussures bref ! vous l’aurez compris depuis maintenant un bout de temps que je vous le répète, elle est INDEPENDANTE).

John Holland 4e Du nom « Jack » pour les Intimes est le « prince » de la ville. En effet, la ville a été fondée par ses ancêtres et il est le seul garçon d’une fratrie de 4 enfants. Si ses soeurs ont leur caractère, Jack quant à lui est honnête, travailleur et souhaite retirer cette étiquette de héros qui lui colle à la peau. Pour arranger le tout, il ressemble à un Dieu Grec ! Bref, le genre de héros qu’on aime aimer quoi ^^

Ils se connaissent puisqu’ils vivent dans la même ville depuis quelques années maintenant. Il dit « oui » à tout le monde et pour tout, histoire de se changer les idées parce que le sauvetage mine de rien lui pèse sur la conscience – « et si j’avais fait plus ? » J’adore leurs dialogues et leur interaction : ils sont très complices, un peu amoureux sans se l’avouer tout de même, faut pas abuser. Il essaie de se débarrasser de ses démons et elle va l’aider en restant elle-même. Il fera tout pour se rapprocher d’elle ^^

Les autres personnages : on les retrouve dans les romans de la saga – Ils sont drôles, émouvants, touchants, adorables – c’est le genre d’amis qu’on aimerai avoir près de soi – tout le temps, partout. 

L’histoire

Classique : elle a besoin d’aide, lui est chevalier servant – sans son armure – mais chevalier tout de même. Ils ont leurs propres démons, mais sont complémentaires. Dans cette histoire on parle de « BodyShaming » (un truc très à la mode en ce moment) – Je ne regrette pas du coup d’avoir lu ce livre en cette période. Le fait de s’accepter comme on est, surtout pour une femme, c’est important. Le tout, c’est de se sentir bien dans sa tête et bien dans son corps. Si vous commencez à écouter tous ceux qui n’ont pas le même point de vue que vous, alors vous n’avez pas fini de changer – Au contraire, il faut rester soi-même et s’accepter.

J’ai mis pas mal de temps à le comprendre pour ma part – Je n’ai jamais été très mince, mais je ne suis absolument pas du genre à me contenter d’une salade verte pour le repas. Et sincèrement, je l’assume. JE me suis retrouvée un peu dans cette héroïne commune parce qu’elle ne se prend pas la tête sur son poids et n’hésite pas à avaler un pot d’une célèbre marque entier !! 

J’ai mis une journée à le lire – J’ai pris un peu de temps pour moi – et comme je suis immobilisée, j’ai décidé de réduire ma PAL et du coup, j’ai pris le premier livre qui s’y trouvait. 

Je vous fais des bisous :p 

See you ❤ 

Elodie