#Lecture : Nos petites inconséquences – Alix Marin

« Une petite comédie romantique sympathique à lire »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va depuis hier ? J’espère que vous allez bien ? Je vais vous faire un article que je n’avais pas prévu de faire avant la semaine prochaine, mais puisque les autres articles ne sont pas prêts, autant publier celui là ! 

Aujourd’hui je vous parle de « Nos petites inconséquences » de Alix Marin. J’avais reçu ce livre dans la dernière Box « dans ma bulle » que j’avais commandé. J’ai été chez le médecin ce matin et je me suis dit, pour faire passer le temps, que j’allais lire un petit peu. Est-ce que vous me croyez si je vous dis que j’ai eu le temps de lire la totalité du livre pendant mon attente interminable Dans la salle d’attente (Pour info, j’ai passé en tout et pour tout, 3H30 chez le docteur – j’ai lu ce livre en 3 heures). 

Let’s go !

Couverture du livre : Nos petites inconséquences

Crédits

Résumé : Et Si l’imprévu avait du bon ? France est la reine de l’anticipation, de la prévision et du contrôle. Sauf qu’elle n’avait pas prévu que le jour où elle se déciderait à dévoiler enfin ses sentiments à Jules, son meilleur ami, ce dernier la prendrait de vitesse en annonçant son mariage. Ce qu’elle n’avait pas prévu non plus, c’est qu’à son retour à Paris, Jules enverrait Émile, le meilleur ami de la future mariée, pour l’accueillir à l’aéroport. 
Résultat, elle se retrouve coincée avec ce rugbyman tout en muscles et en tatouages pour rejoindre en 4L le lieu de la cérémonie, à Bordeaux. 
Un long, très long voyage qui va vite se révéler plus plaisant qu’elle ne l’imaginait. Car Émile est vraiment charmant et… imprévisible !

Nombre de pages. 236 pages

Editions : H& / Harper Collins France

Date de parution : Décembre 2017

Note : 8/10

Mon avis : Un excellent 8/10 pour ce livre avec lequel j’ai passé un bon moment. Dans l’histoire, nous suivons les péripéties de France, qui réside aux USA mais qui revient vivre définitivement en France. Alors qu’elle s’attends à voir son meilleur ami à l’aéroport, elle tombe sur un charmant jeune homme qui lui fait de l’effet tout de suite, même si elle ne l’avouera qu’à la fin du livre ^^Miss Spontanéité hein ! Je ne peux pas parler, je me retrouve dans sa façon d’être : elle doit tout prévoir, l’imprévu lui fait peur et chamboule tout chez elle.  

Elle est drôle, plutôt jolie aussi, d’après la description qui nous ait faite de la part d’Emile – Parce que oui, ce livre se décompose en « parties » si on peut les appeler comme ça : un coup nous sommes dans la tête de France dit « princesse » pour les intimes et un coup nous sommes dans celle d’Emile dit « Viking ». J’ai bien aimé cette façon de raconter les choses parce que contrairement à d’autres livres que j’ai lu dans ce style de narration, l’histoire se suit (on n’a pas le point de vue de l’un puis de l’autre d’une même situation) : ici l’histoire suit sa cohérence, ce qui fait que le lecteur n’a pas besoin de revenir quelques pages en arrière pour comprendre où en est l’histoire – C’est de loin un très bon point !! 

La relation entre Emile et France est fusionnelle parce qu’ils sont attirés l’un par l’autre et faire le voyage Dans une 4L ça n’aide pas non plus je dois dire – Mais bon – choix des mariés oblige ! Ils doivent voyager dans la voiture de l’enfer ^^ Ils sont très vite proche l’un de l’autre et Emile a tendance a se montrer Jaloux dès qu’un mec regarde de trop Près sa princesse – Oui parce qu’il l’appelle comme ça – c’est mimi n’est-ce pas ? 

Bien évidemment, elle rentre en France dans l’espoir de détruire le mariage de son ami, mais on se rend compte que petit à petit, elle réfléchit et elle se dit que ça n’est finalement pas une si bonne idée que ça. Elle est et restera toujours présente pour son meilleur ami – mais il n’y a plus que de l’amitié entre eux maintenant. Arrive Ensuite Cecile, la fiancée de Jules, son meilleur ami – C’est bon ? Vous suivez encore ? (Au passage, j’adore ce prénom « Jules »). Avec France, elles ne peuvent pas s’encadrer – situation classique – mais après une bonne bagarre et quelques verres de vin, la situation se détend. 

En bref : une petite comédie romantique sympathique à lire quand vous n’avez rien d’autre à faire, pour faire passer le temps. Pour ma part, je trouve qu’on pourrait en faire un film, ça ne me dérangerait pas le moins du monde ^^Je serai la première à aller chercher mes places ^^

Sur ce, je vous fais des gros bisous ❤ 

See you ❤ 

Elodie 

#Lecture : N’y pense même pas – Kristan Higgins

« Dernière lecture de l’année 2018 »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va en ce 3 janvier 2019 ? J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes et que vous avez été gâtés à Noël ! J’espère également que votre réveillon s’est bien passé ! Que tous vos voeux se réalisent cette année ^^

Alors quoi de mieux que de commencer cette nouvelle année avec Une lecture ? Je vais vous parler du dernier livre de l’année 2018 que j’ai lu : « N’y pense même pas » de Kristan Higgins. Comme vous le savez, je suis une grande grande fan de Cette auteure ! N’y pense même pas fait partie d’une saga de 5 livres « Blue Heron » (J’en ai lu 4/5 je crois). J’ai reçu ce livre dans la dernière box lecture que j’avais commandé. 

On y va ? c’est parti ! 

Couverture du livre : Blue Heron, Tome 4 : N'y pense même pas !

Crédits

Le résuméCherche partenaire pour (aller à un) mariage…A trente ans (peut-être un peu plus), Emmaline n’a que deux passions: son chiot et un taser qu’elle rêve d’utiliser… Aussi lorsque l’ex qui l’a larguée pour sa coach sportive l’invite à son mariage, à Malibu, lui faut-elle laisser ses hobbies et trouver un partenaire, et vite! La petite ville de Manningsport abrite la cible parfaite : Jack Holland, bel homme charismatique, désormais à la tête du vignoble familial… A la grande surprise d’Emm, il accepte de jouer le petit ami idéal. C’est que Jack ressent le besoin de s’échapper : le récent sauvetage d’un groupe adolescents lui confère une aura qu’il n’est pas prêt à assumer. Pas plus, d’ailleurs, que le retour de son ex-femme-parfaite en ville, bien décidée à le reconquérir (quitte à le harceler) ! 

Date de parution : Juin 2017

Editions : Milady / Harper Collins

Nombre de pages : 454 pages.

Note : 7/10

Mon avis :

Les personnages 

Je dois avouer que ça n’est pas mon préféré de la saga. J’ai bien aimé cependant les personnages principaux parce qu’ils sont « normaux ». Je m’explique :

Emmaline est « flic », elle fait respecter la loi et l’ordre. C’est une héroïne comme je les aime (forte, libre, indépendante, qui n’a pas besoin d’un garçon pour lui lacer ses chaussures bref ! vous l’aurez compris depuis maintenant un bout de temps que je vous le répète, elle est INDEPENDANTE).

John Holland 4e Du nom « Jack » pour les Intimes est le « prince » de la ville. En effet, la ville a été fondée par ses ancêtres et il est le seul garçon d’une fratrie de 4 enfants. Si ses soeurs ont leur caractère, Jack quant à lui est honnête, travailleur et souhaite retirer cette étiquette de héros qui lui colle à la peau. Pour arranger le tout, il ressemble à un Dieu Grec ! Bref, le genre de héros qu’on aime aimer quoi ^^

Ils se connaissent puisqu’ils vivent dans la même ville depuis quelques années maintenant. Il dit « oui » à tout le monde et pour tout, histoire de se changer les idées parce que le sauvetage mine de rien lui pèse sur la conscience – « et si j’avais fait plus ? » J’adore leurs dialogues et leur interaction : ils sont très complices, un peu amoureux sans se l’avouer tout de même, faut pas abuser. Il essaie de se débarrasser de ses démons et elle va l’aider en restant elle-même. Il fera tout pour se rapprocher d’elle ^^

Les autres personnages : on les retrouve dans les romans de la saga – Ils sont drôles, émouvants, touchants, adorables – c’est le genre d’amis qu’on aimerai avoir près de soi – tout le temps, partout. 

L’histoire

Classique : elle a besoin d’aide, lui est chevalier servant – sans son armure – mais chevalier tout de même. Ils ont leurs propres démons, mais sont complémentaires. Dans cette histoire on parle de « BodyShaming » (un truc très à la mode en ce moment) – Je ne regrette pas du coup d’avoir lu ce livre en cette période. Le fait de s’accepter comme on est, surtout pour une femme, c’est important. Le tout, c’est de se sentir bien dans sa tête et bien dans son corps. Si vous commencez à écouter tous ceux qui n’ont pas le même point de vue que vous, alors vous n’avez pas fini de changer – Au contraire, il faut rester soi-même et s’accepter.

J’ai mis pas mal de temps à le comprendre pour ma part – Je n’ai jamais été très mince, mais je ne suis absolument pas du genre à me contenter d’une salade verte pour le repas. Et sincèrement, je l’assume. JE me suis retrouvée un peu dans cette héroïne commune parce qu’elle ne se prend pas la tête sur son poids et n’hésite pas à avaler un pot d’une célèbre marque entier !! 

J’ai mis une journée à le lire – J’ai pris un peu de temps pour moi – et comme je suis immobilisée, j’ai décidé de réduire ma PAL et du coup, j’ai pris le premier livre qui s’y trouvait. 

Je vous fais des bisous :p 

See you ❤ 

Elodie