#Lecture : Au petit Bonheur la chance – Aurélie Valognes

« Ça c’est la vie »

Hello tout le monde !

Comment ça va en ce premier dimanche du mois de septembre !

C’est bientôt la rentrée – Les parents ont hâte, les enfants un peu moins ^^ Pour ma part, le concours c’est la semaine prochaine. Je profite d’un moment d’accalmie dans mes révisions pour vous écrire cet article, ne sachant pas quand j’aurai le temps sinon !

Aujourd’hui, je vous parle de ma dernière lecture : « Au petit bonheur la Chance » de Aurélie Valognes. Je l’avais découverte avec « Mémé dans les orties », je vous mets le lien ici. Je n’ai jamais été déçue par ses romans.

Let’s go !

Crédits

Résumé : Été 1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus. Mémé Lucette n’est pas commode mais elle dissimule un coeur tendre. Jean est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot. 
Chacun, à des étapes différentes sur le chemin de la vie, Lucette et Jean vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit Garçon. Ensemble, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie. 

Nombre de pages : 375 pages 

Date de parution : 6 mars 2019 (version poche)

Edition : Le livre de poche

Note : 9/10

Avis : Ce roman est une pépite. Ça n’est pas de la grande littérature attention ! Je dis juste simplement que si vous souhaitez passer un moment tranquille, sur la plage ou autre, ce roman est fait pour vous ! Il y a de l’humour, avec Jean 6 ans au début du roman qui parle beaucoup et qui est très Attaché à sa « Mémé Lucette ». Et c’est réciproque. Mémé Lucette a une préférence pour le fils de sa dernière fille. 

Le choc des générations entre Jean, Dynamique et Curieux de tout, et Mémé Lucette, Moins dynamique que par le passé, a un âge avancé.  La cohabitation entre les deux va être explosive ! Le monde du Petit Jean vole en éclat lorsqu’une nuit, sa mère le laisse chez sa grand mère. Persuadé qu’elle va revenir le chercher, il va l’attendre patiemment jusqu’à ce qu’il comprenne que ce sera plus compliqué que prévu.

Pour un petit garçon de 6 ans, je l’ai trouvé bien avisé du monde qui l’entoure. Il faut se remettre dans le contexte : Dans les années 60, ça n’était pas vraiment la même chose qu’en 2019 ! Jean est hyperactif, intelligent, bosseur et surtout, il est gaucher – J’avais lu quelque part que dans les années 60, qu’il était préférable d’écrire de la main droite (rapport à la religion, tout ça tout ça !!) – on pensait à l’époque qu’ils étaient « inférieurs » aux droitiers et qu’ils étaient des serviteurs de Satan et que par conséquent, ils devaient entrer dans le droit chemin – Ils étaient les « gauchers contrariés ».

Après ce petit moment Rappel Historique, j’en reviens au livre. Nous suivons les pensées de Jean et ses dialogues pendant tout le roman, avec quelques fois, le point de Vue de la petite Anita, son « amoureuse » et des amis de Jean qu’il va rencontrer à l’école.

Ce livre m’a ému également. Je ne vous dirais pas pourquoi, je risquerai de vous spoiler le livre et je n’ai pas vraiment envie. L’histoire est très belle et au fond, j’ai retrouvé un peu de l’histoire que j’avais avec mes grands parents. Je pense que c’est pour ça que ça m’a touché autant. 

Citation :
« – On ne choisit pas les surprises de la vie, mon petit. On fait avec, et souvent, c’est pour le meilleur. 
– C’est ça la foi mémé ? 
– Non, ça c’est la vie » 

Mémé Lucette et Jean (page 232)

Vous hésitiez à le prendre ? N’hésitez plus, Au petit bonheur la Chance est une pépite qu’il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie.

Sur ce, je vous fais des bisous,

À bientôt,

Elodie

#Lecture : Sang Famille – Michel Bussi

« Je suis dans ma période Thriller en ce moment »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va ! J’espère que vous ne souffrez pas trop de la chaleur. Ici c’est l’enfer, même en bougeant le moins possible on transpire. Bref, c’est la galère et vive les douches ^^ 

Aujourd’hui je vous parle de ma lecture la plus récente (accessoirement la dernière) J’ai une semaine d’examen là et même avec toute la bonne volonté du monde, je n’arrive pas à avancer dans ma lecture : « Sang Famille » de Michel Bussi. 

Let’s go ! 

Résumé : À bientôt 16 ans, Colin est un orphelin auquel il manque des pans entiers de son histoire. En retournant sur Mornesey, l’île qui l’a vu naître, l’adolescent compte bien combler cette mémoire amputée. C’est ici, entre le phare des Enchaînés et les ruines de l’abbaye Saint-Antoine, qu’il va croiser la silhouette qui bousculera toutes ces certitudes – figure familière et inconnue. Ce fantôme serait-il son père ? Lui aurait-on menti toute sa vie ? Car les secrets pullulent sur cette île de brigands. Des secrets pour lesquels on tue. Et Colin semble être au cœur de chacun d’entre eux. Un sans-famille au sang maudit…

Crédits 

Date de parution : 1re édition (2009) / réédition en 2019 

Editions : Format Poche

Nombre de pages : 592 pages. 

Note : 8/10

Avis : Comme vous avez pu le remarquer, je suis dans ma période Thriller en ce moment ! En effet, j’ai terminé le livre de Lisa Gardner dont je vous parle ici, et j’ai terminé « sang famille » récemment. J’enchaîne avec La Jeune fille et la nuit de Guillaume Musso (dont je vous parlerai certainement dans les prochaines semaines). Bref, je ne sais pas, j’ai des périodes comme ça, pendant lesquelles je ne lis qu’un type de livres. Allez comprendre ! 

Bussi est un auteur que j’aime particulièrement beaucoup. En effet, mis à part « Nymphéas noirs » que je n’ai pas encore eu le temps de lire, il me semble que j’ai tout lu de lui. J’aime beaucoup son style d’écriture, c’est simple mais recherché : en effet, on sent bien que ce livre fut son tout premier (avant Nymphéas Noirs), qu’il était hésitant sur certains moments. 


L’histoire tourne autour de Colin, un adolescent orphelin, à la recherche des ses racines et qui va les retrouver en se rendant sur l’île qui l’a vu naître. Il cherche des réponses à ses questions – trop nombreuses – et c’est, me semble t-il tout à fait normal pour quelqu’un qui n’a plus ses deux parents. Il est intelligent et vif. 

C’est son histoire que nous suivons à travers ses yeux notamment, mais également à travers de ceux de Casanova, un « policier » de l’île qui va mener l’enquête : Principalement de son point de vue à lui. Le livre est divisé comme tel : quelques pages consacrées à Colin et ses amis, quelques pages consacrées aux recherches de « Casa ». Rapidement, on se rend compte que les deux « histoires » sont liées. J’avoue, elles sont très bien amenées. On ne se perd pas dans la lecture – Bon Point ! Parce que généralement, avec des « simultanéités » dans les histoires, moi j’ai tendance à m’y perdre ! Un vrai labyrinthe. Ici, au contraire, On enquête avec Colin ou Casa. 

Autre point positif, Casa est étudiant en droit et donc, ça m’a permis d’enquêter (tout ce que j’aime) et de rassembler les faits pour les mettre dans l’ordre le plus cohérent possible ^^


Les personnages : Tous les personnages sont intéressants. Il y a quand même de l’humour à l’intérieur. Bien évidemment, il y a des personnages que vous ne sentez pas dès le départ – Puisque vous les voyez avec les yeux de Colin. 

Les premières pages – beaucoup – sont dédiées au placement de l’histoire – il faut quand même attendre 3 ou 4 chapitres pour que l’histoire se lance réellement. Tout commence vraiment au moment où Colin croit apercevoir son père sur les bords de mer dans une camionnette.

Il va rencontre le journaliste de l’île qui va lui indiquer que son père était quelqu’un de bien et qu’il était connu sur l’île. Il commence réellement à se poser des questions à ce moment là. 


Je ne vous en dirais pas plus sinon je risque de vous gâcher le livre. Cependant, sachez que si vous êtes amateurs de thriller, je vous le recommande ! Même si vous ne l’êtes pas d’ailleurs. C’est un bon livre qu’on peut lire sur une serviette au bord de l’eau, tranquille

Il se lit relativement vite. 

Je vous fais des bisous 

See you ❤ 

Elodie 

#Livres : J’ai fait une bêtise …

« J’ai acheté près de 20 livres »

Hello tout le monde !

😋 J’espère que vous allez bien et que votre mois de juin est ensoleillé ☀️

Alors aujourd’hui je vais vous parler de ma dernière bêtise en date : je suis actuellement inscrite sur plusieurs groupes de ventes de livres sur Facebook. Et bah devinez quoi, j’ai acheté près d’une vingtaine de livres en une semaine … Oui, vous avez bien lu, une vingtaine de livre —- EN UNE SEMAINE !! Je reçois des colis pratiquement tous les jours. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous fais la liste ci-dessous :

  • La saga des MacGregor, Nora Roberts T.1 à 3 (3 Livres)
  • La disparition de Stephanie Mailer, Joël Dicker (1 livre)
  • Je t’aime … toi non plus, Mina Sheperd (1 livre)
  • L’enfant que personne n’aimait, Casey Watson (1 livre)
  • Ne le dis pas à maman, Toni Maguire (1 livre)
  • Avec toi, malgré moi, Vi Keeland et Penelope Ward (1 livre)
  • Vampire Academy T.1 à 4, Richelle Mead (4 livres)
  • Le Contrat, Tara Jones t. 1 et 2 ( 1 livre)
  • Pourtant je leur avais dit …., Cassie Harte (1 livre)
  • La saga des Wild Seasons, Christina Lauren (5 livres)
  • Une lueur d’espoir, K.A Tucker (1 livre)
  • Il était une fois : Nicholas, Emma Chase (1 livre)
  • All I want for Christmas, Emily Blaine (1 livre) 
  • Deux petits pas sur le sable mouillé, Anne-Dauphine Julliand (1 livre)

Au total, j’ai acheté pas moins de 23 Livres … Je suis incorrigible n’est-ce pas ! Autant vous dire que ces livres vont aller directement dans ma PAL. Je suis réaliste, je sais pertinemment  que je ne pourrais pas tout lire ce mois-ci, mais bon, l’espoir fait vivre n’est-ce pas ? 

Voici pour cet article – Un peu court je l’admets, mais je devais vous parler de cette « bêtise ». 

Des bisous 

See you ❤ 

Elodie

#Lecture : Famille parfaite – Lisa Gardner

« J’ai décidé de me laisser tenter »

Hello les amis ! 

Comment vous allez depuis le temps ? Pardon, je ne suis pas très active en ce moment sur le blog, mais c’est compliqué de tout gérer. Le concours se rapprochant, j’ai de moins en moins de temps pour écrire. J’avoue que mes journées sont chargées et donc, j’essaye de faire au mieux même si je délaisse un peu – beaucoup – mon blog. 

Alors, aujourd’hui, je vous parle de ma dernière lecture : « Famille Parfaite » de Lisa Gardner

Let’s go ! 

Crédits

Le résumé : Justin et Libby Denbe semblaient sortir tout droit des pages des magazines glamour : mariage modèle, ravissante fille de quinze ans, demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston… une vie de rêve.

Jusqu’au jour où ils disparaissent tous les trois sans laisser de traces. Pas d’effraction, pas de témoin, pas de demande de rançon ni de motifs. Juste une famille parfaite soudainement envolée. Pourtant, pour la détective Tessa Leoni, l’enlèvement ne fait aucun doute. Que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

Un suspense qui va bien au-delà des codes du genre : n°1 sur la liste des best-sellers du New York Times, le nouveau thriller de Lisa Gardner nous plonge dans les peurs, le sentiment d’insécurité et la vulnérabilité de cette famille au-dessus de tout soupçon.

Nombre de pages : 570 pages. 

Editions : Le livre de Poche

Date de parution initiale : 2015. 

Date de parution au format poche : 2018

Note : 8,5/10

Mon avis : J’avais acheté ce livre lors de promotions à la FNAC (2 livres achetés, le 3e offert … etc). J’ai eu l’occasion de le lire alors que j’allais passer ma journée dans le train. J’ai bien fait. Effectivement, il m’a fallu près de 6H pour lire ce livre. Si vous me suivez, vous savez que généralement, j’ai du mal avec les thrillers depuis ma mauvaise expérience. Mais bon, comme je ne me laisse pas abattre facilement et que tout le monde parlait de ce livre, j’ai décidée de me laisser tenter. Je fais partie de plusieurs Groupes sur les réseaux sociaux et ce livre revenait constamment. Je me suis dit « pourquoi pas ». 

Et je me suis lancée. L’histoire ? On suit l’enquête de Tessa Leoni sur l’enlèvement d’une famille entière. Oui, une famille entière ! Enquête qui va lui faire traverser l’Etat dans lequel elle se trouve. 

Concernant les personnages : 

  • Justin DEMBE –> C’est le patron d’une entreprise de BTP à qui tout sourit. Il a une belle femme, une jeune fille adolescente ! Tout va bien dans le meilleur des mondes pour lui ! Il a même une maîtresse ! Plus on lit le livre, plus on comprend que c’est un enfoiré de première classe et égoïste. 
  • Libye DEMBE –> Une fille des bas quartiers qui épouse un « bourgeois » qui peut lui offrir la vie dont elle rêvait. Elle est droguée aux anxiolytiques. Elle fait de la peine. Elle est complètement perdue dans le monde dans lequel elle vit et elle a du mal à avancer dans la vie depuis qu’elle a appris que son mari la trompait avec une jeune fille. Pour sa fille pourtant, elle va se battre. 
  • Ashlyn –> C’est la Fille ado des DEMBE. Elle est jeune et a besoin de ses deux parents. Elle a une force de caractère que sa mère ne lui connaît pas, en ce sens, « elle est comme son père ». Elle n’hésite pas à lui tenir tête quand elle en a l’occasion. 

Les autres personnages : 

  • Les ravisseurs : Ce sont des mercenaires qui ont été engagés pour les kidnapper, mais ne pas faire de mal à « la femme et la fille ». Seul Justin DEMBE devait être l’objet du kidnapping. 
  • Les membres de l’entreprise de Justin DEMBE : Certains on a envie de les détester, d’autre de les aimer. 

L’histoire se lit relativement vite. J’aime beaucoup le style de l’auteur. Ce qui est bien, c’est que l’auteur nous permet de suivre le raisonnement des enquêteurs et, au final, d’arriver à notre propre conclusion. J’avoue que je soupçonnais l’auteur du kidnapping depuis le début, (beaucoup d’indices semés). N’étant pas une grande fan de thriller, généralement, ce que je regarde ou ce que je lis présente quand même quelques similitudes. C’est le cas Ici, je n’ai pas été surprise par la « tête pensante » du rapt. 

En revanche, j’ai été surprise par la fin du livre – Que je ne vous spolierais pas. Surprise dans un bon sens attention : j’ai aimé la fin. 

Est ce que je vous recommande ce livre ? En toute honnêteté, oui. Vous pouvez y aller. Je pense que je vais me laisser tenter par D’autres livres de cette autrice. Je vous dirais ! 

Et vous ? Avez-vous lu ce livre ? Qu’en Avez vous pensé ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. 

See you ❤ 

Des bisous 

Elodie 

#Lecture : Les Feller – Susannah Fogel

« Je n’ai pas accroché du tout »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va depuis le temps ? Oui je sais, je n’ai pas été très présente sur les réseaux en ce moment. J’en suis désolée. J’avais prévu de vous écrire quand même pas mal d’articles et tout et tout, mais j’ai été littéralement débordée par ce que je devais faire, j’ai dû faire face à un décès etc … bref, je ne vous ennuie pas plus avec ma vie privée. 

Aujourd’hui, je vous parle d’une récente lecture : « Les Feller » Par Susannah Fogel. 

Let’s go !

Couverture du livre : Les Feller

Crédits

Le résumé : Une mère juive envahissante ;
Un père narcissique qui adore faire sentir sa supériorité intellectuelle à son prochain ;
Une sœur délurée au langage SMS ;
Une grand-mère hilarante et jamais à courts de ragots
Une belle-mère chinoise qui ne se prive pas pour donner des conseils pour attirer les hommes…

Les Fellers forment une famille attachante, braillarde, déjantée et absolument imparfaite. Par le biais de lettres joyeuses, intrusives et toujours drôles, ils ne vont cesser de s’immiscer dans la vie de Julie, jeune femme des temps modernes et aspirante écrivain, exact pendant de Lena Dunham dans Girls.

Date de parution : 9 mai 2018

Nombre de pages : 280 pages

Prix : 13,90€

Editions : Harper Collins 

Note : 1/10

Mon avis : Bon, comme vous avez pu le comprendre à la note, je n’ai pas aimé. Je n’ai pas mis zéro parce qu’il ne le mérite pas. Pourquoi cette note ? Que je vous explique la structure du livre : au début, je m’attendais à trouver un roman épistolaire (genre littéraire que j’aime lire) et bien non ! Figurez vous que pas du tout – enfin presque – c’est un livre (je ne sais même pas si on peu appeler cela un roman) rédigé sous forme de lettres et mails, mais à sens unique. Oui oui ! vous avez bien lu ! A sens unique : Julie, la personne à qui sont destinées ces lettres / mails ne répond JAMAIS (je n’exagère pas). En gros, ce sont des pensées de membres de sa famille qui sont couchées sur papier … Voilà voilà ! 

Je suis désolée d’avance pour l’auteur, mais je vais descendre le bouquin. Revenons au commencement : j’ai eu ce livre par une box lecture que je recevais (cela faisait donc un petit moment qu’il prenait la poussière dans ma PAL) et à chaque fois que je lisais un livre, je repoussais l’échéance de la lecture. Allez savoir pourquoi ! J’ai dû avoir un sixième sens m’indiquant que ce livre était mauvais ! J’ai lu ce livre pendant un RDV à l’hôpital et bien figurez-vous que les 280 pages étaient pour moi comme une torture lente. Que je m’explique : j’ai commencé à lire le livre dans la salle d’attente et plus le temps passait plus j’avais envie de me mettre sur mon téléphone et d’abandonner la lecture. Cependant, vous me connaissez, je n’aime pas laisser un livre en suspens et surtout, je n’avais rien d’autre sous la main à part des livres de grossesse – donc bon. 

L’histoire : 

  • C’est une catastrophe, rien ne se suit, il n’y a pas d’histoire justement ! On suit les pensées des membres de sa famille comme elles viennent. 
  • Ils sont très très (vous pouvez rajouter autant de « très » que vous voulez) envahissant quand même – fais pas ci fais pas ça – il y a bien longtemps que j’aurai envoyé bouler tout ce petit monde moi ! 

A la lecture du résumé, je me suis dit que j’allais passer un bon moment de lecture : « une série de lettres aussi intrusives qu’hilarantes » tu parles ! Je n’ai ni ri, ni esquissé un sourire une seule fois pendant ma (trop longue) lecture. Cela aurait pu passer si Julie répondait mais non ! Rien ! NADA ! Niet ! Elle ne répond pas une seule fois aux lettres qu’on lui envoie ! C’est trop compliqué peut être ? Je pense que l’idée de l’auteur n’est pas là malheureusement. Pourtant généralement, 280 pages je les lis relativement vite mais là ! j’ai du mettre bien deux ou trois heures pour lire ce genre livre.

Bref, je n’ai pas accroché du tout ! Un conseil : si vous avez des ados et que vous souhaitez les mettre à la lecture surtout n’achetez pas ce livre ! cela pourrait les dégoûter ! Pour ma part, je me suis montrée trop enthousiaste et je me disais que cela faisait un certain temps que je n’avais pas eu de mauvaise lecture ! Et bah voilà ! J’ai été rattrapée au vol. 

Je vous laisse là pour cet article ! 

Je vous fais des bisous 

See you ❤ 

Elodie 

#Lecture : Le prince des Ténèbres T.1 – La mort dans l’âme – Jeaniene Frost

« J’ai littéralement dévoré le premier tome »

Hello tout le monde ! 

Comment allez vous en ce dernier jour de l’année 2018 ? Hâte que cette année se termine pour ma part, afin d’en découvrir une nouvelle ^^

Aujourd’hui je vous parle de ma dernière lecture de l’année 2018. Je viens de commencer la Saga « Le prince des Ténèbres » et j’ai littéralement dévoré le premier tome. Cela faisait un petit moment maintenant que je l’avais dans ma PAL et je me suis dis que je devais conclure mon année lecture avec un livre que je serai susceptible d’aimer – Effectivement, j’ai visé juste. J’avais reçu ce livre dans une box lecture en début d’année et je n’avais pas eu l’occasion de lire depuis bien longtemps. Quand je vous dis que je l’ai dévoré, je ne mets pas, je l’ai commencé hier matin et je l’ai terminé tard dans la nuit (1h ou 2h du matin parce qu’il y a eu quelques petites interruptions obligées, sinon je l’aurai dévoré en quelques heures seulement – perdue dans mon monde fantastique). 

On y va ? 


T.1 – La mort dans l’âme 

Couverture du livre : Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme

Crédits

Le résumé : Leila dispose d’un pouvoir terrifiant : elle voit les secrets les plus sombres des gens qu’elle touche. Raison pour laquelle des créatures de la nuit l’enlèvent et la forcent à entrer en contact télépathique avec le plus célèbre Vampire du Monde. Lorsque Leila rencontre Vlad, la passion menace de les consumer … Mais un vieil ennemi de ce dernier rôde dans l’ombre, bien déterminé à les voir littéralement brûler. 

Catégorie : Action / Romance / humour 

Editions : Milady – Bit lit 

Nombre de pages : 358 pages. 

Date de parution : 2013

Note : 9/10 

Mon avis : J’ai A D O R É ce livre purement et simplement. L’histoire de Dracula est l’une des histoires d’amour les plus touchantes – à mon sens de la littérature vampirique – C’est le Dracula mais adapté à notre époque !! En effet, tout le monde a en tête l’histoire du Comte Dracula ou du moins, en a déjà entendu parlé au moins une fois dans sa vie (entre les films adaptés au petit écran et au grand écran, les livres bref, impossible de passer à côté). 

Les personnages : 

Dans ce premier tome, nous suivons essentiellement l’histoire de Leila et Vlad, qui s’affrontent dès les premières minutes de leur rencontre. Vous commencez à le savoir, j’adore les héroïnes de livre qui ne se démontent pas et qui ne se laissent pas faire – Je trouve ça rafraîchissant et on est certain de ne jamais s’ennuyer. 

Leila travaille dans un cirque avec son ami Marty – Un vampire – Ce sont en quelque sorte des « bêtes de foire » (ils ont tous un passé qui les a changé à jamais). Leila est drôle, courageuse surtout. C’est bien le mot qui la définit. 

Vlad est « l’homme le plus arrogant, le plus dangereux et le plus effrayant » qu’elle a jamais rencontré (selon ses propres mots). Pour lui, ce sont des compliments alors que cela pourrait passer pour de gros gros défauts. tout être normalement constitué devrait se tenir à une très bonne distance de cet homme pourtant elle n’y arrive pas et souhaite l’aider du mieux qu’elle peut. 

Maximus : Bras droit de Vlad, il risque quasiment sa vie à chaque fois qu’il parle à Leila – Parce que oui, disons le clairement, cette dernière est la « propriété » de Vlad et donc, Pas touche !! 

Le méchant – Son nom est trop compliqué à prononcer et à écrire (je n’ai pas certaines lettres sur mon clavier ^^) : Un c****** de première qui a une véritable rancune contre Notre ami Dracula – Vlad pour les intimes – et qui cherche par tous les moyens à le tuer. 

L’histoire : 

J. FROST décrit Dracula comme un être sanguinaire et cruel – ce qui est peut être vrai – mais n’en reste pas moins un homme (avec des sentiments et tout et tout ^^ – Oui je sais cela paraît difficile à croire). Nous sommes entraîné en Europe, en Roumanie plus exactement – et on sent réellement que l’auteur est fascinée par le Mystère Dracula. 

En Bref

Si vous ne l’avez pas encore dans votre bibliothèque je vous conseille VIVEMENT d’aller l’acheter et de le lire pour l’année prochaine ^^.  Il s’agit d’une saga qui comporte 4 livres au total (je vous parle des 3 autres en dessous). Hier, j’ai été faire un petit tour à la FNAC et malheureusement je ne les ai pas trouvé. J’irai, dans la semaine à ma librairie habituelle, peut être que j’aurai un petit peu plus de chance. 


T.2 – A l’article de la mort 

Couverture du livre : Le Prince des ténèbres, Tome 2 : À l'article de la mort

Crédits 

Résumé : Depuis que ses pouvoirs psychiques ont disparu, Leila se demande ce que l’avenir lui réserve, d’autant plus que Vlad, Son amant, se montre distant. Incapable de comprendre ses sentiments, elle décide de retourner à son ancienne vie dans le monde du cirque. Un ennemi l’y guette dans l’ombre et un nouveau prétendant est prêt à tout pour lui faire oublier le vampire ténébreux. A qui peut-elle accorder sa confiance ? Le moindre faux pas risque de la condamner à jamais. 

Date de parution : 2014

Nombre de pages : 360 pages 

Editions : Milady Collection Bit lit 

Catégorie : Bit lit, romance, Fantastique, amour, action 


T.3 – Combustion spontanée 

Couverture du livre : Le Prince des ténèbres, Tome 3 : Combustion spontanée

Crédits 

Résumé : Leïla a beaucoup appris au cours de ses dernières années mais pas comment être un vampire ni comment être mariée au plus célèbre d’entre eux ! Se conformer à cela la place dans une situation précaire, oscillant entre la passion et le danger au moment même où le réel péril s’annonce… Vlad doit combattre un ennemi vieux de plusieurs siècles dont le pouvoir égal le sien. Et si Vlad n’a pas peur pour lui-même, il craint pour Leïla parce que son ennemi sait qu’elle est sa plus grande faiblesse. Alors que son désir de surprotéger Leïla la conduise à s’éloigner de lui, l’amour de Vlad pour sa jeune épouse n’est-il pas ce qui risque de les condamner tous les deux ?

Date de parution : 2015 

Nombre de pages : 336 pages 

Editions : Milady Collection Bit lit 

Genre : Fantastique / Action / amour 


T.4 – Au coeur des flammes 

Couverture du livre : Le Prince des ténèbres, Tome 4 : Au cœur des flammes

Crédits

Résumé : Seul depuis six siècles, Vlad ne craignait rien au monde, jusqu’à ce que sa plus grande faiblesse, sa nouvelle épouse, soit désormais exposée aux yeux de tous. Victime d’un sort qui la lie au nécromancien Mircea, Leila ressent tous les tourments qui lui sont infligés par ses ravisseurs. Pour rompre le sortilège, Vlad et Leila doivent faire appel à un allié des plus inattendus. Mais un ancien ennemi est à l’affût, guettant l’occasion de retourner contre eux même leurs amis les plus proches et de les séparer à jamais. Entre de mauvaises mains, l’amour est une arme fatale…

Date de parution : 2017

Editions : Milady – Bit Lit

genre : Action / amour / Comédie / romance / Fantastique / bit-Lit

Nombre de pages : 300 pages environ.


Voila les amis, ce sera mon dernier article de cette année 2018 – Je vous souhaite mes meilleurs voeux et que l’année 2019 vous apporte tout ce que vous souhaitez !

Je vous fais des bisous :p et je vous dis à l’année prochaine :p 

See you ❤

Elodie  

#Lecture : Les sorties livresques #semaine 50

« Je commanderai peut être pour Noël »

Hello tout le monde ! 

J’espère que vous allez bien !! Noël se rapproche à grand pas et je vous avouerai que je suis à la bourre la plus complète !! 

Je vais quand même prendre le temps de vous publier l’article parce que sinon je risque fort de me laisser déborder. 

Alors, aujourd’hui c’est dimanche, et le dimanche, vous le savez, je fais un tour d’horizon des sorties livresques de la semaine qui arrive (sorties qui vont directement dans mes envies de livres – Que je commanderai peut être pour Noël je ne sais pas encore ^^). 

Let’s go ! 


« A Cran, à Croc : l’intégrale » – K. Aisling

Couverture du livre : A cran, à crocs : l'intégrale

Crédits 

Résumé : Quelques fois, le destin est étrange, voire surprenant, en mettant sur notre chemin des personnages qui perturberont notre quotidien. J’en ai fait l’expérience et je peux vous assurer que, même dans mes rêves ou mes cauchemars les plus fous, jamais je n’aurais imaginé être liée à de tels évènements.

Je m’appelle Lyra. Je suis mécano dans un garage new-yorkais et j’aime ma vie que j’ai durement acquise. Seulement, une nuit, je me fais agresser par un type infecté d’un virus inconnu, le V, et je me retrouve ligotée dans un lit d’hôpital d’un bâtiment classé top-secret. Dès lors, on me propose deux options : postuler à la dissection afin de découvrir pourquoi j’ai survécu à l’attaque ou retrouver le premier V. Inutile de dire que le choix est vite fait !

Cette quête ne sera pas sans risque et elle me mènera dans un monde qui m’est totalement inconnu. Des rencontres troublantes. Des vérités révélées. Un bouleversement total et irréversible. Néanmoins, pour rien au monde je n’échangerais ma place, car, pour la première fois, je me sens entière… grâce à lui.

Date de parution : 11/12/18

Editions : Sharon Kena 

Genre(s) : Bit-Lit, Vampires, Fantasy, romance Paranormale, action

Nombre de pages : 300 pages 


« After Him » – Jaelyn Foster 

Couverture du livre : After him

Crédits 

Résumé : Dans la vie, pour certaines personnes, il est important de laisser la place à l’imprévu. Mais Cassie, elle, a tranché depuis longtemps : l’inattendu n’est pas le bienvenu !
Son quotidien est organisé entre son travail, ses amies, sa fille et quelques rencards tout au plus. Des journées cadencées selon un rythme précis. Mais que se passe-t-il quand un grain de sable vient enrayer la machine ?
Et c’est dans la personne de « Perfecto bleu » que le destin se fait joueur, plaçant Cassie dans une posture inhabituelle. 
Que veut cet homme ? De quel droit se permet-il d’insister ? A-t-il compris que la jeune femme ne demande finalement qu’à succomber ? 
Après tout, il est peut-être temps pour elle de se laisser aller, surtout quand la tentation a si belle allure…

Date de parution : 12/12/2018

Editions : Lips & Co Editions, Collection  » Lips & Roll »

Genre(s) : Romance contemporaine, New adult  


Voilà pour cet article sur les sorties de la semaine et qui vont aller directement dans ma liste « envie ». 

Je me suis renseignée un petit peu et j’ai cru comprendre que Malheureusement en cette période de fête, très peu de livres allaient paraître. J’ai pu aller faire un petit tour à la FNAC ces derniers temps et je me suis rendue compte qu’il y avait beaucoup de rééditions de livres façon « édition limitée ». 

J’en ai déjà repérés quelques un, qui sait, peut être que je vais me laisser tenter ^^

Sur ce, je vous fais des bisous :p 

See you ❤