#Lectureetcinéma : Ces livres adaptés au Cinéma !

 » C’est vainement que j’ai lutté. Rien n’y fait. Je ne puis réprimer mes sentiments. Il faut que vous me permettiez de vous dire combien je vous admire et je vous aime »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va ? Aujourd’hui, je vais vous parler des bouquins qui ont été adapté au Cinéma (j’ai vu et j’ai lu les livres! pour que ce soit bien clair). 

Cet article est le premier d’une longue liste ! En effet, si je m’amuse à mettre tous ceux que j’ai lu et vu, demain matin on y est encore ^^ :p Je vais commencer par les meilleures adaptations cinématographiques. Bien sûr, cela n’est que mon avis, tout se discute sans problème ^^ 

Vous êtes prêts ? 

Let’s go ! 


  • « Orgueil et préjugés » – Jane Austen. 

Résultat de recherche d'images pour "Orgueil et préjugés folio cinema"

Le livre : Pourquoi donc ? Bah déjà parce que j’adore cette auteur ! Ensuite, parce que « Orgueil et préjugés » restera pour moi l’un des meilleurs livres sur l’amour. Je pense qu’il s’adapte très bien aux différentes époques ! Peu importe le siècle auquel il a été écrit, si vous transposez l’histoire au 21ème siècle vous verrez que ce n’est pas si différent que ça puisque tout n’est qu’apparence et préjugés dans la société actuelle. 

Encore une fois, cela n’est que mon avis et n’engage que moi. Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec cette liste. 

De quoi ça parle ? Deux soeurs ravissantes attirent deux riches célibataires. Si la première tombe amoureuse de Monsieur Bingley et que celui-ci le lui rend bien, la deuxième, Elizabeth, côtoie le très narcissique Monsieur Darcy (qu’on adore détester – avouons le!). De fil en aiguille et de rebondissements en rebondissements, les deux vont finir par s’adorer pour ne plus se lâcher. 

Je vous mets la page wikipédia ici, vous pourrez allez voir si cela vous intéresse. Prendre toutes les données serait beaucoup trop long

Date de parution : 1813 

Edition : Folio Cinema (Il était vendu avec le DVD, vous ne le trouverez donc pas seul). 

Note : un excellent 10/10

Mon avis : Pourquoi ? Parce que ^^ Non, sans rire. Parce que j’adore tout des personnages dépeints par Jane Austen ! Comme je le disais plus haut, on peut les transposer à notre époque, on retrouvera toujours les mêmes. Orgueil et préjugés, c’est l’histoire d’une romance qui a pris son temps et dont on ne peut plus se défaire. Je sais qu’il y a eu de nombreuses adaptations, je vais essayer de vous mettre toutes celles que j’ai vu (oui parce que bon, en bonne sentimentale et romantique qui se respecte, j’étais très très amoureuse de Monsieur DARCY – mais c’est promis je me soigne ! Sauf à la Saint Valentin ^^). J’adore le personnage de Elizabeth, qui se rebelle contre l’autorité de sa mère et qui ne comprends pas l’intérêt de celle-ci pour le mariage de ses 4 filles. De l’autre côté, elle adore son père, avec qui elle est proche. Sa mère cherche à lui faire faire un mariage de raison, avec un homme fortuné, mais elle ne souhaite qu’écouter son coeur et finira petit à petit par l’ouvrir à Monsieur DARCY. 

Et franchement, qui n’a pas craqué devant la déclaration enflammée de ce dernier ?! (je plaide coupable ^^). Vous vous souvenez ? Non ? Laissez moi vous la remémorer : 

« C’est vainement que j’ai lutté. Rien n’y fait. Je ne puis réprimer mes sentiments. Il faut que vous me permettiez de vous dire combien je vous admire et je vous aime« . 

Bon ok, sortez le défibrillateur parce que mon cœur va lâcher ! Je crois qu’il s’agit d’une des phrases les plus célèbres de la littérature ! J’adore littéralement cette phrase ! Lorsque avec une amie on se fait une petite séance de Monsieur DARCY, je dois dire qu’on récite la phrase par cœur, en même temps ^^ Yep, deux folles :p ! 

Plus sérieusement, l’histoire est très bien écrite. Elle fait un parfait scénario pour les films et vous allez voir qu’effectivement, de nombreux films sont sortis au Cinéma (juste au cinéma pour cet article – la prochaine fois, je m’occuperai de ceux qui sont sortis en série). 

Au cinéma : Plusieurs films sont sortis ayant pour thème orgueil et préjugés. Ceux qui sont en gras sont ceux que j’ai vu. Je mettrais une note à côté. Les autres sont ceux que je n’ai pas vu mais comme je veux vous faire un article assez complet, j’essaie de tout mettre !

« Films d’époque » (En costume) 

  • 1940 « Orgueil et Préjugés », de Robert Z. LEONARD avec Greer Garson et Laurence Olivier. Durée : 117 minutes. 
  • 2005 : « Orgueil et préjugés (Pride & Préjudice) » de Joe Wright avec Kiera Knightley, Matthew Macfadyen, Donald Sutherland, Judi Dench et Rosamund Pike. Durée : 127 minutes
    • Vu et adoré : 10/10. Le casting est génial et vraiment, on se retrouve dans l’Angleterre du 19ème siècle sans problème ! Adaptation réussie ! 

Transpositions qui se rapprochent d’orgueil et Préjugés. 

  • 2003 – « Pride & Prejudice : A latter day comedy », Andrew Black avec Kam Heskin et Orlando Seale
    • Modernisation de orgueil et préjugé dans une université américaine au 21 ème siècle. 
    • Vu et aimé : 7/10
  • 2004 – « Coup de foudre à Bollywood (Bride & Prejudice) de Gurinder Chadha avec le beau Martin Anderson et Aishwarya Rai Bachchan
    • Dans l’Inde contemporaine 
    • Yep ! J’ai kiffé ! 10/10 
  • 2011 –  » A modern Pride and prejudice » – Bonny Mae. 

Quelques adaptations libres

  • 2011 à Aujourd’hui : Le journal de Bridget Jones, L’âge de raison et Bridget Jones’ baby. Ce film est lui-même tiré du Livre de Helen Fielding dont je vous parle soit dans cet article, soit dans un autre. 
    • Oui ! Oui ! Oui ! 
    • Point Bonus : le rôle de Colin Firth (que j’adore et que j’ai adoré dans le rôle de Darcy dans la Série) qui joue Marc Darcy, L’amoureux / ami / insupportable de Bridget ! Je ne pouvais qu’adorer ! 
    • 10/10 
  • 2016 : Orgueil et Préjugés et Zombies » de Burr Steers » adapté lui-même d’un roman (encore un). 
    • Vu : 7/10 pour l’histoire. 

Les oeuvres liées : 

  • 2013 – « Coup de foudre à Austenland » de Jerusha Hess avec Keri Russel et JJ Fields. 
    • Vu : 8/10

Voilà, je vais arrêter avec Orgueil et Préjugés parce que sinon vous n’irez pas au bout de l’article et vous allez me maudire ^^ 


  • « Les liaisons dangereuses » – Choderlos de Laclos. 

Résultat de recherche d'images pour "les liaisons dangereuses livre"

Le livre : Je pense qu’il doit s’agir d’un autre de mes livres préférés au niveau des classiques et des « à lire au moins une fois dans sa vie pour ne pas mourir bête ». J’avais adoré lire ce livre, quand je demandais encore à mes profs de me faire une liste de lecture que je m’empressait de dévorer ! Autant vous dire que j’étais HYPER contente lorsqu’on m’a annoncé en première qu’il fallait étudier ce livre ! J’ai adore le relire avec plaisir ! 

C’est quoi l’histoire ? La Marquise de Merteuil et le Vicomte Valmont sont d’anciens amants. Ils sont libertins, arrogants et se moquent de la sois-disant société puritaine de leur époque. L’un, parce qu’il est un homme peut être un « libertin notoire », l’autre parce qu’elle est une femme doit se cacher et ruser afin que personne ne sache qu’elle est une libertine qui s’assume. 

A travers l’échange de lettres – le roman est donc épistolaire – les deux anciens amants vont se narrer leurs aventures. Ils s’aiment, ils se détestent. Leur amitié va petit à petit les détruire tout comme leurs choix. Ainsi, il mourra après avoir perdu un duel pour avoir causé la perte de celle qu’il aime, la vertueuse Mme De Tourvel et elle, perdra ce à quoi elle tenait le plus : son honneur, sa dignité et sa féminité. 

Je vous met également la page wikipédia ici pour que vous puissiez voir en détail de quoi il s’agit ! 

Date de Parution : 1782. 

Edition : Pocket « Spécial bac » 

Note : 10/10 

Mon avis : Un classique qu’il faut avoir lu absolument une fois dans sa vie. Si vous ne l’avez jamais lu, vous en avez forcément entendu parler. Les lettres écrites principalement par Valmont et Merteuil dressent le portrait d’une société qui se cache alors qu’il est si plaisant d’être des libertins. En tout, 175 lettres magnifiquement bien écrites dans lesquelles on lit une histoire. Elles s’enchaînent et sont reliées. C’est un très beau livre de la littérature française. Dans l’édition que j’ai, celle du « spécial bac », vous avez à la fin une analyse du Film de Stefen Frears qui est juste géniale ! Et puis, grâce à ce livre, j’ai eu mon bac de Français ^^ Ce n’est pas rien quand même :p 

Au cinéma : 

  • 1959 : « Les liaisons dangereuses 1960 » film de Roger Vadim avec Jeanne Moreau, Gerard Philipe et Annette Vadim. 
  • 1976 : « Une femme fidèle » – Roger Vadim avec Jon Finch, Sylvia Kristel et Nathalie Delon. 
  • 1988 : « Les liaisons Dangereuses  » de Stefen Frears avec Glenn Close, John Malkovitch, Michel Pfeiffer, Uma Thurman et Keanu Reaves. 
    • Adoré ! 
    • 10/10 
  • 1989 « Valmont » de Milos Forman avec Colin Firth, Annette Benning, Meg Tilly, Fairuza Balk et Henry thomas. 
    • Il y a Colin à l’intérieur ! heureusement que je l’ai vu ! 
    • 10/10
  • 1999 : « Sexe Intention (Cruel intentions) », de Roger Kumble avec Ryan Philippe, Sarah Michelle Gellar, Reese Witherspoon, Selma Blair et Joshua Jackson. 
    • J’ai bien aimé cette version contemporaine ^^ 
    • 9/10
  • 2000 : « Sexe intentions 2 (Cruel intentions 2) » de Roger Kumble avec Robin Dunne, Amy Adams, Sarah Thompson et Kery Lynn Pratt 
  • 2003 « untold Scandal » de E.J – Yong avec Bae Yong-jun et Lee Mi-Suk. 
  • 2004 : « Sexe intentions 3 (Cruel Intentions 3) de Scott Zielh avec Kerr Smith et Kristina Anapau.

  • « Roméo et Juliette » – William Shakespeare

On continue dans les classiques hein ! Pourquoi se compliquer la vie. 

Résultat de recherche d'images pour "roméo et juliette"

Le livre : Alors Qui n’a jamais entendu parlé de Roméo et Juliette ? Tout le monde connaît l’histoire des amants de Vérone et je vais être franche avec vous, je crois que j’ai vu presque tout ce qui a pu se faire ^^ y compris les comédies musicales (la première que j’ai vu de toute ma vie) et les dessins animés ^^ 

De quoi ça parle ? Deux jeunes issues des familles les plus Riches de Vérone tombent amoureux. Leurs familles se vouent une haine ancestrale pourtant, à leur mort, ils vont réunir les deux familles. 

Edition : Le livre de poche. 

Date de parution : 1597. 

Note : 10/10 

Mon avis

Roméo et Juliette, c’est l’histoire d’amour par référence ! L’amour interdit qui se termine en drame et même si on sait comment ça va finir, rien que pour le plaisir de relire ce livre des milliers de fois, bah on le relit ! 

La particularité de ce livre ? C’est une pièce de théâtre écrite en vers ! Au début ça fait bizarre, surtout si vous le lisez en anglais d’abord et ensuite en Français mais après, au fur et à mesure de la lecture, on s’y habitue. Moi pour le coup, ça ne m’a pas dérangé. 

Au cinéma :  Tout comme orgueil et préjugés, Roméo et Juliette a eu plusieurs adaptations cinématographiques, théâtrales … 

  • 1908 – (Ouais c’est vieux) : Roméo et Juliette. 
  • 1911 – « Roméo et Juliette » de William Garwood. 
  • 1916 – « Roméo et Juliette » de J. Gordon Edwards
  • 1936 – « Roméo et Juliette » de George Cukor avec Leslie Howard et Norma Shearer. 
  • 1954 – « Roméo et Juliette » de Renato Castellani. 
  • 1961 – « Romanoff and Juliet » de Peter Ustinov. 
  • 1961 – « West Side Story » de Jerome Robbins et Robert Wise. 
  • 1964 – « Roméo et Juliette » de Riccardo Freda. 
  • 1968 – « Roméo et Juliette » de Franco Zeffirelli avec Leonard Whiting et Olivia Hussey. 
  • 1978 – « Roméo et juliette » 
  • 1983 – « Roméo et juliette » 
  • 1996 – « Roméo + Juliette » de Baz Luhrmann avec Leornado DiCaprio et Claire Danes. 
    • Vu vu et vu ! 
    • 10/10
  • 1996 – « Romeo et Juliet » de Lloyd Kaufman. 
  • 1998 – « Love is all there is » de Joseph Bologna et Renee taylor avec Angelina Jolie. 
  • 1998 –  » Le roi Lion 2″ de Walt Disney Pictures << La base >> ! 
  • 1999 – « Shakespeare in Love » de John Madden avec Joseph Fiennes et Gwineth Paltrow
  • 2000 – « Roméo doit mourir » de Andrzej Bartkowiak avec Jet li et Aaliyah. 
  • 2006 – « Roméo et Juliette » de Yves Desgagnés avec Charlotte Aubin, Thomas Lalonde et Jeanne Moreau. 
  • 2008 – « Rome et Jewel » avec Nate Parker et Lindsey Haun 
  • 2011 « Gnoméo et Juliette » 
  • 2012 – « Private Romeo » d’Alan Brown avec Hale Appleman, Charlie Barnett, Matt Doyle et Seth Numrich. 
  • 2013 – « Warm Bodies » de Jonathan Levine avec Nicolas Hoult, Dave Franco, teresa Palmer et John Malcovitch. 
  • 2013 – « Roméo et Juliette » de Carlo Carlei avec Douglas Booth et Hailee Steinfeld. 
  • 2016 – « Honey 3 » de Bille Woodruff avec Cassie Ventura, Kenny Wormald et Sibongile Mlambo. 

Voilà , je pense que je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, sinon l’article va faire 8 pages ! 

Je vous fait des bisous :p 

See you ❤ 

Elodie

#Lecture : Quatre Saisons de fiançailles – Nora Roberts

« La note parle d’elle-même »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va ? Je suis désolée pour hier, je n’ai pas eu le temps d’écrire un article ! C’est un peu la course ici en ce moment ! Je vous promets de me rattraper bientôt ! 

Sans plus attendre, let’s begin ! Aujourd’hui, let’s talk about « quatre saisons de fiançailles » de Nora Roberts

Edition : J’ai lu 

Nombre de pages : 1319 pages ! Ouais bon il y a 4 histoires réunies quand même ^^ 

Le résumé :

Amies depuis leur plus tendre enfance, Mackenzie, Emma, Laurel et Parker travaillent chez Voeux de Bonheur. c’est Parker qui dirige l’agence d’organisation de mariages qui rencontre un franc succès. Mackenzie est photographe, Emma fleuriste et Laurel, chef pâtissier. Si chacune redouble de créativité pour faire que les noces des clientes soient le plus beau jour de leur vie, en ce qui les concernent, elles attendent toujours l’homme idéal …. 

Se pourrait-il que l’amour surprenne nos 4 jeunes femmes au moment où elles s’y attendent le moins ? Une chose est sûre : le bonheur est à portée de main. 

Crédit

Note : 10/10 !!! 

Mon avis : 

La note parle d’elle même non ?!

Un peu plus de détails ? Il s’agit de l’intégrale des  » 4 saisons » de Nora Roberts ! THE auteur de romance par excellence ! 
Ce ne sont pas des livres séparés non, tous les personnages se mêlent et tout et tout ! C’est l’histoire de l’une d’entre elles mais au final tout le monde est réuni dans les 4 livres. 

L’histoire de Mac : Je crois que c’est ma 1ère préférée du livre ! Que je vous explique … Mac va tomber littéralement sur Carter ! Carter qui n’est autre que le frère d’une des mariées et qui était amoureux d’elle lorsqu’ils étaient au lycée ! L’histoire d’amour que je préfère par excellence ! Le petit gars qui était tout timide est devenu un super beau mec, intelligent et qui bafouille encore quand il voit la fille qui le faisait craquer lorsqu’il était jeune ❤ 

L’histoire de Emma : Elle et Jack se tournent autour depuis longtemps mais au final, tout est bien qui fini bien. 

L’histoire de Laurel : Ma 2ème préférée ! Elle et Delaney Brown, le frère de sa meilleure amie. Ils se tournent eux aussi autour depuis le début de l’amitié des filles ! Il fallait bien que ça arrive aussi ^^ 

L’histoire de Parker : C’est la reine des glaces qu’on adore ! Elle est sérieuse, gentille et professionnelle. Jusqu’au bout, elle reniera son amour pour Malcom et finira, il arrivera à la conquérir avec une paire de chaussure ^^ Le Rêve ! 

En gros, voici donc les 4 histoires résumées. Je ne vais pas tout vous dire aussi ^^ 

J’ai tout simplement adoré ces histoires. Je ne me lasse pas de les relire quand j’ai un petit coup de blues. Ce livre se lit très vite. Je crois que j’avais passé une nuit entière à le lire. J’ai eu un gros gros coup de ❤ pour ce livre ! 

Les 4 histoires s’enchaînent, on n’est pas perdues. Je sais que ces livres avant de sortir en version « intégrale » sont sortis en version « unique ». Du coup, je pense que si vous lisez les livres un par un, sans pour autant acheter l’intégrale, vous ne serez pas déboussolés ou perdus dans votre lecture. 

Ce livre est un mélange de tendresse, d’amour, de romance, d’amitié, de comédie. Bref, tout ce que j’aime et l’excellent cocktail pour faire un bon livre ! 

Voilà voilà ! 

Des bisous ;p 

See you ❤ 

Elodie

#Lecture : Harry Potter and the Cursed Child – J.K Rowling, John Tiffany & Jack Thorne

« Clairement ce n’est pas mon préféré »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va ? C’est lundi, c’est le début de la semaine et j’ai tellement de choses à faire que je ne sais pas si je vais réussir à tout faire dans les temps ^^ 

Aujourd’hui, je vais vous parler de « Harry Potter and the Cursed Child » de J.K ROWLING, John TIFFANY & Jack THORNE

Edition : Little Brown Compagny

Nombre de pages : 330 pages. 

Le résumé : « The Eighth Story. Nineteen years Later »

L’action de la pièce se déroule 19 ans après les évènements du Dernier Harry Potter. Elle suit les aventures de Harry Potter, désormais âgé de 37 ans et employé au Ministère de la Magie ainsi que de son fils, Albus Severus Potter, l’année de son entrée à Poudlard où il sera le premier Potter à intégrer la Maison Serpentard (Aie ! C’est le drame). 

Un « retourneur de temps » appartenant à Théodore Nott a été repris par le Ministère de la Magie. En entendant la nouvelle, Amos Diggory (qui ne se remet pas de la mort de son fils) se précipite chez Harry pour lui demander de changer le cours des choses et ramener son fils Cédric à la Vie. Harry refuse et nie l’existence d’un tel objet. La nièce d’Amos fait en sorte de manipuler le petit Albus Severus Potter pour ramener son cousin d’entre les morts et changer le court des choses. Cependant, ils se rendent compte que leurs actions ont provoqué d’autres évènements tragiques. 

Note : 6.5/10

Mon avis : 

Voilà Voilà ! Débrouille toi avec ça mon gars ! 

Ayant grandi avec Harry Potter (qui fut la première saga que j’ai lu et dont je vous parlerai bientôt) et en fan inconditionnelle de HP et bah je devais lire « Harry Potter and the Cursed Child ». 

Clairement, j’ai été déçue. J’ai trouvé que l’histoire était tirée par les cheveux ! Mais pas un peu ! Non, genre tout le livre ! 

Alors déjà c’est une pièce de théâtre ! Mouais …. Harry Potter pour moi c’est difficile à mettre en scène. Autant j’adore la magie et le monde de Harry Potter, autant je sais que c’est une pièce de théâtre que je ne pourrais pas voir. 

L’histoire tourne autour du dernier fils de Harry Potter, Albus Severus. Le petit est mal dans sa peau, ok ça peut se comprendre à cause de la notoriété de son père. Il est ami avec le fils à Malfoy, Scorpius. En gros, il s’agit de la fin du 8ème film, lorsqu’on voit Harry et Ginny avec leurs enfants sur la voie 9 3/4 ! Il s’agit de la suite de cette fin là ! 19 ans après. 

Dans le dernier livre, Harry ne sent plus sa cicatrice. Cela fait 19 ans qu’elle ne l’a pas brûlé et pour cause, Voldemort est DEAD ! J’étais contente quand j’ai su qu’ils allaient faire un 8ème livre ! Je pensais au début qu’on nous parlerais de « l’avant Harry Potter », l’enfance de Voldemort, ce qui a mon sens aurait été plus intéressant ! Là non, on nous a pondu une histoire tirée par les cheveux : le fils de Harry qui ne côtoie pas ses cousins (les enfants de Ron et Hermione et les autres) et il fait ami-ami avec Scorpius, le fils de Drago. Bon, je n’ai rien contre ça, j’ai toujours bien aimé le p’tit Drago ! 

Et voilà qu’arrive un nouveau personnage : la fille de Voldemort et de Bellatrix Lestrange (Ouais bon déjà c’est chelou d’imaginer que Bellatrix Lestrange puisse avoir une vie sexuelle, de même pour Voldemort, alors imaginer Bellatrix et Voldemort Ensemble ! Nope ! Elle était mariée … bon vous me direz, les infidélités ça existe ! mais bon, dans l’univers Harry Potter c’est un univers de Magie et tout et tout ! La romance entre Voldemort et Bellatrix est tellement inimaginable que je ne sais pas comment J.K Rowling a pu pondre un truc pareil. 

Je n’avais pas lu les critiques, je voulais me faire une idée par moi même. Je me suis rendue compte que beaucoup de personne pensaient comme moi ! Comme quoi, j’aurai dû lire les critiques avant de l’acheter (et vu que je ne pouvais pas attendre, je l’ai acheté en anglais. Quand je suis arrivée à la FNAC le vendeur m’a dit « ah encore une qui succombe à l’effet Harry potter » – Je t’en ficherai ! Il m’a dit qu’il était en rupture de stock ^^ Pas de nouvelles livraisons avant quelques mois – Ô désespoir quand tu nous tiens ! Mais non, je ne me suis pas laissée faire ! J’ai fait tous les magasins que je le pouvais et finalement, je l’ai trouvé dans une librairie indépendante !! J’étais trop contente ! Et puis, j’ai déchanté !) 

Clairement, ce n’est pas mon préféré des Harry Potter ! 

Voilà ! Dites moi si vous aussi vous l’avez lu et ce que vous en avez pensé ! 

Des bisous :p 

See you ❤ 

Elodie

Mes lectures de la semaine

« Une petite merveille »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va aujourd’hui ?! Le dimanche est un jour sacré et l’article arrive le soir ^^ Mais bon, au moins il est là ! 

Donc, aujourd’hui, je vais vous parler de ma seule lecture de la semaine : Le Choeur des Femmes de Martin WINCLER

Le Synopsis : Je m’appelle Jean Atwood. Je suis interne des hôpitaux et major de ma promo. Je me destine à la chirurgie gynécologique. Je vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on m’oblige, au préalable, à passer 6 mois dans une minuscule unité de « médecine de la femme », dirigée par un barbu mal dégrossi qui n’est même pas gynécologue mais généraliste ! S’il s’imagine que je vais passer six mois à son service, il se trompe lourdement. Qu’est-ce qu’il croit ? Qu’il va m’enseigner mon métier ? J’ai reçu une formation hors pair, je sais tout ce que doit savoir un gynécologue Chirurgien pour opérer, réparer et reconstruire le corps féminin. Alors, je ne peux pas et je ne veux pas perdre mon temps à écouter des bonnes femmes épancher leur coeur et raconter leur vie. Je ne vois pas vraiment ce qu’elles pourraient m’apprendre. 

Crédit

Edition : Folio 

Nombre de pages : 671 pages de récit ! 

Note : Un excellent 9/10 

Mon avis : Je suis tombée sur ce livre complètement par hasard à la FNAC, alors que je déambulais dans les rayons, histoire de voir ce que je pourrais lire ! J’ai lu le synopsis et j’ai immédiatement accroché ! Du coup, bah j’ai décidé de l’acheter. Parce que Ma PAL est énorme, j’ai mis un peu de temps à le lire et franchement, je ne suis absolument pas déçue ! 

En Gros, de quoi ça s’agit ? Une interne imbuvable et hautaine parce qu’elle retient tout (mais en réalité, elle se cache derrière cette froideur, elle ne veut pas s’attacher) et un Chef de Service surnommé « Barbe Bleue » ! Quel tableau. Ils vont se chamailler et elle va le prendre de haut, comme on peut le lire dans le synopsis. Cependant, ils vont passer un marché : elle accepte de rester une semaine dans son service et si elle n’est pas convaincue du pourquoi du comment, elle pourra s’en aller ! Quelle aubaine pour Jean qui ne rêve que de s’en aller ! En gros voilà l’histoire! Bien sûr, il y a quelques péripéties entre temps mais bon la trame de l’histoire c’est celle-ci ! 

Les personnages : Le personnage principal est une Femme ! Sur le coup, je n’avais pas compris ^^ et d’ailleurs, j’ai mis un certain temps à le comprendre ! Au début c’est une vraie tête à claque, mais au fur et à mesure de l’histoire, elle change et on comprend pourquoi elle a fait de la chirurgie réparatrice sa spécialité. 

La relation qu’elle va nouer avec Le docteur Franz KARMA est une super relation. Ils ne peuvent pas se voir au début de l’histoire, mais sincèrement au fil de l’histoire, on comprend qu’ils sont attachés l’un à l’autre. Elle est ambitieuse, il a pour lui 30 ans d’expérience. Elle a une histoire personnelle assez forte et lui aussi ! Il est hanté par ses démons et elle également. 

Elle cache un lourd secret et Martin Winckler ne nous le fait comprendre que vers le milieu du livre. J’aime également le fait que le livre soit écrit à la première personne. Plusieurs personnages parlent dans ce livre, c’est cela que j’ai aimé ! On a les avis des deux côtés : la vision du médecin et la vision de la femme qui vient consulter le docteur Karma. 

Je ne connaissais pas l’auteur et franchement, je n’ai absolument pas regretté mon achat ! J’ai passé un excellent moment à la lire ce livre ! Malgré ses 670 pages, il se lit vite (pour ma part, 2 jours (obligée de couper dans la lecture), mais sinon, je l’aurai lu en une seule fois ! J’aime beaucoup le style de l’auteur. 

Ce qui m’a plu également, c’est le fait que les deux médecins qu’ils sont ont une vision complètement différente des choses. Lui, s’intéresse au corps des femmes pour « les bonnes raisons » et pas pour faire des choses avec ! Il ne veut pas faire de mal, suite à son passé d’interne (je ne vous en dit pas plus, sinon je vous spoile toute l’histoire) mais, vers la fin du livre, on sait pourquoi il a choisi cette unité et pourquoi il a choisi de faire ce qu’il fait et non pas ce qu’il aurait dû faire. 

Elle, est beaucoup plus au niveau de la réparation du corps ! Or, là où lui voit de la mutilation, elle voit une manière d’aider les femmes à se sentir mieux ! Ils sont opposés c’est cela qui est réjouissant ! Le fait d’être dans le domaine médical (dans l’histoire) n’a pas perturbé ma lecture : les termes sont plus ou moins expliqué et il est facile de comprendre de quoi il s’agit. 

Quand j’ai lu le titre au début, je n’avais pas bien compris. Je pensais qu’il y avait un jeu de mot entre « coeur » et « choeur ». C’est en lisant cette petite merveille que je me suis rendue compte que c’était bien le mot « choeur » qui primait et pourquoi il primait 

Il a une semaine pour la faire changer d’avis ! A votre avis, va-t-il y arriver

Voilà Voilà ! 

Des bisous :p 

See You ❤

Elodie

#Lecture : Je n’aime pas ce(s) livre(s) !

« Clairement ce n’était pas possible ! »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va depuis hier ! Chez nous il fait gris et on attend avec impatience le printemps ! Quant à moi, j’avais hâte de commencer cette nouvelle chronique si je puis dire chronique ! Il y aura au moins 2 articles c’est certain dans cette catégorie (peut-être plus si j’arrive à trouver !). 

Let’s go ! Aujourd’hui je vais vous parler de la Saga « After » de Anna TODD. Alors oui, je vous entends déjà crier et hurler que je suis complètement folle de ne pas aimer cette saga mais vous allez vite comprendre pourquoi je ne l’aime pas. 

POUR INFO :
J’ai acheté les deux premiers tomes ! Je n’achèterai pas les 3 autres parce que ce serait de l’argent jeté par les fenêtres ! J’ai des copines qui l’ont, je vais demander à ce qu’on me les prête, mais si les 3 derniers tomes sont comme les deux premiers, je risque de faire une overdose de Hardin et Tessa !!


  • After Saison 1 « Avant lui, elle contrôlait sa vie »

Le résumé : Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux … Mais ça, c’était avant qu’il ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué et piercé. Grossier, provocateur et cruel : c’est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle. Cette homme ingérable fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque. Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin, est-ce une liaison destructrice ou un amour absolu ? 

Crédit image

Edition : Le livre de poche 

Nombre de pages : 810 pages (beaucoup trop à mon avis !!)

Note : 7/10 (parce que j’ai laissé sa chance au produit)

Mon avis

Déjà, j’ai attendu qu’il sorte en livre de poche, je ne voulais pas l’acheter comme tout le monde en grand format et j’ai TRÈS bien fait ! Alors, au début, cela a été une bonne surprise. Ce tome 1 ne m’a ravi qu’à moitié ! Lorsque j’ai commencé cette saga, je me suis dit que c’était bien écrit, qu’il y avait un certain potentiel et j’avais hâte de lire la suite ! Mais j’ai très vite déchanté ! Que je vous explique : 

  • Les personnages : 

HARDIN : j’ai bien aimé ce personnage, au début, mais il se comporte en véritable c****** avec Tessa pratiquement la plupart du temps et du coup, il a commencé à me taper sur le système bien bien ! Il lui fait les pires choses qu’un mec peut faire et elle cette c***** elle revient en courant ! Qui fait ce qu’elle fait dans la réalité ! Je ne veux pas spoiler pour ceux qui n’auraient pas lu le premier tome mais bon, il y a une scène particulièrement qui m’a choqué et qui a fait que je n’ai pas compris sa réaction : celle où Hardin montre le drap avec la tâche de sang après qu’ils ont fait l’amour ! Euh … quel genre de fille retourne vers un c****** pareil ? Pas moi assurément ! J’ai quand même un peu plus de fierté que ça ! Il en fait son jouet et elle, cette dinde elle se laisse faire !

TESSA : Elle est plus qu’insupportable cette cruche ! Elle fait la grande dame, celle qui gère sa vie et qui la contrôle de A à Z, mais elle a une vie merdique jusqu’à ce qu’elle rencontre Hardin ! Avec lui elle va commencer à s’amuser ou du moins, elle va se sortir le balai – Pardon ! LES BALAIS – qu’elle a où je pense. Elle se prétend mature et réfléchie, mais dans sa petite vie minable, elle porte des jugements assez rapides sur l’apparence de Hardin. Au fond, la vie avec Noah lui convenait bien puisqu’elle pouvait avoir un toutou à la maison. Cependant, avec Hardin elle n’aura pas ça et devra sortir de sa zone de confort. Elle s’accommode bien vite de ce qu’il peut lui proposer : exemple flagrant de l’emménagement ensemble alors qu’ils n’ont que quelques mois de relation ! Où est la maturité là dedans s’il vous plaît ! 

LES AUTRES PERSONNAGES : ils sont sans intérêt pour la plupart ! Entre leurs histoires de coeur et de c** j’en pouvais plus à la fin du premier tome ! 


  • After Saison 2 « Avant, il n’avait rien à perdre »

Résumé : Après un début tumultueux (c’est le cas de le dire), la relation de Tessa et Hardin semblait s’arranger. Jusqu’au moment où Tessa découvre les secrets du passé de Hardin qui la bouleversent. Elle savait qu’il pouvait être cruel, mais à ce point …. est-il vraiment l’homme dont elle est tombée amoureuse, où ment-il depuis le début ? Ce n’est pas si facile. Le souvenir de leurs nuits passionnées trouble son jugement. Tessa n’est pas sûre de supporter une autre promesse non tenue, mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu’il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, et qu’il peut perdre Tessa. Il sait aussi qu’il faut parfois se méfier de ses amis. Il veut se battre pour elle, mais pourra-t-il changer par amour ?

Crédit image 

Edition : Le livre de poche 

Nombre de pages : 857 INTERMINABLES pages. 

Note : c’est un GRAND et MAGNIFIQUE 2/10

Mon avis

J’ai eu ENORMEMENT de mal à aller jusqu’au bout ! 857 pages ce n’est pas cela qui m’arrête mais là, clairement ce n’était pas possible ! Les disputes toutes les pages ça va 5 minutes mais trop de redondance tue la redondance ! Ils se disputent pour rien ! Cette dindonne elle le voudrait en bon toutou gentil et lui il veut pas qu’elle sorte, qu’elle voit du monde … Le malaise ! Hardin et Tessa m’ont purement et simplement soûlé ! Je ne peux pas dire mieux ! Ou si, je pourrais, mais je vais être vulgaire et vaut mieux pas

Autant avant de lire la saga, je trouvais que le « bad boy / guy et la petite nouvelle fraîche, vierge (bref le combo) qui vient d’arriver à l’université et qui est loin de chez elle » c’était romantique au possible ! Mais là, je n’ai ABSOLUMENT pas aimé ce « bad guy » là, je n’ai pas aimé son comportement et encore moins son arrogance. Elle elle, cette c***** elle revient en pleurant et en disant qu’il est essentiel à sa vie ! Pour quelqu’un qui voulait être indépendant elle me paraît bien soumise ! Dans ce tome, j’avais envie de claquer Tessa à chaque fois qu’elle ouvrait la bouche (soit tout le livre !) et Hardin, je n’en parle même pas ! Il ne fait que lui crier dessus ! Alors ça va bien 5 minutes mais bon, si tu peux pas communiquer autrement qu’en criant, il faut consulter parce que c’est pas possible et c’est invivable sinon ! 


  • After Saison 3 « Avant, rien n’aurait pu les séparer »

Le résumé
Au moment où Tessa s’apprête à prendre la plus importante décision de sa vie, son père, absent, réapparaît, désireux de réparer les pots cassés. Ce retour inattendu est loin d’enchanter Hardin, pour qui le pardon ne s’accorde pas si facilement. Lorsqu’il apprend que Tessa envi­sage d’accepter une proposition qui l’éloignera de lui, Hardin tente le tout pour le tout, au risque de saboter leur relation. Ébranlée dans sa conviction que leur amour triompherait de toutes les épreuves, Tessa ne peut s’empêcher de douter. Parviendra-t-elle à sauver Hardin de ses démons, ou sera-t-elle terrassée par eux?

Crédit image


  • After Saison 4 « Avant, personne n’aurait osé les déchirer »

Le résumé
Pendant que Tessa entame sa nouvelle vie à Seattle, Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de sa bien-aimée. C’est l’occasion pour lui de prouver qu’il a changé et que Tessa peut lui accorder toute sa confiance. Ragaillardie par cette touchante attention, Tessa se jette de nouveau à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. Pourtant, elle n’a pas fini d’en voir de toutes les couleurs… Un cruel coup du destin fait ressortir les pires côtés d’Hardin juste au moment où il semblait revenir sur le droit chemin. Reste-t-il un espoir pour Tessa et son incorrigible bad boy? Le combat qu’elle devra mener pour sauver son couple promet d’être des plus ardus. 

Crédit image


  • After Saison 5 « Avant, ils ne l’auraient jamais imaginé »

Le résumé

La vie n’a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu’il n’aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ?

Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l’une de l’autre. Et Tessa n’est plus la douce et gentille fille qu’elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu’il n’est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d’Hardin et sait qu’elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d’elle.

Mais plus le passé d’Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et tous les autres au loin. Tessa n’est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l’abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

Crédit image


Voilà pour ce qui est de cet article, un peu long !! Encore une fois, il ne s’agit que de mon avis, vous êtes totalement libres d’aimer cette saga. Peut-être que quand je serais moins échaudée, je lirais les 3 derniers tomes qu’il me reste à lire, mais pour l’instant, ce n’est pas dans mes projets ! 

En tout cas, je vous fait des bisous

See You ❤

Elodie

#Lecture : Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi

« J’ai pleuré en lisant ce livre »

Hello tout le monde !

Comment ça va ? Aujourd’hui let’s talk about « Tu comprendras quand tu seras plus grande » de Virginie Grimaldi.

Edition : Le livre de poche 

Nombre de pages : 478 pages

Synopsis

Résultat de recherche d'images pour "tu comprendras quand tu seras plus grande"

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaquer pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, la jeune femme va découvrir que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farccoeur brisé lui réserve des surprise collègues au coeur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente qui ne la laisse pas indifférente …
Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les joies de l’existence.

Crédit image

Note : 9/10

Mon avis

Ce livre est une réelle bonne surprise. Avec ce livre, je suis passée par des émotions telles que la tristesse et la joie. Pourquoi la tristesse ? Parce que d’abord, ce livre aborde le thème de la mort (elle n’est pas tout le temps présente, mais elle est quand même majoritaire). Pour une fille qui a peur de la mort, travailler en maison de retraite où, disons le clairement la plupart des habitants sont plus proches de la fin de leur vie que du début, est paradoxal.

Étonnamment, je me suis attachée à ces personnages, aussi bien les plus anciens que les jeunes. 

Les personnages justement

  • Les résidents de la Maison de retraite: 
    • Ils sont farceurs
    • Ils sont irrésistiblement drôles 
    • Ils sont adorables. 
    • Ils n’ont pas leur langue dans leur poche

Au fil du livre, on apprend à les découvrir, on les aime, on les détestes, on les adore ! Ils vont en faire voir de toutes les couleurs à la nouvelle psychologue de l’établissement ! Mais cette dernière ne va pas se laisser faire et va répliquer. Elle va comprendre les faiblesses de chacun et de chacune. 

  • La psy : Julia

On voit qu’elle a des blessures profondes dans sa vie. Elles sont expliquées au fil du livre, ce que j’ai trouvé pas mal.

On comprend vers pratiquement la fin pourquoi son père lui disait « tu comprendras quand tu seras plus grande ». Cette phrase qu’on a tous et toutes entendu mille fois de la part de nos parents. Cette phrase qui fait réfléchir et qui ne signifie pas la grandeur en taille (pour ma part 1,55m donc à chaque fois j’ai droit à des vannes sur « Tu comprendras quand tu seras plus grande :p) mais sur la grandeur au niveau de la maturité. La psychologue comprend effectivement lorsqu’elle acquiert cette maturité qui est différente pour chacun d’entre nous. 

  • Raphaël : j’aime ce prénom ! Pas besoin d’en dire plus ^^ 

En vrai, je crois que j’ai acheté ce livre d’abord parce que le titre m’a plus, mais aussi parce que quand j’ai vu le prénom « Raphaël », bah je me suis dit que je ne pouvais qu’aimer ! Et bah, je vais être honnête, j’ai bien fait d’avoir acheté ce livre pour ces deux raisons !! 

J’ai pleuré en lisant ce livre (oui oui ! dans le train et tout ! Les gens d’en face me regardaient d’une drôle de manière tellement). Ce livre m’a ému parce qu’aborder des sujets sensibles comme la mort ou la séparation n’est jamais simple et je pense que Virginie Grimaldi a réussi à mélanger les différents styles littéraires pour nous donner un tel livre! 

Je vous le recommande. 

Des bisous ! 

See You ❤

Elodie

#lecture : Lectures de la semaine

« Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point »

Hello tout le monde ! 

Comment ça va en ce dimanche 01 avril !? Bon, vous commencez à le savoir maintenant, le Dimanche, c’est le récapitulatif des lectures de la semaine. 

Cet article sera court : Cette semaine, l’article va être très court ! Effectivement, je n’ai pas eu le temps de lire autre chose que des articles pour mon mémoire ! Je ne pense pas sincèrement que ça vous intéresse ^^ On va rester sur du « classique » niveau lecture hein parce que sinon je risque de vous perdre! 

Cette semaine j’ai lu :Maybe T.1 : « Maybe Someday » de Cooleen Hoover

Couverture du livre : Maybe, Tome 1 : Maybe Someday

Crédit image

Le synopsis :Sydney, 22 ans, a une vie de rêve, jusqu’au jour où elle découvre que ses amis lui ont caché un secret impardonnable. Elle décide alors de tout plaquer et se rapproche petit à petit de Ridge, son mystérieux voisin musicien. Et si le coeur de Ridge est pris depuis bien longtemps, une force silencieuse le pousse lui aussi vers Sydney. 

Sauront-ils écouter leur coeur ?

Nombre de pages : 460 pages. 

Editions : PKJ 

Note : 8/10

Mon avis

J’ai vraiment bien aimé cette histoire. Tout passe à travers la Musique. Ridge est Mystérieux, même s’il se dévoile assez vite dans le livre ! Je ne vous en dit pas plus. Ce n’est pas « un héros » comme les autres ! Il faut que vous lisiez ce livre pour comprendre la relation qu’ils entretiennent tous les deux ! L’histoire est bien écrite, les personnages sont attendrissants et on souffre avec eux. Ils sont très amis, ils se protègent, s’aiment .. 

C’est un très beau livre qui aborde des sujets dont on a pas l’habitude de parler dans les romances.

L’histoire entre Sydney et Ridge est très puissante ! Ce qu’ils partage au travers de la musique c’est vraiment magnifique.

La relation entre Ridge et son meilleur ami est vraiment fraternelle ! Ils sont plus que des amis. C’est beau une amitié pareille 😊

Lecture à partir de 15 ans, donc il est relativement facile à lire ! 

Ce que j’ai aimé par dessus tout c’est le fait qu’il y ait une playlist à écouter au fur et à mesure de la lecture. Certains seront peut-être perturbés, mais franchement, allez écouter les paroles, elles sont justes magnifiques. Colleen Hoover a travaillé en collaboration avec Griffin Peterson. 

Si vous allez sur Deezer, vous tapez « Maybe Someday » et vous aller tomber sur un album. Il n’y a que quelques chansons à l’intérieur, mais elles sont très jolies.

Autre point fort du livre : le fait qu’il y ait la traduction des paroles à la fin du livre ! J’ai réellement apprécié. 

Je connaissais Colleen Hoover seulement de nom, mais je ne suis pas déçue d’avoir reçu « Maybe Someday » dans la box lecture « p’tit Colli ». Ce fut une agréable surprise ! 

La relation entre Ridge et Sydney est vraiment adorable. Ils luttent, mais qui peut lutter contre ce que le coeur veut ? Blaise Pascal Disait « Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point ». Ici, dans ce livre, c’est vérifié ! 

Je vous le recommande vivement si vous souhaitez lire une belle histoire.

Bonne lecture ! 

Voilà, j’ai prévenu en début d’article qu’il allait être très court ! Malheureusement, plus on approche du mois de Mai, moins j’ai le temps de lire. Mais bon, promis vous retrouverez tous les dimanches mes lectures de la semaine ! Je vais essayer de lire un livre au moins par semaine ! Ca sera déjà ça de gagné ! 

Des bisous !

See you ❤ 

Elodie